Logo ={0} - Retour à l'accueil

Rue Cavenne

Dossier IA69006837 réalisé en 2012

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

AppellationsCavenne
Dénominationsrue
Aire d'étude et cantonLyon Saint-André
AdresseCommune : Lyon 7e
Lieu-dit : Guillotière
Cadastre : 1999 AO NC ; 1999 AP NC ; 1999 AB NC

La rue Cavenne est l'un des trois axes parallèles au Rhône définis dans le cadre du lotissement Combalot, à partir de 1825. Elle figure sur le projet du lotissement dressé en 1826 par Antoine Scève (AC Lyon, 3 S 97) mais sa réalisation effective dépendait de la construction de la digue Combalot qui permet l'assèchement des terrains. La cession des terrains à la ville pour intégration à la voirie publique est confirmée par une déclaration d'André Combalot en 1839. Le nom de rue Cavenne lui est officiellement attribué par la commune en 1842, en hommage à François Cavenne (1773-1856), ingénieur des ponts et chaussées du département du Rhône de 1812 à 1825, auquel on attribue parfois le projet urbain du quartier Combalot. La section sud de la rue (entre la rue Reinach et l'université) est percée seulement après 1880 à travers l'ancienne emprise de la Cristallerie lyonnaise, grâce à un échange de terrains : cette section est bâtie seulement du côté est, le côté ouest étant aménagé en place Ollier. En 1887, il est décidé d'élargir l'ensemble de la rue à 16 mètres : la section nord (aujourd'hui place Raspail) était large de 10 mètres seulement, alors que la section centrale (au sud de la rue Montesquieu) avait une largeur de 13 mètres. Au début du 20e siècle, dans le cadre de l'aménagement du quartier des Facultés, il est prévu de prolonger la rue Cavenne au sud de la rue de l'Université, mais cette section est aujourd'hui devenue la rue Raulin.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle , daté par travaux historiques

Orientée nord-est/sud-ouest, parallèle au cours du Rhône, la rue Cavenne relie la place Raspail à la rue de l'Université, dans le 7e arrondissement de Lyon. Elle présente plusieurs sections de largeurs différentes et une saillie de deux immeubles représentant un alignement fossile aux numéros 23-25.

Statut de la propriétépropriété publique

Annexes

  • Cession de terrains à la ville par André Combalot pour l’ouverture de rues, 23 août 1839 (AC Lyon, 321 WP 147/4)

    Cession de terrains à la ville par André Combalot pour l’ouverture des rues Basse, Passet, D’Aguesseau, Montesquieu, St André, Henri IV, Cavennes, et la rue du Midi pour laquelle j’ai fourni seulement la moitié du terrain, l’autre moitié l’ayant été par le sieur Lacombe. 23 août 1839.

    "Je soussigné, André Combalot, propriétaire domicilié rue St André, déclare, pour compléter les déclarations que j’ai précédemment faites à ce sujet, concéder et abandonner gratuitement à la ville de la Guillotière le terrein occupé par toutes les rues ouvertes jusqu’à ce jour dans ma propriété privé située au midi du pont de la Guillotière longitudinalement et perpendiculairement au Rhône, savoir les rues :

    - Basse, Passet, D’Aguesseau, Montesquieu où s’exécute en ce moment un aqueduc et la rue du Midi pour laquelle j’ai fourni seulement la moitié du terrain, l’autre moitié l’ayant été par le sieur Lacombe, tendans de l’orient à l’occident

    - Saint André, Henri IV, Cavenne, tendans du nord au midi.

    Des constructions ayant été faites dans ces rues en vertu d’alignements donnés par la mairie.

    Cette concession est faite sous la condition expresse que ces rues participeront dans une proportion équitable aux améliorations et à tous les avantages dont la commune fait jouir annuellement la voie publique communale, tels entre autres que l’éclairage, les remblais, l’écoulement des eaux, l’entretien et le nettoiement.

    Fait à la Guillotière le 23 août 1839."

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Lyon. 321 WP 030/3. Rue de Bonald 3e arrondissement (1859-1885). Élargissement de la dite rue, de la rue Cavenne et du quai Claude Bernard : 1859-1881. Nivellement, affaires judiciaires : 1884-1885.

    AC Lyon : 321 WP 030/3
  • AC Lyon. 321 WP 147/4. Rue Montesquieu, 3e arr. (1852-1892). Redressement de la rue Croupisson, prolongement de la rue Félissent (1852/1857). Élargissement de ladite rue (1891-1892).

    Cession de terrains à la ville par André Combalot pour l’ouverture des rues Basse, Passet, D’Aguesseau, Montesquieu, St André, Henri IV, Cavennes, et la rue du Midi pour laquelle j’ai fourni seulement la moitié du terrain, l’autre moitié l’ayant été par le sieur Lacombe. 23 août 1839. AC Lyon : 321 WP 147/4
  • AC Lyon, 4 WP 075/2. Commune de la Guillotière, voirie urbaine : établissement du plan général d'alignement, projets et travaux généraux (1806-1854). Alignement et ouverture de rues. Projets et travaux généraux. Noms des rues, places, cours, quais, avenues routes et chemins. Changements d’appellation, tableau. Numérotation et plaques de rues. Plantation et abattage d’arbres.

    Propositions de baptême de rues au quartier Combalot, 15 mai 1842 AC Lyon : 4 WP 075/2
Bibliographie
  • VANARIO, Maurice. HOURS, Henri (sous la direction de). Les rues de Lyon à travers les siècles (XIVe au XXe). Lyon : Éditions Lyonnaises d'art et d'histoire, 1990. 283 p. ; 24 cm.

    p. 56, 57
© Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Guillot Catherine - Delavenne Magali