Logo ={0} - Retour à l'accueil

Usine de chaudronnerie des Ateliers de Construction du Rhône Laurent Chevalier puis Grenier puis Paul Dulac et Nas puis Girard marchand de charbon actuellement entrepôt commercial

Dossier IA69000062 inclus dans Quai Perrache, anciennement chaussée Perrache réalisé en 2001

Fiche

Á rapprocher de

Appellationsusine de chaudronnerie des Ateliers de Construction du Rhône
Destinationsentrepôt commercial
Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement patronal, bureau
Dénominationsusine de chaudronnerie
Aire d'étude et cantonLyon Confluent
AdresseCommune : Lyon 2e
Lieu-dit : Confluent
Adresse : 69, 70, 71 quai, Perrache , rue, Duployé, rue, Willerme, rue
Nivière Chol
Cadastre : 1984 BE 11, 12, 13

Ce site est occupé depuis 1857 par l'une des plus anciennes entreprises lyonnaises de grosse chaudronnerie située sur le quai Perrache celle de Laurent Chevalier. Lui a succédé en 1881, la Compagnie des Ateliers et Chantiers du Rhône dirigée par son gendre Grenier. Selon Pierre Cayez (1980), la plus grosse maison de construction mécanique, Chevalier, avait 124 ouvriers et l'emploi doubla entre 1857 et 1868.

L'ensemble de l'îlot est peut-être identifiable sur le plan Dignoscyo de 1863. En 1887, les ateliers sont repris par J. Martin à qui succèderont Parent et Michelon. Puis à partir de 1904, c'est la Société Paul Dulac et Nas qui reprend le site avec la construction du grand pignon décoré du chiffre PDC (Paul Dulac et Cie) en médaillon. La superficie des chantiers atteint 5500 mètres carrés. En 1919, la société Dulac a l´autorisation d´installer un marteau-pilon de 1000 kilos. A la même période, les ateliers occupent entre 120 et 130 ouvriers. En 1924, le site s'étend à l'ouest, dans les ateliers de la société Petit et Cie, avec la création d'un raccordement ferroviaire qui traverse la rue Wuillerme. Ces ateliers sont spécialisés dans la fabrication de matériel pour les chemins de fer, les ponts roulants, les machines à vapeur, les charpentes en fer et ponts métalliques. C'est après la Seconde Guerre mondiale, que ferment les grands chantiers de grosse chaudronnerie de Perrache. Le site sera occupé à partir de 1946 et jusqu'en 1964 par la société de charbon en gros Girard (plans des AMLyon 4S 309 et annuaires commerciaux). Actuellement (en 2001) ce site sert d'entrepôt à charbon.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1857, daté par source
1904
1870
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

Façades qui s'enchaînent, élévation continue de niveaux différents, à gauche (sud) la maison du directeur, au centre les bureaux de l'administration et à droite la composition du portail des ateliers de fabrication. La partie atelier est composée d'une charpente en bois, de lanterneau, de shed. Le portail latéral est composé d'un porte en plein cintre accosté de deux portes-fenêtres cintrées dont une fausse, de deux ailes horizontales à deux fenêtres fausses à joint refendu à couronnement cintré à retour horizontaux (partie centrale), corniche à forte mouluration soulignée de triglyphe, en amortissement et chiffre "PDC" (Paul Dulac et Cie) en médaillon. La façade du logement patronal est composée de cinq niveaux : trois étages carrés, et un étage attique de hauteur décroissante. Le corps central est marqué par une travée axiale avec une porte-fenêtre jumelée sur balcon au premier étage, la travée latérale est marquée par des chaînages à refends couronnés de frontons triangulaires. Un décor sculpté sur la travée axiale et dans les frontons représente une guirlande sur le fronton du troisième niveau ainsi qu'une console et agrafes sculptées.

Mursciment
résidu industriel en gros oeuvre
bois
Toittuile mécanique, verre en couverture
Étages3 étages carrés
Couverturestoit à longs pans
shed
lanterneau
Énergiesénergie électrique
achetée
États conservationsbon état, établissement industriel désaffecté

Le site se caractérise par une grande halle industrielle, spécificité architecturale et patrimoniale de ce site, devenue rare à Lyon, bien intégrée dans la trame urbaine.

En 2015, Vurpas architectes va réhabiliter la halle Chevalier-Paul-Dulac. AIA Ingénerie, AIA Studio Environnement et Ginger CEBTP Démolition seconderont les architectes de vurpas (Philippe Beaujon). Livrable 3 000 m² de tertiaire et 800 m² d'espace événementiel à destination des acteurs de la filière numérique.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Éléments remarquableslogement patronal

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Rhône. 3P 123/44, 45, 46.Matrices des propriétés bâties. 1882/1914

  • AD Rhône. 3P 123/45. Matrices des propriétés bâties. 1882/1914, case 2249, 2452, 2758

  • AD Rhône. Sous-série 5M, dossier n° 112, établissements classés, chaudronnerie et construction métallique (plan) 1913

  • AC Lyon. 1097 WP 98. immeuble n° 71 quai Perrache, monsieur Deperdu propriétaire, plan du rez-de-chaussée, 5 août 1957

  • AC Lyon. 470 WP 037. Demande de séparation de la douane et du grand magasin de la ville de Lyon 1872-1878, amélioration et modification du pont-roulant destiné à l'entrepôt municipal des douanes 1910

Documents figurés
  • Plan d'alignement de la ville de Lyon révisé en 1875-1876, au 500e. (AC Lyon : 0004 S 00309)

  • Plan d'alignement de la ville de Lyon révisé en 1890, au 500e. Martin, chantiers de construction du Rhône. (AC Lyon : 0004 S 00309)

  • Plan d'alignement de la ville de Lyon révisé vers 1900, au 500e. Dulac et Nas, chantiers de construction du Rhône. (AC Lyon : 0004 S 00309)

  • Plan d'alignement de la ville de Lyon révisé en 1924, au 500e. Paul Dulac et Cie. (AC Lyon : 0004 S 00309)

  • Plan d'alignement de la ville de Lyon révisé en 1946, au 500e. Occupé par la société Girard et Vincent. (AC Lyon : 0004 S 00309)

  • Plan d'alignement de la ville de Lyon révisé en 1964, au 500e. Occupé par la société Girard et Vincent. (AC Lyon : 0004 S 00309)

Bibliographie
  • Annuaire de la ville de Lyon. 1871 (AC Lyon : libre accès)

    p. 189
  • Indicateur Henry. 1882 (AC Lyon : libre accès)

    p. 1540
  • Indicateur Henry. 1910. (AC Lyon : libre accès)

    p. 1987
  • Indicateur Henry. 1948. (AC Lyon : libre accès)

    p. 478, 1731
  • Indicateur Fournier. 1962. (AC Lyon : libre accès)

    p. 1820
  • CAYEZ, Pierre. Crises et croissance de l'industrie lyonnaise, 1850-1900. Paris, Editions du C.N.R.S., 1980

    p. 285-287
  • LAFERRERE, Michel. Lyon ville industrielle, essai d'une géographie urbaine des techniques et des entreprises ,Paris, Presses Universitaires de France, 1959

    p. 12, 288-295
  • RIVET, Félix. Le quartier Perrache (1766-1946). Etude d'histoire et de géographie urbaines. Lyon : Audin, 1951. 126 p.-46 f. de pl. : ill., plan dont 1 dépl. ; 24 cm. (Institut des Etudes rhodaniennes de l'Université de Lyon. Mémoires et documents ; 6.)

    p. 89
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine