Logo ={0} - Retour à l'accueil

Rue du Palais

Dossier IA63002363 réalisé en 2008

Fiche

Appellationsrue du Palais
Parties constituantes non étudiéesmaison, escalier indépendant
Dénominationsrue
Aire d'étude et cantonThiers - Thiers
AdresseCommune : Thiers
Adresse : rue du Palais
Précisions

La "rue du Clos Saint-Geneys" ou encore "la rue ou grand chemin de la porte de la Bout à la tour du Chastelain", inscrites dans les terriers du 16e siècle, seraient les noms d'une grande partie nord de l'actuelle rue du Palais. Cette voie longeait sur le côté ouest, l'ancien cimetière (actuelle place du Palais) et l'église Saint-Genès. C'est aussi l'une des premières voies de la ville haute, puisqu'elle était tracée à l'intérieur de la première enceinte du château et menait aux portes de ville, la porte de la Tour carrée au nord-ouest et la porte de la Bout à l'ouest. Dans cette partie nord, elle a fait l'objet de travaux de nivellement au cours du 15e siècle : à partir de 1474, des arasements sont effectués autour du château pour limiter la pente, ce qui entraîne le creusement d'une partie du chemin ; un mur de soutènement d'environ 2,30 m à 2,60 m de haut est alors construit pour contenir le terrain du cimetière (l'actuelle place) qui se retrouve en contrehaut. Dans sa partie sud, la rue du Palais se prolonge jusqu'à la rue Mancel-Chabot. Elle y descend, de nos jours, par l'intermédiaire d'escaliers qui ont vraisemblablement repris et remplacé l'ancien tracé du chemin à une époque indéterminée : ce tronçon aurait porté le nom de "rue de la Grole" ou " rue des Groslières" parce qu'il traversait le quartier "des Groslières" qui a ensuite donné son nom à l'actuelle rue Mancel-Chabot. Encore plus au sud, il est possible que la rue se soit prolongée directement selon le tracé de l'actuelle rue d'Alger.

Période(s)Principale : 15e siècle , daté par travaux historiques , (?)

De nos jours, la rue du Palais suit un axe nord-sud qui va de la rue du Pirou, au nord, jusqu'à la rue Mancel-Chabot, au sud. En pente relativement douce dans ses deux premiers tiers, au nord (la déclivité y est en moyenne de 5,2 %), elle franchit une pente assez conséquente (32,1 % en moyenne) dans le tronçon rejoignant la rue Mancel-Chabot et se transforme donc en escalier dans cette partie sud.

Typologiesrue perpendiculaire à la pente ; rue parallèle à la pente ; rue sur double pente ; rue à escaliers

Références documentaires

Documents figurés
  • THIERS. - La Caisse d'Epargne, carte postale noir & blanc, n° catalogue 77, par ND photographe, s.d. [début du 20e siècle, après 1909].

    Collection particulière
Bibliographie
  • BIGAY, Alexandre. L'abbaye du Moutier. Essai historique. Thiers : Société d'Etudes locales de Thiers éditeur, s.d. [entre 1926 et 1944].

    p. 76 Région Auvergne-Rhône-Alpes, SRI, site de Clermont : 63.345
  • BIGAY, Alexandre. Thiers, capitale de la coutellerie. Thiers : éditions Paris, Mont-Louis imprimeur à Clermont-Ferrand, 1953.

    p. 46-47 Collection particulière
  • THERRE, Georges, YTOURNEL, Jacques. Mémoire en images. Thiers. Saint-Cyr-sur-Loire : éditions Alain Sutton, 2001-2005. 3 tomes.

    T2 p.72 Région Auvergne-Rhône-Alpes, SRI, site de Clermont : 63.302, 63.290, 63.350
Périodiques
  • FOURNIER, Gabriel. Châteaux, villages et villes d'Auvergne au XVe siècle, d'après l'Armorial de Guillaume Revel. Bibliothèque de la Société française d'archéologie, 1973, n° 4.

    p. 88-91 Région Auvergne-Rhône-Alpes, SRI, site de Clermont : AUV.025
  • KRISTOS, André. [sans titre]. Le pays thiernois, octobre 1983, n° 1.

    p. 11-12 Service Régional de l'Inventaire
  • KRISTOS, André. La première enceinte à Thiers. Le pays thiernois, juin 1990, n° 13.

    p. 9-10 Région Auvergne-Rhône-Alpes, SRI, site de Clermont
  • KRISTOS, A. La première enceinte à Thiers. Le pays thiernois, décembre 1991, n° 16.

    p. 8, 10-13 Service Régional de l'Inventaire
  • KRISTOS, André. La première enceinte - suite. Le pays thiernois, octobre 1992, n° 17.

    p. 9, 14-16 Région Auvergne-Rhône-Alpes, SRI, site de Clermont
© Région Auvergne - Inventaire général du Patrimoine culturel - Ceroni Brigitte