Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulins à farine Fissore de la Scaletta actuellement vestiges

Dossier IA73002830 inclus dans Paysage du bassin-versant du Chéran réalisé en 2013

Fiche

Dénominationsmoulin à farine
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Châtelard (Le)
HydrographiesNant de Bellecombe ; bassin-versant du Chéran
AdresseCommune : Bellecombe-en-Bauges
Lieu-dit : La Coutaz Pont d'Etrier
Adresse : Cadastre : 2011 C 981

A priori, les moulins existent déjà à la fin du XVIIIe siècle. Le 10 juillet 1870, Bernard Bocquet, fermier du chevalier Joseph Fissore de la Scaletta, se plaint que des habitants de la commune détournent ou prélèvent une partie des eaux alimentant la dérivation de ses moulins. Les documents nous précisent que le meunier est père de famille et sans fortune et qu'il ne vit que du produit de ses moulins. Le 5 mars 1876, le chevalier Joseph Fissore de la Scaletta demande l'autorisation d'établir une scierie sur la dérivation alimentant les moulins et le battoir qu'il possède. L'autorisation est accordée par arrêté préfectoral du 30 novembre 1876. Toutefois, la scierie ne semble pas avoir été établie. Deux moulins sont visibles sur le premier cadastre français de 1878. D’après un plan de 1886, ils sont en ruine à cette date. Actuellement, les vestiges de l'un des moulins sont toujours visibles.

Période(s)Principale : 4e quart 18e siècle , (?)
Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1870, daté par source
1876, daté par source
1886, daté par source

Le site composé de deux moulins, est situé en rive droite du nant Détrier en amont du pont d'Etrier. La prise d'eau était située à 300 mètres plus en amont. Elle se faisait sans retenue ni barrage grâce à quelques blocs de pierre dirigeant l'eau dans un canal de 250 mètres de long creusé dans le sol et prolongé par un chéneau de bois. La dérivation desservait le premier moulin et pouvait ensuite animer le second moulin ou le battoir à chanvre. Le moulin amont était équipé d'une roue en dessus de grand diamètre animant deux paires de meules. Le moulin aval était équipé d'une roue de plus petit diamètre animant une paire de meules. Le battoir à chanvre était équipé d'une petite roue à axe vertical. Actuellement, le moulin est en ruine mais les contours en pierre du bâtiment sont toujours visibles.

Murspierre
Couvrements
Énergiesénergie hydraulique
États conservationsvestiges

Le site se trouve dans le PNR des Bauges.

Statut de la propriétépropriété privée
Sites de protectionparc naturel régional

Références documentaires

Documents d'archives
  • FR.AD073 sous-série 81S14, Service hydraulique. Bellecombe-en-Bauges, scierie de la Scaleta, 1860-1889.

  • FR.AD073 sous-série 45SPC2, Usines et prises d'eau (rivières non navigables et non flottables) : Bassin du Chéran (1861-1922). Bellecombe-en-Bauges, Fissore de la Scaletta (ruisseau de Détrier, 1876).

  • FR.AD073, 3P 7037, Premier cadastre français, Bellecombe-en-Bauges, Section C, feuille 7, 1878.

  • FR.AD073, 3P 7038, Cadastre rénové, Bellecombe-en-Bauges, Section C, feuille 7, 1960.

  • FR.AD073 sous-série J1706, Inventaire des moulins de Savoie. Association des amis des moulins savoyards. Nicole Gotteland, Louis Crabières, commune Bellecombe-en-Bauges, 1999.

Bibliographie
  • F.Dantzer, Bellecombe-en-Bauges, La Fontaine de Siloë, 2010.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Bérelle Clara