Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin à farine, battoir et scierie de Saint-Claude actuellement logement

Dossier IA73002801 inclus dans Paysage du bassin-versant du Chéran réalisé en 2013

Fiche

Dénominationsmoulin à farine, scierie
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Châtelard (Le)
HydrographiesChéran, source de la Rave ; bassin-versant du Chéran
AdresseCommune : La Compôte
Lieu-dit : Moulin de Saint-Claude
Adresse : Cadastre : 2009 B 372, 374, 375, 376, 377

Un moulin (parcelle 887) et un battoir (parcelle 885) appartenant à Pierre Louis de Lescheraines (Noble) apparaissent sur la mappe sarde de 1732 au lieu-dit Le vivié. Ils étaient alimenté par une résurgence la source de la Rave formant un petit étang dans un pré (fontaine : parcelle 889). A l'origine une prise d'eau sur le Chéran permettait d'amener l'eau jusqu'au réservoir de la source augmentant ainsi le potentiel des artifices.

En 1829, une scierie a été construite à coté du moulin (FR.AD073, 1FS2445). Le propriétaire, Claude Petit, s'oppose à la construction d'une autre scierie au village de la Compôte (IA73002800).

En 1859, une crue modifie la configuration du cours d'eau et rend la prise d'eau sur le Chéran inutilisable.

Le 11 novembre 1861, les propriétaires du site Jean et Roch Petit (cultivateurs, fils de Claude) demandent son maintien en activité. A cette date, il comporte un moulin, un battoir (piloir à fruit) et une scierie. Le bâtiment est équipé de trois roues animant les trois paires de meules du moulin à farine et d'une roue destinée à la scierie. La visite des lieux par les ingénieurs des Ponts et chaussées se déroule le 24 mai 1864 en même temps que celle du moulin de Tartelet situé en aval (IA73002802). Le maintien en activité est autorisé par un règlement d'eau daté du 30 juin 1865.

En 1867, les frères Petit déposent une demande pour créer une nouvelle prise d'eau sur le Chéran. Le site apparait sur le premier cadastre français de 1877 sous le nom de Moulin de Saint-Claude (section B, feuille 2). La scierie (parcelle 460) et le moulin (parcelle 458) appartiennent Ferdinand Petit. Le piloir à fruit (parcelle 456) appartient à Émile Dumoulin.

Le moulin a probablement cessé son activité dans les premières années du XXe siècle. Toutefois, il est mentionné dans le recensement de 1917 qui précise que son outillage est usé (FR.AD073, 284 R 1). Ce document indique également que le site bénéficie d'une puissance de 3 chevaux et que son exploitant, Lucien Petit (fils de Ferdinand), a été mobilisé. Le moulin de Saint-Claude est toujours mentionné dans les recensements de 1923 et de 1924 qui précisent qu'il n'est plus en activité. Il appartient alors à Pierre François Petit. Dans les années 1930, les roues motrices sont remplacées par deux turbines.

Dans les années 1950, la scierie est reconstruite dans l'alignement du moulin et modernisée. Actuellement, elle est toujours en fonctionnement. Le moulin et le battoir sont devenus des logements.

Période(s)Principale : 2e quart 18e siècle , daté par source
Principale : 3e quart 19e siècle , daté par source
Principale : 2e quart 20e siècle , daté par source
Principale : milieu 20e siècle , daté par source
Dates1732, daté par source
1861, daté par source
1930, daté par source
1950, daté par source

Le site se trouve en rive gauche du Chéran, le long de la route départementale en amont du moulin de Tartelet (IA73002802). Il était alimentée par une dérivation du Chéran et par la source de la Rave formant une petite retenue en amont. Celle-ci est toujours visible ainsi que le canal d'amenée qui longe les bâtiments.

Actuellement, le site présente un alignement de plusieurs bâtiments accolés. D'ouest en est, on trouve successivement une partie grange/remise, un bâtiment ou se trouvait le battoir (ou piloir à fruit), la maison du meunier, le moulin devenu un logement et la scierie. L'ensemble formé par ces différentes parties ne présente pas d'homogénéité au niveau de l'architecture. Les bâtiments s'organisent sur un ou plusieurs niveaux selon leur fonction. On trouve plusieurs matériaux de construction (pierre, essentage de planches, parpaing, béton, etc.) et plusieurs types de couverture (tôle ondulée, tôle bac, ardoise, tuile mécanique). L'emplacement des roues entre le moulin et la scierie est toujours visible. Dans les années 1930, le site a été équipé de deux turbines. La chambre d'eau et la conduite forcée sont toujours en place.

Murspierre
bois
béton
ciment parpaing de béton
Toittôle ondulée, métal en couverture, ardoise, tuile creuse mécanique
Énergiesénergie hydraulique produite sur place
État de conservationinégal suivant les parties

La commune de la Compôte fait partie du PNR des Bauges.

Le moulin de Saint-Claude est visible depuis la route départementale.

Statut de la propriétépropriété privée
Sites de protectionparc naturel régional

Références documentaires

Documents d'archives
  • FR.AD073, C2650, Cadastre de 1728, Compôte (la), 202, Vue 1, 1732.

    AD Savoie : C2787
  • FR.AD073, 1FS2445, Fonds de l'intendance générale de Chambéry. Endiguements divers, canalisations, dérivations, travaux hydrauliques. Dérivations, scieries, moulins, endiguements divers, dans l'ordre alphabétique des cours d'eau. Chéran, 1815-1860.

    AD Savoie : 1FS2445
  • FR.AD073, 81S34, Service hydraulique. La Compôte. Affaires diverses (as. Chéran) (1861-1935). Usines : Carret (1861-1865), scierie et moulins Petit (1861-1906), 1861-1935.

    AD Savoie : 81S34
  • FR.AD073, 45SPC3, Ponts et chaussées, service hydraulique, La Compôte : moulins, scieries Carret (Chéran, 1864-1865) ; Petit et Roch (1865) ; scierie Petit (Nant de Doucy, 1891-1892) ; établissement d'une fruitière (Nant-Derrière, demande Petit frères, 1892), 1864-1892.

    AD Savoie : 45SPC3
  • FR.AD073, 3P 7098, Premier cadastre français, Compôte (la), Section B, feuille 2, 1877.

    AD Savoie : 3P 7098
  • FR.AD073, 284 R 1, Moulins : recensements, Compôte (La), 1917.

    AD Savoie : 284 R 1
  • FR.AD073, 284 R 1, Moulins : recensements, Compôte (La) 1923.

    AD Savoie : 284 R 1
  • FR.AD073, 284 R 1, Moulins : recensements, Compôte (La) 1924.

    AD Savoie : 284 R 1
  • FR.AD073, 3P 7099, Cadastre rénové, Compôte (la), Section B, feuille 2, 1972.

    AD Savoie : 3P 7099
  • FR.AD073 sous-série J1706, Inventaire des moulins de Savoie. Association des amis des moulins savoyards. Nicole Gotteland, Louis Crabières, commune Compôte (La), 1999.

    AD Savoie : J1706
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Bérelle Clara