Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tannerie et abattoir, puis abattoirs municipaux, puis hôtel de voyageurs, Le Murys, puis hôtel des Alliés, puis hôtel de la Chaudanne

Dossier IA73001379 inclus dans Rue de la Chaudanne réalisé en 2005

Fiche

Dossiers de synthèse

Voir

AppellationsAbattoirs municipaux, Le Murys, Hôtel des Alliés, hôtel de la Chaudanne
Parties constituantes non étudiéescafé
Dénominationstannerie, abattoir, hôtel de voyageurs
Aire d'étude et cantonLes Coteaux
AdresseCommune : Aix-les-Bains
Lieu-dit : Les Coteaux
Adresse : rue de la
Chaudanne
Cadastre : 1728 206 p. et 210 p. ; 1879 D 658-661 ; 2007 CD 114-115, 967-969

A cet emplacement, en bordure de la rivière de la Chaudanne, cadastré sous les numéros 206 et 210 de la mappe sarde, s'élevait au début du XIXe siècle un bâtiment avec caves servant de tannerie (parcelle 206). Dès 1821, un petit abattoir privé fut construit pour le sieur Garnier sur la parcelle voisine, au sud (parcelle 210). Cet abattoir fut acheté par la Ville en 1830. Vers 1840, le propriétaire de la tannerie, Jean-François Dufresne, la remplaça par un vaste bâtiment qu'il vendit l'année suivante à la Ville désireuse d´y installer les abattoirs municipaux. L'ensemble fit place, en 1843, à un abattoir plus vaste, construit par l´entrepreneur Claude Girod, sur les plans de l´architecte de la Ville, Besson, en prenant modèle sur l'abattoir d´Annecy. Cette édifice se composait de deux bâtiments disposés de part et d´autre d´une cour. Le bâtiment nord, d'une seule pièce, servait à l´abattage des animaux. Le bâtiment sud comportait un rez-de-chaussée de cinq pièces affectées à la triperie, à différents entrepôts et au logement d'un employé, et un étage pour le stockage et l´étendage des peaux. L'ensemble devenu inutile suite à la construction d'un nouvel abattoir le long du Tillet, fut vendu aux enchères, par lots, à partir de 1874. Le lot conservé par la Ville, sur lequel elle fit construire un hangar pour abriter les camions et le matériel de la voirie en 1880, fut vendu lui aussi en 1892. En 1882, Marie Therme, veuve Jarrier, fit exhausser de deux étages la maison qu´elle avait acquise au nord de la cour, en bordure de rue. Elle fit ajouter un hangar contre l'élévation orientale en 1920. La maison et le hangar, propriété de la société Turel depuis 1960, furent démolis dans les années 1980 pour élargir la rue et créer quelques places de stationnement. Vers 1906, un petit hôtel s´intalla dans l´aile sud, à l'enseigne du Murys, du nom de son gérant Hernie Mury. C'est sans doute à cette époque que le bâtiment fut surélevé d'un étage et sa façade reconstruite. En 1915, l´établissement fut réquisitionné pour servir d´hôpital militaire et, après la guerre, prit le nom d' Hôtel des Alliés ; il comportait alors 17 chambres. Il ferma vers 1998, mais le bar installé au rez-de-chaussée continua son activité jusqu´en 2003. Depuis ce bâtiment est en partie désaffecté et doit être prochainement démoli pour céder la place à une construction neuve.

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1843, daté par source
Auteur(s)Auteur : Girod Claude entrepreneur attribution par source
Auteur : Besson Pierre Louis entrepreneur attribution par source

Les abattoirs de 1843 se composaient de deux bâtiments de dimensions inégales, disposés de part et d'autre d'une cour fermée par un mur, avec portail sur rue à l'ouest. Chaque construction, couverte d'un toit en pavillon, simple en profondeur, comptait un rez-de-chaussée et un étage d'attique. Les façades sur cour étaient percées de grandes arcades en plein cintre : arcade centrale encadrée de baies en demi-cercle pour le bâtiment nord, trois arcades flanquées de portes rectangulaires pour le bâtiment sud. Aujourd'hui, le bâtiment sud, couvert d'un toit à longs pans débordant, comporte un sous-sol voûté en berceau, un rez-de-chaussée, deux étages carrés desservis en façade par des balcons filants et un comble à surcroît éclairé par une baie percée dans le pignon. La façade-pignon occidentale est percée d'une travée de baies avec large porte protégée par un rideau métallique au rez-de-chaussée et balcon à chaque étage. L'élévation postérieure est aveugle. L'accès au premier étage se fait par un escalier extérieur en équerre, perpendiculaire à la façade, situé au fond de la cour, et par un escalier intérieur qui dessert également les niveaux supérieurs.

Murscalcaire
enduit
moellon
Toittuile mécanique
Étagessous-sol, rez-de-chaussée, 2 étages carrés, comble à surcroît
Couvrementsvoûte en berceau
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier intérieur : escalier tournant en charpente
escalier de distribution extérieur : escalier en équerre en maçonnerie
Typologiesvillégiature
États conservationsmenacé, désaffecté
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • ANNEXE 1

    Liste des propriétaires

    Avant 1810 : Rabut dit Grillet Charles (206 p, terrain avec hangar)

    1810 : Vidal Joseph (206 p.)

    avant 1821 : Coudurier Claude (210 p.)

    1821 : Mathiez Joseph-Marie (206 p.) et Garnier Etienne (210 p.)

    1828 : Mathiez Joseph-Marie (206 p.) et Domenget Joseph (210 p.)

    1830 : Mathiez Joseph-Marie (206 p.) et la Ville (210 p.)

    1836 : Dufresne Jean François (206 p.) et la Ville (210 p.)

    1841 : La Ville

    1874 : Jean Therme dit Sonnaz (lot 1) et Michel Chapuis (lot 2) et la Ville (D 660)

    1880 : Vve Jarrier Etienne, née Therme (D 659), Monnet Pierre (D 658), Duvernay Joseph-Alexis (D 661) et la Ville (D 660)

    1885 : Vve Jarrier Etienne, née Therme (D 659), Monnet Pierre (D 658), Veronnet Vital (D 661) et la Ville (D 660)

    1902 : Vve Jarrier Etienne, née Therme (D 659 et 660), Davier François (D 658), Veronnet Vital (D 661)

    1908 : Vve Jarrier Etienne, née Therme (D 659 et 660), Davier François (D 658 et 661)

    1927 : Rossillon Aîmé (D 659 et 660), Davier François (D 658 et 661)

    1953 : Rossillon Aîmé (D 659 et 660), Olivieri Pierre, hôtelier (D 658 et 661)

    1960 : Société Turel (D 659 et 660), Olivieri Pierre, hôtelier (D 658 et 661)

    1968 : Société Turel (D 659 et 660), Mme Olivieri Pierre (D 658 et 661)

    2007 : SCI 17-21-23 rue de la Chaudanne (CD 968-969, anciennement D 659-660) et SCI AGPF (CD 114-115, anciennement D 658, 661) ;

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Aix-les-Bains. 1 D. Délibérations du Conseil Municipal, 1841-1844

  • AC Aix-les-Bains. 1 F 27. Vente des anciens abattoirs, 1841-1892

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 176, n° 128. Autorisation accordée à Mme Therme, veuve Jarrier, pour exhausser sa maison faisant partie des anciens abattoirs, 17 juillet 1882

Documents figurés
  • [Construction d´un abattoir, projet, coupes] / Besson (architecte). Aix-les-Bains, 29 juillet 1841. Ech. Inconnue. 1 plan ; 31 x 49 cm (AC Aix-les-Bains. 1 F 27)

  • [Construction d´un abattoir, projet, plans] / Besson (architecte). Aix-les-Bains, 29 juillet 1841. Ech. Inconnue. 1 plan ; 35 x 52 cm (AC Aix-les-Bains. 1 F 27)

  • Ville d´Aix-les-Bains. Plan et façades de l´ancien abattoir / Grisard (architecte). Aix-les-Bains, 4 janvier 1874. Ech. 1 : 100. 1 plan sur calque : lavis ; 54 x 45 cm. (AC Aix-les-Bains. 1 F 27)

  • Ville d´Aix-les-Bains. Ancien abattoir. Plan / J. Pin aîné (architecte). Aix-les-Bains, 20 octobre 1892. 1 plan : calque ; 30 x 40 cm. (AC Aix-les-Bains. 1 F 27)

  • [Maison de Mme Jarrier, exhaussement], couchant / anonyme. Aix-les-Bains, [1882]. Ech. inconnue. 1 plan ; 18 x 30 cm (AC Aix-les-Bains. 1 O 176, n° 128)

  • [Maison de Mme Jarrier, exhaussement], Midi / anonyme. Aix-les-Bains, [1882]. Ech. inconnue. 1 plan ; 18 x 30 cm (AC Aix-les-Bains. 1 O 176, n° 128)

  • [Maison de Mme Jarrier, exhaussement, plan] / anonyme. Aix-les-Bains, [1882]. Ech. inconnue. 1 plan ; 18 x 30 cm (AC Aix-les-Bains. 1 O 176, n° 128)

  • [Immeuble démoli, parcelle CD 967-968] / anonyme. Aix-les-Bains, juillet 1984. 1 photogr. : noir et blanc ; 21 x 30 cm (AC Aix-les-Bains. 12 fi 2/33)

  • [La rue de la Chaudanne avant la démolition de la maison sur parcelle CD 967-968] / anonyme. Aix-les-Bains, [vers 1970]. 1 photogr. : noir et blanc ; 11.5 x 15 cm (AC Aix-les-Bains : 12Fi 4/147)

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville d'Aix-les-Bains © Ville d'Aix-les-Bains - Jazé-Charvolin Marie-Reine - Lagrange Joël