Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulins à farine d'Aidier actuellement logement

Dossier IA73003562 inclus dans Paysage du bassin-versant de l'Isère inférieure et du Val Gelon réalisé en 2014
Dénominationsmoulin à farine
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Albertville-Nord
HydrographiesRuisseau du Chiriac ; bassin-versant Isère inférieure-Val Gelon
AdresseCommune : Mercury
Lieu-dit : Aidier
Adresse : route des
François
Cadastre : 2014 E 1075, 2061

Un moulin appartenant à Guillaume Chrysanthe de Bertrand, marquis de Chamousset et noble de Gilly apparaît sur la mappe sarde de 1728 (parcelle 2449 ou 2444 ?). Le moulin est visible sur le cadastre napoléonien de 1809 (section D, feuille unique, parcelle 779). Il est équipé de deux tournants et appartient au marquis Bertrand de Chamousset (de Gilly). En 1846, le site appartient à Urbain Velat. Une annonce du Courrier des Alpes du 5 décembre 1846 précise que le moulin est vendu aux enchères ainsi qu'un autre site hydraulique situé sur la commune de Gilly (IA73003422). Le moulin est toujours visible sur le premier cadastre français de 1873 (section E, feuille 5, parcelle 936) sous le nom de "Moulins d'Aidier". Il appartient au meunier Joseph Davignon. Le site est mentionné sur le recensement des moulins de 1917 au nom de François Gachet mais le document nous apprend que le meunier a été tué au combat (FR.AD073, 284 R 1). D’après les recensement de 1923 et 1924, le site est exploité par François Nicolloud. Actuellement un bâtiment est toujours visible à l'emplacement du moulin mais il a été fortement remanié au cours du XXe siècle et il est difficile d'affirmer qu'il s'agit du moulin.

Période(s)Principale : 2e quart 18e siècle , daté par source
Principale : 20e siècle
Dates1728, daté par source

Le site est implanté en rive droite du Chiriac, le long d'une dérivation appelée la "Bévière". Actuellement, un logement est visible à l'emplacement du site mais il est difficile de savoir si il s'agit du moulin car le bâtiment a été très remanié.

Couvrements
Énergiesénergie hydraulique
États conservationsremanié

La commune de Mercury fait partie du PNR des Bauges. Le site se trouve dans le hameau d'Aidier dont une partie se trouve dans la commune de Mercury et l'autre partie sur la commune de Gilly. Le moulin formait un ensemble avec un autre moulin situé sur la commune de Gilly (IA73003422).

Statut de la propriétépropriété privée
Sites de protectionparc naturel régional
Protections

Annexes

  • Le Courrier des Alpes, 5 décembre 1846.

    Par son ordonnance du quatorze novembre dernier, jour fixé pour la première enchère des immeubles décrits dans le manifeste du treize octobre dernier, situés rière les communes de Gilly et Mercury-Gemilly, lieu dit à Aidiez dont la vente par expropriation est poursuivie par sieur Aimé Richon, de Pallud, au préjudice d'Urbain Velat, dudit Mercury Gemilly, le tribunal de Haute-Savoie a, en adjugeant provisoirement lesdits immeubles au poursuivant, pour le prix par lui offert de neuf mille cinq cents livres, et en fixant la dernière enchère à son audience du samedi dix-neuf décembre courant,à neuf heures du malin, ordonne, sur les instances et réquisitions dudit Velat, que lesdits immeubles seraient exposés auxdites enchères en trois lois, sur la mise à prix , savoir : pour le premier de trois mille livres, le second de quinze cents livres, et le troisième de cinq mille livres, et successivement en totalité sur le produit de leur mise partielle. Le premier lot, composé de champs, jardin, martinet et pressoir à huile, sous les numéros entiers 957, 958 et 959 de la section A dudit Gilly, et des numéros entiers 772, 773, et partie des numéros 774 et 778 de la section D dudit Mercury-Gemilly, contenant quarante-cinq perches huit mètre. Le deuxième lot, composé de champs, sous numéro entier 770 et partie des numéros 771, 768 et 769, même section, contenant quarante-deux perches trente-deux mètres. Le troisième, composé de maison, moulins, grange, prés et champs, sous numéros entiers 777, 779, 780 et 767, et partie des numéros 774, 778, 771, 769 et 768, même section, contenant cinquante-une perches soixante-cinq mètres, avec explication que la ligne séparant le troisième lot des premier et deuxième, est une ligne droite parlant de l'angle méridional de la grange, sous numéro 767, et se terminant à l'angle méridional du numéro 777 abaissée jusqu'au milieu de la Béziére.

    Albertville, 1er décembre 1846. DECARRE , proc.

Références documentaires

Documents d'archives
  • FR.AD073, C3216, Cadastre de 1728, Mercury-Gémilly, 376, Vue 7, 1732.

    AD Savoie : C3216
  • FR.AD073, L1006, Cadastre napoléonien, Mercury, section D, feuille unique, 1809.

    AD Savoie : L1006
  • FR.AD073, 3P 7453, Premier cadastre français, Mercury, Section E, feuille 5, 1873.

    AD Savoie : 3P 7453
  • FR.AD073, 284 R 1, Moulins : recensements, Mercury 1917.

    AD Savoie : 284 R 1
  • FR.AD073, 284 R 1, Moulins : recensements, Mercury 1923.

    AD Savoie : 284 R 1
  • FR.AD073, 284 R 1, Moulins : recensements, Mercury 1924.

    AD Savoie : 284 R 1
  • FR.AD073, 3P 7454, Cadastre rénové, Mercury, Section E, feuille 5, 1962.

    AD Savoie : 3P 7454
Bibliographie
  • Courrier des Alpes, 5 décembre 1846.

    p.4
  • H.Barthélémy, Anciens moulins en Combe de Savoie et bas Val d'Arly, Cahier du Vieux Conflans, n°175, Société des Amis du Vieux Conflans, Albertville, 2014.

    p.61-66 CDP Savoie
  • H.Barthélémy, Moulins et martinets de Mercury, Association culturelle de Mercury, Albertville, 2003.

    p.31
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Bérelle Clara