Logo ={0} - Retour à l'accueil

Presbytère, actuellement, mairie

Dossier IA42002943 réalisé en 2006

Fiche

Destinationsmairie
Dénominationspresbytère
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Essertines-en-Châtelneuf
Lieu-dit : le Bourg
Cadastre : 1986 H 178

Le presbytère est reconstruit à partir de 1858 sur un projet de l'agent voyer du département Brivet, par l'entrepreneur Robert (8910 F). Les travaux ont coûté et duré plus que prévu du fait de l'acquisition d'un immeuble pour agrandir l'édifice. En 1971, la commune décide d'installer la mairie dans le presbytère devenu vacant ; l'architecte montbrisonnais Ludovic Brassart est chargé des travaux d'aménagement.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1858, daté par source
Auteur(s)Auteur : Brivet agent voyer attribution par source
Auteur : Robert entrepreneur attribution par source

Le presbytère se compose d'un bâtiment de plan rectangulaire, avec une cave en sous-sol (accès par escalier en façade avant), un rez-de-chaussée divisé en deux par un couloir transversal qui contient l'ecalier (tournant à retour, en bois), deux étages carrés et un comble sous le toit. Corps de bâtiment à usage de dépendance en retour, avec une cheminée à linteau de granite (orné d'une coquille), avec four à pain, remployés d'un édifice postérieur (l'ancien presbytère ?). La cour était autrefois fermée par un mur (voir carte postale). Les murs sont en moellon de granite avec des encadrements en granite, les toits sont à longs pans, en tuile creuse.

Murspisé
enduit
Toittuile creuse
Étagessous-sol, 2 étages carrés
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
croupe
Escaliersescalier intérieur : escalier tournant à retours en charpente
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Essertines-en-Châtelneuf. Registre de délibérations du conseil municipal. 23 juillet 1843-4 décembre 1887. Délibération du 28 février 1857. Le presbytère est en mauvais état. Le maire l'a fait examiner par l'agent voyer du département Brivet donne un projet de reconstruction. Délibération du 30 mai 1858. La reconstruction du presbytère a été approuvée par le préfet le 11 juin 1857. Adjudication le 30 août à Robert, entrepreneur (8910 F). Délibération du 17 février 1860. Procès-verbal d'expertise des travaux du presbytère par Favrot, architecte du département, et Faure, architecte à Montbrison. Délibération du 23 juin 1861. Demande de secours au gouvernement pour solder les travaux de construction du presbytère, achevés en mai 1859 (le cahier des charges prévoyait la fin du chantier en août 1858). Couverture en tuile plate posée sur des liteaux. Délibération du 8 mai 1864. Le devis du presbytère était de 10 000 F, les travaux ont coûté 15 605,92 F. Les raisons : acquisition d´un immeuble de 1 800 F, jugée nécessaire pour la bonne installation du presbytère et son agrandissement ; travaux supplémentaires imprévus.

  • AC Essertines-en-Châtelneuf. Registre de délibérations du conseil municipal. 14 février 1926-16 décembre 1973. Délibération du 27 mai 1971. Projet d'installer la mairie dans le presbytère. La mairie est actuellement dans le grenier de l'école ; un logement pourrait être aménagé pour le desservant (actuellement le curé de Roche). Demande d´avis à l´évêché. Délibération du 18 juillet 1971. Aménagement du presbytère : deux salles pour la mairie (secrétariat et salle du conseil) au 1er étage, avec salle de réunion au rez-de-chaussée et logement de quatre pièces pour le desservant. Une étude des travaux est demandée à Brassart, architecte, 3 rue Tupinerie. Délibération du 31 octobre 1971. Approbation du projet de Brassart pour transformer le presbytère en mairie. Délibération du 29 juillet 1972. Aménagement de la mairie. Décompte définitif des travaux.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry