Logo ={0} - Retour à l'accueil

Usine de petit matériel électrique dite Lampes Visseaux, puis Claude, Paz et Visseaux, puis I.T.T. puis G.T.E., actuellement Sylvania Lighting International France (S.L.I. France)

Dossier IA69000093 réalisé en 2001

Fiche

  • Vue générale ouest
    Vue générale ouest
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • atelier de fabrication
    • bureau
    • logement d'ouvriers
Appellationsusine de petit matériel électrique dite Lampes Visseaux
Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, bureau, logement d'ouvriers
Dénominationsusine de petit matériel électrique
Aire d'étude et cantonLyon patrimoine industriel - Lyon
AdresseCommune : Lyon 9e
Adresse : 22 rue
Berjon
Cadastre : 1999 BH 3, 4

Jacques Visseaux (1872-1952), crée en 1900, une petite usine quai Pierre Scize à Vaise spécialisée dans la fabrication d'appareils concernant l'éclairage au gaz : becs intensifs, manchons soie, manchons ramie. Après l'incendie des locaux du quai Pierre Scize en 1905, l'usine va s'installer, 22 rue Berjon (à l'emplacement d'une ancienne tannerie). D'après une source orale, l'architecte de l'usine serait Bruyas. Les locaux couvrent une superficie d'environ 13 000 m² sur une parcelle de 23 390 m². Les ateliers sont construits à différentes périodes, entre 1910 et 1980, selon l'évolution de l'entreprise (cf plan chronologique des bâtiments n° 05690286NUCA). Cette société remporte plusieurs concours dont la médaille d'or à l'exposition internationale de Bruxelles en 1910. A partir de 1919, la société se lance dans la fabrication des lampes électriques, monowatt et 1/2 watt. En 1927, avec le développement de la T.S.F., Jacques Visseaux ouvre un atelier de lampe à radio. En 1948, il établit une collaboration technique avec la société américaine Sylvania, et lance de nouvelles lampes miniatures.Après le décès de Jacques Visseaux c'est son fils Joseph qui prend la direction de la société. En 1956, la société Claude, Paz et Visseaux est créée. Il s'agit d'un regroupement des activités éclairage de 10 sociétés. En 1966, le groupe est absorbé par l'américain I.T.T. puis en 1980 par le groupe G.T.E.. En 1968 est construite la cafétaria où seront également installés les vestiaires. En 1991, la Communauté urbaine de Lyon devient propriétaire à l'amiable du site, pour permettre le maintien des emplois à Vaise. La propriété est alors mise à disposition de G.T.E. jusqu'en 1993, puis le groupe est repris par l'américain Sylvania Lighting International France (S.L.I. France). Les ballons des ampoules viennent de Grande-Bretagne, en revanche le filament est fabriqué sur place dans les ateliers tréfilerie (bâtiment R+3). En 2005, l'usine est délocalisée en Tunisie.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle
Dates1905, daté par source
1910
1932
1958
1968
1974
1980
Auteur(s)Auteur : Bruyas architecte

Le site est composé d'une série de grands ateliers en mâchefer et en béton, ateliers en rez-de-chaussée et sheds. Descriptif des principaux bâtiments : atelier tréfilerie de trois étages carrés de 1530 m² de surface développée hors d'oeuvre, de construction traditionnelle, structure linteaux, encadrements et ouvertures en béton armé. Remplissage pierres en rez-de-chaussée, mâchefer en étages, toit terrasse multicouche protections acrotères et tout le relief en béton, zinc et aluminium, cage d'escalier et monte-charges. La halle avec lanterneau en verre de deux niveaux de 717 m² de surface au sol, entrepôt de matière première, atelier de serrurerie et bureaux (moitié du bâtiment), les murs périphériques sont en mâchefer et refends en moellons de béton, charpente métallique, toit à deux pans, sont localisés au centre de la parcelle, les parties administration et logements sont situés sur le contour est de la parcelle, un atelier dit le magasin Adrian est de construction préfabriquée en maçonnerie et briques, piliers pierres et briques et poteaux en bois en périphérie. La cafétaria comprenant les vestiaires à l'étage, est construite en 1968 d'une surface développée hors oeuvre de 1018 m², de deux étages et un sous-sol, est de construction traditionnelle, structures périphériques et refends en béton armé, enduit de façade en mortier lissé, toiture bac acier multicouches, distribution intérieure : cloisonnement en moellons de 10 cm, carrelage au sol. La façade principale de la cafétaria comprend une seule travée et huit baies séparées par des piliers en béton au premier niveau, au second une seule travée à huit baies horizontales en avancées séparées par des menots, sur la partie gauche 3 rangs de dalle de verre éclaire l'entrée.

Mursrésidu industriel en gros oeuvre
béton
Toittuile mécanique, verre en couverture
Étages3 étages carrés, sous-sol
Couverturesterrasse
toit à longs pans
lanterneau
Autres organes de circulationsmonte-charge
États conservationsbon état, mauvais état

Usine délocalisée en 2005 en Tunisie. Une série d'ateliers en coeur d'îlot de belle facture architecturale : halle avec lanterneau et bâtiment de trois étage carrés, plus petites allées de circulation sont représentatifs d'une très grande dynamique industrielle de ce quartier. Depuis 2007, un projet de reconversion concernant la tréfilerie, la cafétaria, la halle avec lanterneau et une partie des ateliers en shed est étudiée par le cabinet Sudarchitecture et le groupe em2c.

Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • En juillet 1951, l'entreprise fête le cinquantenaire de la maison Visseaux, à cette occasion est tirée à 5000 exemplaires une plaquette intitulée : 50 ans au service de la lumière.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives orales : Entretien oral avec le directeur des ressources humaines du site monsieur Bernard Charmillon. 2005

Documents figurés
  • AM Lyon, 2S 456. Les cartes industrielles de France : le Rhône. 1932. Société de documentation industrielle, relevé effectué par Mr. Saint-Denis géomètre à Lyon, 1 : 10000

Bibliographie
  • L'illustration Economique et Financière, numéro spécial : Lyon et le Rhône, 1923-1924

    p. 67
  • Indicateur Henry. 1910. AM Lyon (accès libre)

    p. 241
  • Indicateur Henry. 1920. AM Lyon (accès libre)

    p. 245
  • Indicateur Henry. 1926. AM Lyon (accès libre)

    p. 143
  • Indicateur Fournier. 1935. AM Lyon (accès libre sans cote) p. 570

    p. 53
  • THOLLOT, Maryse. Vaise, quartier industriel. Maîtrise de Géographie appliquée aux milieux industriels, Institut de Géographie, Université de Lyon 2, 1972

  • GRAND LYON, Site SLI, 22, rue Berjon Lyon 9. Fiche individuelles analyse du bâti, mai 2005

  • La saga Visseaux. www.visseaux.org.html

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine