Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin et scierie Monod actuellement logement

Dossier IA73002734 inclus dans Paysage du bassin-versant du Lac du Bourget et tributaires réalisé en 2012

Fiche

Dénominationsmoulin, scierie
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Saint-Alban-Leysse
HydrographiesTorrent de la Leysse; bassin-versant du lac du Bourget
AdresseCommune : Les Déserts
Lieu-dit : la Combe
Adresse : la
Combe
Cadastre : 2007 E 235, 239, 241

Il semblerait que le moulin Monod existe depuis une époque très ancienne. Le 31 octobre 1860, Jean-Baptiste Monod, dit Chambet, cultivateur aux Déserts, demande l´autorisation d´établir au Pont de la Combe une scierie qui utiliserait le canal de fuite du moulin qu´il possède déjà à cet endroit. Le moulin et la scierie sont visibles sur le premier cadastre de 1864. Ils appartiennent alors à Jean-Baptiste et à son frère François Monod. La prise d´eau est située en rive gauche de la Leysse. L´eau est peut être stockée en amont du moulin et de la scierie. Celle-ci est autorisée officiellement par arrêté du 1er octobre 1865. Le 6 mai 1888, Benjamin Monod, fils de Jean-Baptiste Monod, demande l´autorisation de construire une nouvelle scierie sur le canal de décharge du canal de fuite du moulin. Cette nouvelle scierie priverait d´eau la première scierie qui à cette date n´est plus en activité depuis quelques années (1885 ?). Pourtant, Jean-Baptiste Monod, le père du pétitionnaire, revendique l´utilisation exclusive des eaux du canal de fuite car il compte remettre en activité sa scierie. La scierie de Benjamin Monod est finalement autorisée par arrêté préfectoral du 27 décembre 1888. Le moulin et la première scierie sont présents sur le cadastre rénové de 1955 mais pas la scierie de Benjamin Monod. Le site a probablement cessé son activité au cours du XXe siècle. Actuellement, l'emplacement du moulin est occupé par un logement. La scierie n´existe plus.

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates1860, daté par source

L'emplacement du moulin Monod est occupé par un logement. Celui-ci présente un plan carré sur trois niveaux : un rez-de-chaussée, un étage et un étage sous combles. Le bâtiment est couvert d'un toit à longs pans. Une meule utilisée comme ornement de jardin, témoigne de l´activité du bâtiment. La scierie n´existe plus. La retenue d´eau a été asséchée.

Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Couverturestoit à longs pans
Énergiesénergie hydraulique
États conservationsbon état

Le site est situé en rive gauche de la Leysse en amont du pont de la Combe. L'emplacement du moulin est occupé par un logement. La scierie n´existe plus.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • FR.AD073, 3P 7110, Premier cadastre français, Déserts (Les), Section E, feuille 1, 1864.

  • FR.AD073, 3P 7111, Cadastre rénové, Déserts (Les), Section E, feuille 1, 1955.

  • FR.AD073, J1706, Inventaire des moulins de Savoie. Association des amis des moulins savoyards. Nicole Gotteland, Louis Crabières, commune Déserts (Les), 1999.

    AD Savoie : J1706
  • FR.AD073 sous-série 44SPC5, Usines et prises d'eau (rivières non navigables et non flottables) : Bassin du Bourget (1861-1922). Déserts (Les), Moulin, scierie Monod, 1888.

  • FR.AD073 sous-série 81S36, Service hydraulique. Déserts (Les), Moulin Monod.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Milleret Yannick - Bérelle Clara