Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
  • Viaduc de Neuvial
    Viaduc de Neuvial Mazerier
    Titre courant :
    Viaduc de Neuvial
    Description :
    Le viaduc de Neuvial est implanté à la limite des communes de Mazerier et de Bègues. Le viaduc de Neuvial est un pont-rail en fer, dont le tablier est une poutre droite en treillis de section rectangulaire. La pile centrale repose sur un socle en granite ; elle est constituée par un faisceau de colonnes en maçonnerie de granite de 24 m de hauteur ; l'autre extrémité du pont ferroviaire est entièrement métallique. La longueur totale de ce viaduc est de 160 m et sa hauteur au-dessus de la vallée est de 44 m. Ce viaduc fait partie d'une série de quatre, tous sur la ligne Gannat-Commentry, et édifiés sur le même modèle : viaducs de Neuvial, de Rouzat, de La Bouble et du Belon.
    Statut :
    propriété d'un établissement public de l'Etat
    Historique :
    La Compagnie Paris-Orléans, par l'intermédiaire de son ingénieur en chef Wilhelm Nördling, a été maître d'ouvrage du viaduc Neuvial, situé sur la ligne Gannat-Montluçon. La construction de cet ouvrage d'art est confiée à l'ingénieur Théophile Seyrig pour le compte de la toute nouvelle société de Gustave
    Référence documentaire :
    . Viaducs d'Auvergne. Monuments du chemin de fer. Clermont-Ferrand : EPA (coll. "Itinéraires du patrimoine Viaducs d'Auvergne. Monuments du chemin de fer, 1992. BELHOSTE, Jean-François, LISBONIS, Odile
  • Viaduc de Rouzat
    Viaduc de Rouzat Bègues
    Titre courant :
    Viaduc de Rouzat
    Description :
    Le viaduc de Rouzat est implanté à la limite des communes de Bègues et de Saint-Bonnet-de-Rochefort . Ce viaduc fait partie d'une série de quatre, tous sur la ligne Gannat-Commentry, et édifiés sur le même modèle : viaducs de Neuvial, de Rouzat, de La Bouble et du Belon. Comme les trois autres, Il comprend un tablier métallique formé d'une poutre en treillis, porté par des piles en faisceau de colonnes en fonte, à étrésillons de fer. Sa longueur totale est de 181 m, sa hauteur maximale au-dessus de la vallée est de 59 m.
    Statut :
    propriété d'un établissement public de l'Etat
    Illustration :
    Vue du viaduc de Rouzat enjambant la vallée de la Sioule, depuis l'est. IVR83_20150300039NUC4A Vue partielle de l'une des piles métalliques et des piles en maçonnerie depuis le bas du viaduc Vue partielle de l'une des piles métalliques et de sa culée en maçonnerie. IVR83_20150300034NUC4A Détail de la base d'une pile métallique sur sa culée en maçonnerie. IVR83_19920300075X Détail de l'une des piles soutenant le tablier métallique. IVR83_19920300078X Détail de la structure métallique, avec le cartouche portant le nom de Gustave Eiffel Détail de la structure métallique portant la marque des Fonderies de La Rochette et Cie, Givors Détail de la structure métallique portant la marque des Fonderies de La Rochette et Cie, Givors Détail de la plaque portant la date de construction (1869) et de la plaque du centenaire apposée à Détail de la plaque métallique portant la date 1869, date d'achèvement de la construction du viaduc
    Historique :
    La Compagnie Paris-Orléans, par l'intermédiaire de son ingénieur en chef Wilhelm Nördling, a été maître d'ouvrage du viaduc de Rouzat, situé sur la ligne Gannat-Montluçon et enjambant la Sioule. La construction de cet ouvrage d'art est confiée à l'ingénieur Théophile Seyrig pour le compte de la toute nouvelle société de Gustave Eiffel. La construction du viaduc est achevée en juin 1869. Il a été inscrit à
    Localisation :
    Saint-Bonnet-de-Rochefort
    Référence documentaire :
    . Viaducs d'Auvergne. Monuments du chemin de fer. Clermont-Ferrand : EPA (coll. "Itinéraires du patrimoine Viaducs d'Auvergne. Monuments du chemin de fer, 1992. BELHOSTE, Jean-François, LISBONIS, Odile
1