Logo ={0} - Retour à l'accueil

Viaduc des Fades

Dossier IA63002568 réalisé en 2015

Fiche

Le viaduc des Fades est implanté à la limite des communes de Sauret-Besserve, au nord, et des Ancizes-Comps, au sud.

Dénominationsviaduc
Aire d'étude et cantonAuvergne
HydrographiesSioule (la)
AdresseCommune : Les Ancizes-Comps
AdresseCommune : Sauret-Besserve

Le viaduc des Fades est l'un des ouvrages d'art de la ligne Lapeyrouse - Volvic. Construit entre 1901 et 1909 pour franchir la vallée de la Sioule, il est mis en service en octobre 1909, lors de l'ouverture du tronçon des Ancizes à Saint-Gervais - Châteauneuf.

Conçu par l'ingénieur des Ponts & Chaussées Félix Virard, il a été réalisé par la Société française de constructions mécaniques, l'ancienne société Cail (Emile Robert, directeur des travaux) ; les travaux ont été adjugés en juillet 1901.

Il est le dernier viaduc métallique construit en Auvergne et a été inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques en décembre 1984.

La ligne Lapeyrouse - Volvic étant fermée au trafic, le viaduc est aujourd'hui hors service, mais il a été mis en lumière en mai 1999.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle , daté par source, daté par travaux historiques
Dates1909, daté par source, daté par travaux historiques
Auteur(s)Auteur : Virard Félix
Virard Félix (1852 - 1910)

Concepteur, en particulier, du viaduc ferroviaire des Fades (Puy-de-Dôme).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ingénieur des Ponts et Chaussées attribution par travaux historiques

Le viaduc des Fades, à 3 travées, a été conçu sur le modèle de celui d'Eiffel à La Tardes, dans la Creuse (1884). Il est constitué d'une poutre métallique droite en triple treillis d'acier formant tablier, d'une hauteur de 11,60 m. La travée centrale a une portée de 144 m (pour une longueur totale de l'ouvrage de 470 m). Deux niveaux de circulation sont prévus : le passage des trains au niveau supérieur du tablier, et une passerelle pour les piétons au niveau inférieur, pour les travaux d'entretien du viaduc.

Ce tablier repose sur des piles en maçonnerie de 92 m de hauteur (ce qui représentait, en 1992 encore, un record mondial pour ce type de piles). Ces piles, évidées, ont reçu un parement en moellons de granite. Ainsi, le viaduc domine la rivière de la Sioule de près de 133 m, ce qui en fait le viaduc ferroviaire le plus haut de France.

A l'origine, deux culées en maçonnerie avaient été prévues de part et d'autre du tablier ; celle du côté nord ayant été endommagée par un glissement de terrain en cours de chantier, elle a été remplacée par une travée métallique.

Mursacier
granite moellon
Mesuresl : 470.0 m
h : 133.0 m

Références documentaires

Documents d'archives
  • Ligne Saint-Eloy - Pauniat, viaduc des Fades, plans, coupes, élévations. 1902-1905.

    Archives départementales du Puy-de-Dôme : S 5947
  • Ligne Saint-Eloy - Pauniat : viaduc des Fades, plans, coupes, élévations, etc. 1905, 1907 et sans date.

    Archives départementales du Puy-de-Dôme : S 6103
Documents figurés
  • Plans (avant pose des platelages et ouvrage terminé) et élévation du viaduc des Fades, dessin à l'encre et à la mine de plomb sur papier, s.n. [ingénieur auxiliaire], 1904.

    Archives départementales du Puy-de-Dôme : S 6103
  • Vue du viaduc des Fades (Puy-de-Dôme) traversé par une locomotive à vapeur, photo noir & blanc, s.n., s.d.

    Archives du Groupe de Recherches Historiques et Archéologiques de la Vallée de la Sumène
  • « Ancizes-Comps (Les). Le viaduc des Fades avec la gare et les hôtels », carte postale N & B, édition G. d’O, vers 1925.

    Archives départementales du Puy-de-Dôme : 569 Fi 1760
  • Plans (avant pose des platelages et ouvrage terminé) et élévation du viaduc des Fades, dessin à l'encre et à la mine de plomb sur papier, s.n. [ingénieur auxiliaire], 1904.

    Archives départementales du Puy-de-Dôme : S 6103
Bibliographie
  • BELHOSTE, Jean-François, LISBONIS, Odile. Viaducs d'Auvergne. Monuments du chemin de fer. Clermont-Ferrand : EPA (coll. "Itinéraires du patrimoine", n° 24), 1992.

    p. 12-13 Service Régional de l'Inventaire
  • CARADEC, Marie-Anne, PAILLET, Antoine. Nouvelles images : les débuts de la photographie dans l'Allier. Portet-sur-Garonne : Loubatières, 2012.

Liens web

© Région Auvergne - Inventaire général du Patrimoine culturel - Ceroni Brigitte - Renault-Jouseau Delphine - Durin-Tercelin Maryse