Logo ={0} - Retour à l'accueil

Usine de produits chimiques dite société chimique de Gerland et Usine de matériel électroménager dite Confort rationnel par l'électricité, puis Société Générale d'appareillage électrique actuellement la CIAPEM - Fagor-Brandt

Dossier IA69000042 réalisé en 2000

Fiche

Appellationsusine de matériel électroménager dite la Ciapem
Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, bureau
Dénominationsusine de produits chimiques, usine de matériel électroménager
Aire d'étude et cantonLyon patrimoine industriel - Lyon
AdresseCommune : Lyon 7e
Lieu-dit : Gerland
Adresse : 137, 163 rue de, Gerland , 38, 40 Boulevard de l', Artillerie , rue, Chellamel-Lacour , rue
Raclet
Cadastre : 1984 BV 9, 23

En 1945, la société dite Confort Rationnel par l'électricité, SA, s'installe rue de Gerland. Elle est spécialisée dans tous les appareils électro-ménagers, cuisine, chauffage, eau chaude. En 1948, changement de raison sociale, elle devient la Société Générale d'Appareillage électrique. C'est à partir de 1969, qu'elle prend son nom actuel C.I.A.P.E.M. : Compagnie d'Appareils Electroménagers. Les ateliers sont installés sur un terrain de 100 000 m², et emploie en moyenne jusqu'aux années 1980, 2 000 personnes. La principale fabrication est la machine à laver de marque Brandt, Thomson, Vedette, la production en milliers d'appareils est en 1970 de 330, en 1980 de 548. Elle s'étend (début des années 1980) sur la partie sud et occupe la parcelle de l'ancienne société chimique de Gerland adressée au 163 rue de Gerland et de 46000 m² de superficie qui était spécialisée dans les produits dérivés du goudron de houille. La Ciapem occupe plus de 35% du marché français. Depuis la fusion Thomson-Houston et Hotchkiss-Brandt, la raison sociale de la société est CFTH-HB, dont le siège social est à Paris. Elle prend le nom de Fagor Brandt les 10 dernières années d'activités.

Période(s)Principale : 2e quart 20e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle
Dates1945, daté par source
1980

L'entrée principale est bordée d'une allée de tilleuls qui accompagne les différents ateliers. La partie administrative en alignement sur la rue de Gerland est d'un étage carré. Les ateliers sont en rez-de-chaussée en béton et briques.

Mursbéton
Toitverre en couverture, tuile mécanique
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
États conservationsbon état

Zone UI : il s'agit d'une zone destinée à accueillir les activités industrielles ou artisanales, ainsi que les constructions de bureaux qui sont liés exclusivement à ces activités. En cours

Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • Société Chimique de Gerland

    Société Chimique de Gerland (extrait de la situation chimique et économique de M. Laferrère)

    La société chimique de Gerland qui a repris, en 1912, une distillerie de goudron fondée à Lyon en 1859, fournit aux usines lyonnaises de chimie organique du benzène, du toluène, du xylène, mais elle est surtout spécialisée dans les brais pour électrodes, la purification des huiles anthracéniques et le raffinage de la naphtaline brute. L'insuffisance des approvisionnements régionaux en goudrons ne lui a pas permis cette expansion intégrée caractéristique

  • Mémoire

    Lors de la campagne photographiques extérieur des usine Fagor-Brandt, un ancien salarié de passage à Lyon était en train de faire des photographies de son ancienne usine. Il avait travaillé sur le site de Gerland de 1970 à 1989.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Rhône série WW (dommage de guerre) 318 W 38A : Société chimique de Gerland. 1944

  • AM Lyon : 1797 W 001, PD 6938793000170 déposé par la CIAPEM pour la démolition d'un bâtiment à usage industriel au 38-40 boulevard de l'Artillerie. 1993

Bibliographie
  • Sodic : monographie de firmes industrielles lyonnaises. Enquêtes Datar-Loire, Tome III, société pour la la conversion et le développement industriel, Paris, 1970

    p. 80
  • Indicateur. 1945. AM Lyon (accès libre)

    p. 515
  • Indicateur Henry. 1948. AM Lyon (accès libre)

    p. 1860
  • Indicateur Henry. 1961. AM Lyon (accès libre)

    p. 2346
  • Indicateur Henry. 1969. AM Lyon (accès libre)

    p. 1832
  • Indicateur Henry. 1970. AM Lyon (accès libre)

    p. 1015
  • VASQUEZ, Emile, Gerland que j'aime. Collection quartier Lyonnais, 1968

    p. 101
  • LAFERRERE, Michel. Lyon ville industrielle, essai d'une géographie urbaine des techniques et des entreprises. Paris, Presses Universitaires de France, 1960

    p. 446, 467, 488
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine