Logo ={0} - Retour à l'accueil

Usine de transformation des métaux Tournerie de cuivre puis usine Sclaverand puis fabrique de tubes Tubobâte puis usine Sibille puis usine Ahlstrom-Cores actuellement entrepôt Clipsol

Dossier IA73002578 inclus dans Paysage du bassin-versant du Guiers réalisé en 2009

Fiche

Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, bâtiment administratif d'entreprise
Dénominationsusine de transformation des métaux
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Echelles (Les)
HydrographiesRivière le Guiers-Vif
AdresseCommune : Les Échelles
Lieu-dit : Le Maillet
Adresse : Z.A. d'Hauterives - Le Maillet
Cadastre : 2007 A 403, 404, 405, 1452, 1454

Entre 1902 et 1906, une tournerie de cuivre s'installe au lieu-dit Le Maillet. Elle utilise une dérivation de la rivière le Guiers-Vif. En 1928, une usine de transformation de métaux s'installe sur le site de cette tournerie. L'usine Tubobâte fabrique des tubes, des busettes et des cônes pour les filatures et moulinages de soies et de coton ainsi que pour les fabriques de soies artificielles. Le site devient la propriété de la société Sibille, filiale Sibille Tubes par la suite. Le site se spécialise dans la fabrication de tubes cartonnés spiralés et de tubes plastiques. En 1995-1996, le groupe finlandais Ahlstrom devient actionnaire majoritaire de la société Sibille. Le site change de nom est devient Ahlstrom-Cores. Il est vendu en 2004 à la société américaine Sonoco Alcore. En avril 2005, le site cesse son activité. En novembre 2005, la société Clipsol acquiert le site pour créer une plate-forme de stockage.

Période(s)Principale : 1ère moitié 20e siècle

Le site occupe une surface de 60 000 m2 et comporte quatre bâtiments. Le bâtiment de la tournerie de cuivre existe encore. Il est englobé dans le bâtiment le plus étendue à l'est. Cet ensemble est une succession extensions. Le bâtiment est de plan en L, seule la partie bureaux dispose d´un étage, l´accès s´effectue par la façade ouest. L´ensemble est sous forme de halle avec des toits à longs pans recouverts en ardoises et en tuiles en écailles ou en tôles ondulées. Le pôle production se trouve dans cet espace. Au sud, une construction de plan en L est aménagée avec plusieurs extensions. Les toitures sont à longs pans avec de l'ardoise ou des tuiles en écaille. Le bâtiment est un lieu de stockage avec deux quais de chargement ouverts sur la façade nord. Le canal utilisé par la tournerie puis par la fabrique des tubes est visible le long de ces deux bâtiments. Il n'est plus en service cependant un canal est resté avec le système de vannage. Les deux derniers bâtiments sont de plan rectangulaire, ils se trouvent le long de la rivière le Guiers-Vif.

Murspierre
béton
Toittuile en écaille, ardoise, tôle ondulée
Plansplan régulier en L
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
appentis
Énergiesénergie hydraulique
États conservationsétat moyen
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Cadastre actuel, consulté en 2007 (Accès internet :

Bibliographie
  • J. Mollin, "Une curieuse concentration d'industries à l'écart des grandes villes : le Bassin moyen du Guiers", Revue de Géographie Alpine , 1946.

    p. 462
  • Parc Naturel Régional de Chartreuse, État des lieux patrimonial, Les Échelles, 2005

    p. 14
  • PAILLARD, Philippe (dir.), Histoire des communes savoyardes. Tome 2 : Aix-les-Bains et ses environs. Les Bauges - La Chartreuse - La Combe de Savoie - Montmélian, Roanne, Le Coteau : éditions Horvath, 1984.

    p. 172
Périodiques
  • Bulletin Communal de Grésin, n°8, 1996

    p. 44
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Milleret Yannick