Logo ={0} - Retour à l'accueil

Usine de produits d'entretien dite société cirages, encres et vernis Berthoud et cie successeurs des maisons Jacquand père et fils puis société générale des cirages français A. Jacquot et cie réunie, le lion noir actuellement garage Lubac

Dossier IA69000025 réalisé en 2000

Fiche

AppellationsSociété Générale des Cirages Français le Lion Noir
Destinationsgarage de réparation automobile
Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, cheminée d'usine
Dénominationsusine de produits chimiques
Aire d'étude et cantonLyon patrimoine industriel - Lyon
AdresseCommune : Lyon 9e
Adresse : 52, 53 rue du, Souvenir , 91, 93 rue
Marietton
Cadastre : 1984 BN 40 à 42

En 1879, c'est la création de la Société Anonyme cirages, encres et vernis Berthoud et Cie successeurs des anciennes maisons Jacquand père et fils, devant maître Vacher, notaire. La société Vve Berthoud fabrique et vend des cirages, des encres et des vernis de différentes marques : Jacquand père et fils, la fabrication et la vente de tout objet en fer blanc, imprimé ou noir, l'étamage des tôles et l'impression des ferblancs, la calcination des noirs. Elle est également détenteur de la marque Dubois et Jacquand. En 1881, sont élaborés les statuts de l'union générale des cirages français anciennes maisons Jacquand père et fils, Berthoud et cie successeurs et A. Jacquot et cie réunie. En 1917, un dépôt d'essence de térébenthine de moins de 30000 litres est signalé. En 1920, une nouvelle autorisation est déposée pour porter le dépôt de 30 à 50 000 litres. La Société des produits chimiques Lion noir est une grande utilisatrice de noir d'os fabriqué à Givors par la maison Jacquand où s'associera Alphonse Coignet (autre industriel lyonnais spécialisé dans les produits chimiques) en 1881. Cette société fabrique également des boîtes en fer blanc, illustrées ou non. Les établissements Gabriel construction mécanique s'installent sur la partie est du site du Lion noir de 1960 à 1980. Aujourd'hui à cet emplacement se trouve un garage Volswagen.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1879, daté par source

Le site se compose de plusieurs bâtiments. La maison du gardien est d'un étage carré elle est en alignement sur la rue Marietton. Une série de grands ateliers occupent tout la parcelle en formant un plan en U. Ils sont construits en pierres dorées pour les murs pignons et en mâchefer et pisé pour le reste des élévations, avec une charpente en bois. Une cheminée quadrangulaire assez haute se situe au nord du site.

Mursciment
calcaire
résidu industriel en gros oeuvre
pierre de taille
Toittuile mécanique
Plansplan régulier en U
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
shed
États conservationsmenacé, établissement industriel désaffecté
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AM Lyon : 1C 302540, statuts de la société cirages, encres et vernis Berthoud et Cie. 1879

  • AM Lyon : 1C 302541, statuts de l'union générale des cirages français anciennes maisons Jacquand père et fils, Berthoud et cie successeurs et A. Jacquot et cie réunie. 1881

  • AM Lyon : 2 Mi 18, répertoire des PC, micro-fiche PCA 1070, autorisation pour la société du cirage français de reconstruction de l'usine incendiée. 1928

Bibliographie
  • Indicateur Henry. 1908. AM Lyon (accès libre)

    p. 1991
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine