Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulins à farine, scierie et pressoir à huile Neyret puis scierie Petit-Barat actuellement logement

Dossier IA73002886 inclus dans Paysage du bassin-versant du Chéran réalisé en 2013

Fiche

Dénominationsmoulin à farine, scierie
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Châtelard (Le)
HydrographiesChéran ; bassin-versant du Chéran
AdresseCommune : Lescheraines
Lieu-dit : Vers le pont Le Pont
Adresse : Cadastre : 2009 B 39 ; 2009 A 690, 1530

Un bâtiment apparaît sur la mappe sarde de 1728. Le site est visible sur un plan de 1827 (FR.AD073, 1FS3648). A cette date, il appartient à Jean Claude Neyet. Le 12 novembre 1861, le propriétaire du site, Constant (Félix) Neyret, géomètre à Annecy, demande le maintien des artifices Ceux-ci comportent : 2 moulins à farine, 2 battoirs à chanvre, un pressoir à huile et une scierie qui daterait du XVIIIe siècle. L'un des moulins n'est plus en activité. A priori, ce moulin était à l'origine une forge. Le maintien des artifices de Constant Neyret est autorisé par arrêté préfectoral du 22 avril 1865. Le procès verbal de récolement du 24 octobre 1869 nous apprend qu'un certain nombre de mesures prescrites par le règlement d'eau n'ont pas été respectées. A cette occasion, Constant Neyret est représenté par Pierre Matrod, usinier. Le site apparaît sur le premier cadastre français de 1878. Il appartient à Humbert Neyret, le fils de Constant Neyret. Le site apparaît sur le recensement des moulins de 1917 sous le nom de "Moulin Matrod". A priori, le moulin cesse de fonctionner dans les années 1920. Toutefois, il est mentionné dans le recensement de 1923 au nom des frères Petit-Barat. Le document nous informe qu'il est en indivision et qu'il ne fonctionne pas en raison de "difficulté de famille". Contrairement au moulin la scierie est toujours en fonctionnement. Elle cesse son activité au début des années 1980. Actuellement, elle est toujours visible. L'un des moulins est occupé par un logement, l'autre est en cours de rénovation. Les battoirs et le pressoir ont disparu.

Période(s)Principale : 2e quart 18e siècle , daté par source
Principale : 2e quart 19e siècle , daté par source
Principale : 3e quart 19e siècle , daté par source
Dates1728, daté par source
1832, porte la date
1861, daté par source

Les artifices sont situés en rive droite du Chéran. Sur le premier cadastre français de 1878, ils sont alimentés par le "Canal des moulins" qui anime successivement un premier moulin (équipé de trois roues verticales par dessus et de trois paires de meules), un battoir à chanvre et un pressoir à huile. La dérivation passe ensuite sous la route pour aller alimenter une scierie (équipée d'une roue verticale de coté) et un second battoir. Un autre moulin, équipé de trois paires de meules, existe mais il n'est plus en activité dans les années 1860. Un rapport du 30 décembre 1864 nous informe que la prise d'eau était située à environ 550 mètres du pont de Lescheraines. Elle était composée d'un barrage formé de pieux reliés par des madriers transversaux. Le canal des moulins et la prise d'eau ne sont plus visible. La scierie est toujours en place mais elle ne fonctionne plus. Elle présente un plan rectangulaire sur un niveau. Elle est construite en béton et en essentage de planche et couverte d'un toit à longs pans en tôle ondulée. Une partie du matériel est toujours en place. Les bâtiments des deux moulins sont toujours en visibles. Le moulin amont est actuellement en cours de restauration. Il présente un plan rectangulaire sur deux niveaux : un rez-de-chaussée et un étage. Il est construit en pierre mais des parpaings et du béton ont été utilisés pour la restauration du bâtiment. Il est couvert d'un toit à longs pans en ardoise. Le moulin aval est actuellement occupé par un logement. Il présente un plan rectangulaire sur deux niveaux : un rez-de-chaussée et un étage. Il est construit en pierre et en essentage de planche avec des parties en parpaing. Il est couvert d'un toit à longs pans en ardoise. La date 1832 est lisible sur le linteau de la porte. Le battoir et le pressoir ne sont plus en place. Quelques pierres dans le sol témoignent de leur emplacement.

Murspierre
bois
ciment parpaing de béton
Toitardoise, tôle ondulée
Plansplan rectangulaire régulier
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré
Couvrements
Couverturestoit à longs pans
Énergiesénergie hydraulique
États conservationsremanié, bon état

Le site se trouve dans le PNR des Bauges.

Statut de la propriétépropriété privée
Sites de protectionparc naturel régional

Références documentaires

Documents d'archives
  • FR.AD073, C3139, Cadastre de 1728, Lescheraines, 228, Vue 2, 1732.

  • FR.AD073, 1FS3648, Fonds de l'intendance générale de Chambéry. Versements complémentaires. Dérivations, scieries, moulins et police de l'eau sur les rivières de l'Arc, de l'Isère et de l'Arly et sur les ruisseaux et torrents du Chéran, de l'Hyères, du Muneray, de Chaize, des Moulins à Grignon, du Nant-Varin, d'Aigue-Noire, de Marthod, d'Argentine, d'Arbin, d'Arbine, de Fréterive et de Montagnole avec des profils et des plans dont un extrait aquarellé des mappes de Lescheraines et de La-Motte-en-Bauges de 1827, 1827-1858.

    AD Savoie : 1FS3648
  • FR.AD073 sous-série 81S47, Service hydraulique. Lescheraines, scierie Neyret (Chéran 1861-1865).

  • FR.AD073, sous-série 45SPC4, Usines et prises d'eau (rivières non navigables et non flottables) : Bassin du Chéran (1861-1922). Lescheraines, moulin, pressoir, battoir, scierie Neyret, (Chéran 1864-1865).

  • FR.AD073, 3P 7154, Premier cadastre français, Lescheraines, Section A, feuille 7, 1878.

  • FR.AD073, 3P 7155, Cadastre rénové, Lescheraines, Section A, feuille 7, 1939.

  • FR.AD073, 284 R 1, Moulins : recensements, Lescheraines 1917.

  • FR.AD073, 284 R 1, Moulins : recensements, Lescheraines 1923.

  • FR.AD073, 284 R 1, Moulins : recensements, Lescheraines 1924.

  • FR.AD073, J1706, Inventaire des moulins de Savoie. Association des amis des moulins savoyards. Nicole Gotteland, Louis Crabières, commune Lescheraines, 1999.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Bérelle Clara