Logo ={0} - Retour à l'accueil

Scierie Blanc puis moulin et battoir Exertier

Dossier IA73002715 inclus dans Paysage du bassin-versant du Lac du Bourget et tributaires réalisé en 2012

Fiche

Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication
Dénominationsscierie, moulin
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Aix-les-Bains-Sud
HydrographiesRuisseau des Esserts; canal du Russeau des Corbières
AdresseCommune : Mouxy
Lieu-dit : Le Crêt
Adresse : la
Creuse
Cadastre : 2007 A 656, 657, 658

Une scie à bois est présente sur la mappe sarde de 1732, la scie est exploitée par Pierre Blanc, communier. En 1869, un moulin et un battoir sont implantés sur la même prise d'eau. A cette date, les artifices sont la propriété de Jean Exertier. En 1880, les artifices sont exploités par Jean-Claude Exertier. Le moulin n'apparait pas sur les recensements des moulins en 1917 ce qui laisse supposer son arrêt au début du XXe siècle. Toutefois, il est envisageable que ce moulin ait fonctionné de manière occasionnelle au cours du XXe siècle.

Période(s)Principale : 2e quart 18e siècle
Dates1732, daté par source

Le bâtiment est de plan rectangulaire sur trois niveaux : un rez-de-chaussée, un étage et un étage de comble. Il est construit en pierre pour les deux premiers niveaux, le troisième niveau sous les combles est fermé par un essentage de planches. Le toit est à longs pans en ardoise. Le moulin était alimenté par une réserve d'eau qui stockait les eaux de deux ruisseaux : le ruisseau des Esserts et le ruisseau des Corbières. Le second ruisseau était dérivé à l'aide d'un canal. En aval de la réserve, l'eau se dirigeait sur la façade nord du moulin pour entraîner une roue verticale en bois. Cette dernière est en mauvais état mais il est encore possible de distinguer l'axe et des éléments de cerclage. Cette roue permettait d'actionner les mécanismes du moulin notamment un battoir au niveau du rez-de-chaussée et une bluterie à l'étage de comble. L'état actuel du moulin ne permet pas de distinguer plus amplement le fonctionnement de l'artifice. Le moulin est en mauvais état, une partie de la toiture s'est effondrée et le bâtiment commence à être envahi par la végétation.

Murspierre
Toitardoise
Plansplan rectangulaire régulier
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Couverturestoit à longs pans
Énergiesénergie hydraulique
États conservationsmauvais état, menacé

Ce moulin est le premier artifice qui utilise les eaux des ruisseaux des Corbières et des Esserts. En aval, se trouvent les vestiges d'un ancien moulin qui fonctionnait avec l'eau du moulin amont.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • FR.AD073 sous-série 81S52, Service hydraulique. Mouxy

    Autorisation moulin Blanc, 1861-1870, et moulin Exertier, 1879
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Milleret Yannick