Logo ={0} - Retour à l'accueil

Scierie, pressoir, battoir à trèfle et à chanvre Viand

Dossier IA73002736 inclus dans Paysage du bassin-versant du Lac du Bourget et tributaires réalisé en 2012

Fiche

Dénominationsscierie
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Saint-Alban-Leysse
HydrographiesTorrent de la Leysse; bassin-versant du lac du Bourget
AdresseCommune : Les Déserts
Lieu-dit : Champ Bardot
Adresse : Champ Bardot
Cadastre : 2011 G 40

Par pétition du 21 décembre 1868, François Viand demande l´autorisation d´établir aux Déserts un pressoir et un battoir à chanvre et à trèfle. Il expose qu´il n´existe dans la commune aucun pressoir à fruits et que les habitants sont obligés de parcourir 8 à 10 kilomètres pour faire du cidre. Le projet consiste à utiliser le futur bâtiment comme pressoir pendant une partie de l´année et comme scierie le reste du temps. Cette scierie serait établie sur le modèle de celles qui existent en Isère à Saint-Laurent-du-Pont et à la Grande Chartreuse et qui sont d´une grande célérité. La demande de François Viand est autorisée par arrêté préfectoral du 11 mars 1870. Un procès verbal de récolement du 20 avril 1874 nous informe que l´établissement des ouvrages de prise d´eau ne correspond pas à ce qui est mentionné dans l´arrêté. Un nouvel arrêté est donc établi le 13 juin 1876. Le 16 mai 1879, François Viand demande l´autorisation de déplacer son usine à battre le chanvre en rive gauche de la Leysse car elle est dans le même bâtiment que la scierie. Cette demande est refusée car elle pourrait nuire aux riverains et à l´établissement d´un moulin prévu en aval par les frères Blard. Par la suite, le site est exploité par Calixte, le fils de François Viand. La scierie cesse son activité au cours de la seconde moitié du XXe siècle.

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates1868, daté par source

Le bâtiment abritant la scierie est sur un plan rectangulaire. Il s´organise sur deux niveaux : un rez-de-chaussée et un étage sous comble. Il comporte un sous-bassement en pierre surmonté d´un essentage de planches. Son toit est à longs pans. Le bâtiment abrite toujours du matériel et des mécanismes nécessaires au fonctionnement de la scierie.

Murspierre
essentage de planches
Plansplan rectangulaire régulier
Étagesrez-de-chaussée, étage de comble
Couverturestoit à longs pans
Énergiesénergie hydraulique
États conservationsbon état

Le site est situé en rive droite de la Leysse en aval du moulin Nicoud (voir fiche IA73002733). En 2011, il n´est plus en activité mais une partie du matériel est toujours en place.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • FR.AD073, 3P 7111, Cadastre rénové, Déserts (Les), Section G, feuille 1, 1955.

  • FR.AD073, J1706, Inventaire des moulins de Savoie. Association des amis des moulins savoyards. Nicole Gotteland, Louis Crabières, commune Déserts (Les), 1999.

    AD Savoie : J1706
  • FR.AD073 sous-série 44SPC5, Usines et prises d'eau (rivières non navigables et non flottables) : Bassin du Bourget (1861-1922). Déserts (Les), Scierie-pressoir Viand, 1869-1876.

  • FR.AD073 sous-série 81S36, Service hydraulique. Déserts (Les), Scierie Viand, 1869-1880.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Milleret Yannick - Bérelle Clara