Logo ={0} - Retour à l'accueil

Usine de serrurerie Rhône-Isère dite Ronis SA

Dossier IA69000024 réalisé en 2000

Fiche

Appellationsusine de serrurerie Rhône-Isère dite Ronis SA
Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, bureau, conciergerie
Dénominationsusine de serrurerie
Aire d'étude et cantonLyon patrimoine industriel - Lyon
AdresseCommune : Lyon 9e
Adresse : 16 au 28 rue des
Tuileries
Cadastre : 1984 BO 21

En 1916, Paul Dietz crée la Sté Rhône-Isère à Lyon. Elle est spécialisée dans la fabrication de serrurerie et petite mécanique et vient s'installer à Vaise rue des Tuileries à l'emplacement de la chaudronnerie Colombier qui existe depuis 1878. Ses activités se répartissent entre l'emboutissage, le découpage, l'estampage, le cambrage à froid de tous métaux en feuille ainsi que le matriçage à chaud de pièces mécaniques et d'ornements en cuivre, laiton, bronze, aluminium et alliage. Une pétition en date du 17 mars 1920, par laquelle les Etablissements métallurgiques Rhône-Isère demeurant à Lyon au 24, 26, 28 rue des Tuileries demande l'autorisation de construire un hangar situé à l'angle nord-est du terrain qu'ils occupent. Ce hangar est monté avec des piliers en maçonnerie pour soutenir les fermes en bois. A partir de 1932, la société Rhône-Isère fabrique de façon industrielle les premières serrures à clé plate. Un second permis de construire est déposé en 1958 pour la construction d'un entrepôt garage de 240 m² et de 2,50 m de hauteur utile avec couverture shed métallique. L'architecte est Eugène Zill. C'est également lui qui fera une autre extention en 1960 : un bâtiment à usage de magasin, entrepôt, garages et vestiaires. En 1980, confrontée à des difficultés économiques, cette société est rachetée par le groupe Neiman, puis en 1984, on assiste à la fusion de Rhône-Isère et de L.A.S. Ricouard (concurrent direct) qui donne naissance au groupe Ronis S.A.. Cette société dispose alors de trois centres de production. Le principal se trouve à Sancoins et les deux autres à Lyon et Autun, le siège social restant à Lyon. En 1987, Ronis décide de fermer le centre d'Autun et de regrouper les productions sur Lyon. En 1988, les dirigeants de Ronis, accompagnés d'une partie du personnel et de partenaires financiers, créent une holding, Ronis Avenir Finance, pour racheter sous forme d'un R.E.S. (Reprise de l'entreprise par les Salariés) le capital de Ronis SA au groupe Neiman Valeo. En effet, pendant la période Neiman, Ronis c'est spécialisée dans la fabrication de serrures dédiées à l'industrie (bagages, mobilier de bureau, matériel électrique, etc.) et a abandonné les fabrications dédiées à l'industrie automobile, Neiman les reprenant à son compte. En 1989, c'est la création d'une filiale à Wolverhampton en Grande-Bretagne. Bien que toujours en activité, l'usine va être délocalisée fin 2004 en Slovénie, 50 personnes vont être licenciées, l'activité de profilage partira sur le site français de Sancoin (Cher) .

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Dates1916, daté par source
1958
1960
Auteur(s)Auteur : Eugène Zill architecte attribution par source

Le site se compose de deux grands ateliers cubiques tout en béton liés par une passerelle extérieure située au 2e étage, localisés à l'intérieur de la parcelle et d'une série de bâtiments en alignement sur la rue des tuileries : administratifs, réfectoire et les premiers ateliers datant de 1916, en rez-de-chaussée avec aérateurs en bois sur le toit. Parmis ces bâtiments une enclâve est à signaler, il s'agit de logement n'appartenant pas à la société. A noter également un espace jardin agrémenté d'un mobilier urbain (bancs) de belle qualité en béton sculpté

Mursbéton
Toittuile mécanique
Étages1 étage carré, rez-de-chaussée
Couverturestoit à longs pans
lanterneau
Escaliersescalier intérieur
Autres organes de circulationsascenseur
États conservationsbon état

Rencontre avec messieurs Yves Babel PDG et José Pires responsable technique Lyon. Trois visites de sites ont été effectuées (avril - juin - juillet 2004). Un grand merci à monsieur José Pires pour sa grande disponibilité.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AM Lyon : 0344 WP 083, voirie urbaine, permis de construire administratif pour la construction d'un hangar. 1920

  • AM Lyon : 0344 WP 096, voirie urbaine, permis de construire administratif pour la construction d'un deuxième hangar. 1921

  • AM Lyon : 0354 WP 070, voirie urbaine, permis de construire administratif pour la construction d'un entrepôt garage. 1958

  • AM Lyon : 0358 WP 038, voirie urbaine, permis de construire administratif pour la construction d'un bâtiment à usage de magasin. 1960

  • AM Lyon : 0364 WP 021, voirie urbaine, permis de construire administratif pour la construction d'un mur de clôture. 1961

  • AM Lyon : 0363 WP 036, plan de situation, masse, éch. 0,005 p.m.(2ex.) ; plan du rez-de-chaussée, 1er étage, 2e étage et coupe, façades, éch. 0,01 p.m. 1960

  • Archives orales : Entretien oral avec monsieur Yves Babel PDG. 19 avril 2004

  • Archives orales : Entretien oral avec monsieur José Pirès. 1er juin 2004

Bibliographie
  • Indicateur Henry. 1878. AM Lyon (accès libre)

    p. 367, 627
  • Indicateur Henry. 1886. AM Lyon (accès libre)

    p. 982
  • Indicateur Henry. 1919. AM Lyon (accès libre)

    p. 930
  • Indicateur Henry. 1920. AM Lyon (accès libre)

    p. 928, 2266, 1830
  • Indicateur Henry. 1964. AM Lyon (accès libre)

    p. 806, 2267, 2728, 2846
  • Indicateur Henry. 1969. AM Lyon (accès libre)

    p. 1552, 618, 790
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine