Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
  • Voirie du secteur d'étude La Guillotière
    Voirie du secteur d'étude La Guillotière Lyon 7e - la Guillotière - en ville
    Annexe :
    naguère dans cette rue et qui appartenoit à l'hôtel-dieu rue de la Magdelaine, depuis et compris la rappelle l'existence dans ce quartier d'une succursale de l'Hôtel dieu où l'on donnoit l'hospitalité 1823. Dénomination ou tableau des rues, places, quais, cours, avenues, routes et chemins de la ville et territoire de la Guillotière (AC Lyon, 4 WP 75/2) Place du Pont, partie au nord-est du pont de repentirs, partie au sud-est idem : du nom de l'ancienne prairie y attenant où les folies de carnaval se dénomination. cette rue comprend plus de 113 nos Place des pères, depuis et compris la maison dits Picpus ; leur église et leur monastère étaient situés sur cette place rue de la Croix , depuis et compris la maison Tacaniaux d'un côté et celle du sr Rivoire de l'autre jusques et compris la maison Romain d'un côté et celle de Mr Roland de l'autre transversale : du nom de la croix établie à l'embranchement des rues d'enfer et de la nouvelle rue appellée Dossaris rue Dossaris, depuis et compris la
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Inventaire de la Ville de Lyon
    Illustration :
    Le réseau viaire au début du 18e siècle: Carte de la Guillotière et du mandement de Béchevelin (A Plan de redressement de la rue de Tourville / Sève, 2 juillet 1830 (AC Lyon. 0003 S 00342 Plan du quartier de la Thibaudière, [vers 1840] (AC Lyon. 3 S 5) IVR82_20046904629NUC Plan de la ruelle du Fort en 1885. Extrait du plan général de la Ville. Ech. 1 : 500 Nouveau plan. Projet d'ouverture de rues, [vers 1842] (AC Lyon 0003 S 00001) IVR82_20046904628NUCB Le croisement de la rue Garibaldi et de la rue du Repos, vers 1900. Carte postale (AC Lyon. 0001 PH La grande rue de la Guillotière avant le percement de la rue de Créqui, vers 1910. Carte postale Angle de l'avenue Félix-Faure, de la grande rue de la Guillotière et de la rue Jean-Marie-Chavent La rue de l'Abbé-Boisard vers l'est, depuis la rue Garibaldi IVR82_20086900810NUCA Rue André-Philip vers le nord à la hauteur de la rue Rachais IVR82_20076902062NUCA
    Copyrights :
    © Ville de Lyon
    Référence documentaire :
    Plan géométral de redressement de la rue Tourville / Sève, 2 juillet 1830. Pap., ms, lavis. 1  : Plan géométral de redressement de la rue Tourville / Sève, 2 juillet 1830. Pap., ms, lavis. 1 : 250 [Plan de distribution du lotissement Félissent, dit aussi quartier de la Thibaudière] / S.n., [vers 1840]. Pap., encre, lavis. 1 : 1000. 488 x 354 (AC Lyon. 3 S 5) [Plan de distribution du lotissement Félissent, dit aussi quartier de la Thibaudière] / S.n., [vers 1840]. Pap., encre, lavis. 1 : 1000. 488 x [Projet d'ouverture de rue dans le quartier de la Guillotière] / S.n., [vers 1842]. (AC Lyon. 3 S1 ) [Projet d'ouverture de rue dans le quartier de la Guillotière] / S.n., [vers 1842]. Calque collé sur pap conseil municipal de Lyon Recueil des délibérations du conseil municipal de Lyon 7. Lyon.- Rue du Repos. Vieux château de la Mothe (château fortifié du XVe siècle, devenu propriété 7. Lyon.- Rue du Repos. Vieux château de la Mothe (château fortifié du XVe siècle, devenu propriété
  • Bourg de Moingt
    Bourg de Moingt Montbrison - Moingt - en village
    Titre courant :
    Bourg de Moingt
    Annexe :
    cylindrique. En 1225, le prieur de Savigneux, qui dépendait lui-même de l´abbaye de la Chaise-Dieu, était quelques bâtiments du prieuré du Palais, dépendance de l´abbaye de la Chaise-Dieu. A. Bernard assure que l communiantz. Les religieux ou abbé de la Chaize-Dieu présentent ladicte cure. » A la fin de l´ancien régime Montbrison. Le prieur de la Chaise-Dieu nommait à la cure et le chapitre de Montbrison était seigneur de la Sources archivistiques citant le site de Moingt. Dufour, 1946 Sources archivistiques citant le site de Moingt. Dufour, 1946 DUFOUR, J.-E. Dictionnaire topographique du Forez et des paroisses du Lyonnais et du Beaujolais formant le département de la Loire. Mâcon : imprimerie Protat frères, 1946 . Moingt (Col. 575, 576, 577). Ecclesia de Modonio, XIe s., copie du XVIe s. (Cart. De Savigny, t. II, p . 1). Ecclesia infirmorum Modonii, 1196 (ibid., n° 306, p. 2). Domus leprosorum de Modonio, 1216 (Cart . Des francs-fiefs, p. 96). Domus de Palatio Modonii, 1233 (Arch. Du Rhône, fonds du chapitre
    Observation :
    ) ; chapelle (étudiée) ; école ; mairie (étudiée) ; ensemble industriel (étudié) ; tour (étudiée) ; école de
    Appellations :
    de Moingt
    Illustration :
    Plan de situation, d'après le cadastre de 1809, section A1, échelle originale 1:1250Plan cadastral Plan de situation, sur fond de plan cadastral, section AE, échelle originale 1:1000. Source Vue cavalière de Montbrison et de ses environs, dont Moingt, 1732, anonyme. A. Diana, Montbrison Vue cavalière du bourg de Moingt, dessin aquarellé de 1732, anonyme. A. Diana, Montbrison Plan de localisation des cabarets et presbytères de la ville de Moingt. AD 42. O1060, 1827. Plan Carte parcellaire de localisation des boucheries, 1908. AD Loire 5M 214 IVR82_20134203485NUCA Plan schématique de la Charcuterie Girard (localisation incertaine : 1986 AE 49, 48. 35, 37 rue Plan schématique de la Boucherie Gérossier fils (détruite). 1908, AD Loire 5M 214 Plan schématique de la Charcuterie Gérossier Michel (localisation incertaine : 1986 AE 344 à 347 Plan schématique de la Charcuterie Gérossier Michel (localisation incertaine : 1986 AE 344 à 347
    Copyrights :
    © Conseil général de la Loire
    Texte libre :
    Synthèse des constructions des différentes fontaines, ou pompes fontaines, de Moingt d´après les archives communales de Moingt et départementales de la Loire En 1839, souhait de la commune d´équiper le bourg de 3 fontaines. Une somme de 4000F est votée. La prise d´eau s´effectuera au dessous du moulin à huile Favier, mais le meunier n´accepte pas la prise d´eau. Les propriétaires de Cindrieux autorisent , ferblantier de Montbrison est chargé de son installation et M. Bertholet Mathieu aîné, carrier de Moingt dans le bourg de Moingt est réalisé ; s´agit-il de la même pompe envisagée place Saint-Jean ?) En 1852 par M. Brivet, agent voyer de Montbrison). L´entrepreneur Lambert a creusé un puits pour la fontaine réclamée, mais abandonné par manque d´eau ; il est décidé d´en creuser un autre à l´angle de la maison fontaine dans le clos de M. Genebrier pour desservir le quartier du grand chemin. En 1853 une pompe fontaine est établie au quartier du château ; M. Bertholet Jean, carrier de Moingt, est adjudicataire du
    Historique :
    Archéologie Située sur la bordure occidentale de la plaine du Forez, Aquae Segetae est établie en limite des coteaux des monts du Forez, à une altitude moyenne de 400m, le long du ruisseau le Moingt et à proximité de l´antique voie reliant Feurs à Rodez. La majorité des bâtiments se trouve sur un replat le long de la terrasse alluviale du Moingt. Le théâtre, à flanc de colline, et le sanctuaire dominent l ´ensemble. Le sous-sol est caractéristique des bordures de la plaine du Forez : il s´agit d´une formation tertiaire de sable et d´argile sableuse. Plusieurs sources d´eau minérale y jaillissent. L´agglomération antique de Moingt comporte un théâtre (Base Mérimée n° IA423627), un ensemble cultuel et thermal (Mérimée n° IA423623 et IA423624), des bâtiments publics et de riches habitations. Elle a été identifiée, dès le 19e siècle, à une station représentée sur la carte de Peutinger sous le nom d´Aquae Segetae (J . Roux, 1851 ; V. Durand, 1875) Très tôt on s´est intéressé aux vestiges antiques de la commune (Annexe
    Référence documentaire :
    Relevés de portes. Magdinier Alain Gilles, architecte ; 1990 [dossier architecture et urbanisme , Relevés de portes. Magdinier Alain Gilles, architecte ; 1990 [dossier architecture et urbanisme, DRAC Rhône-Alpes] In LE BARRIER, Christian, MAGDINIER, Alain Gilles. Commune de Montbrison / Etude préalable du bourg de Moingt / Dossier architecture et urbanisme. Décembre 1990. Rhône-Alpes]. In LE BARRIER, Christian, MAGDINIER, Alain Gilles. Commune de Montbrison / Etude préalable du bourg de Moingt / Dossier architecture et urbanisme. Décembre 1990. Relevés de fenêtres. Magdinier Alain Gilles, architecte ; 1990 [dossier architecture et urbanisme , Relevés de fenêtres. Magdinier Alain Gilles, architecte ; 1990 [dossier architecture et urbanisme, DRAC Rhône-Alpes] In LE BARRIER, Christian, MAGDINIER, Alain Gilles. Commune de Montbrison / Etude préalable du bourg de Moingt / Dossier architecture et urbanisme. Décembre 1990.
  • Les maisons vigneronnes de Clermont-Auvergne Métropole
    Les maisons vigneronnes de Clermont-Auvergne Métropole
    Titre courant :
    Les maisons vigneronnes de Clermont-Auvergne Métropole
    Description :
    prospection des périphéries et plus systématiquement de Clermont ville. Sauf exception la prospection est (Pérignat 93 %), et celles où il ne s'en trouve que pour une maison sur 6 ou 7 (Clermont-Ferrand ou Cournon Avertissement : L'analyse s'est appuyée sur un corpus très large (540 fiches de maisons vigneronnes , ou supposées telles, ouvertes pour peut-être 5 à 10 fois plus de lieux visités, dans les 21 communes de l'agglomération), avec la couverture notamment de tous les centres-bourgs ; corpus qui reste cependant à compléter (le cadre de l'étude ne permettait pas d'aller au-delà), avec par exemple la représentativité des époques - la représentativité de la nature des édifices (maisons, caves isolées, tonne ...). Une approche cartographique complète n’a pu être élaborée dans le cadre de cette enquête. Elle le sera générale En général l'habitat vigneron rencontré est aligné par rapport à la rue ; les cas de maisons en ), Cébazat et Gerzat. La présence de cours, plus ou moins grandes, a été constatée dans 10 % des cas. Mais là
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale inventaire du patrimoine viticole de Clermont-Auvergne-Métropole
    Illustration :
    Type "en hauteur" sans escalier (Clermont, 18 rue de Beaujeu) IVR84_20206300197NUCA Exemple de dispositions anciennes (Aulnat, 14 place du Fort) IVR84_20206300181NUCA Dispositions anciennes (Montferrand, 8 rue de Valmy / rue Emile-Zola) IVR84_20206300242NUCA Maison de centre bourg (Beaumont, 16 rue Saint-Verny) IVR84_20206300188NUCA Type massé "rationnel" (Cournon, 13 rue de la Treille) IVR84_20206300245NUCA Type massé traditionnel (Aulnat, 2 rue de la Rivallière) IVR84_20206300046NUCA Type massé traditionnel (Durtol, 20 rue de la Gare) IVR84_20206300203NUCA Type "en hauteur" sans escalier (Chamalières, 47 avenue de Royat) IVR84_20206300198NUCA Type "en hauteur" à escalier (Pérignat, 2 rue de Romagnat) IVR84_20206300196NUCA Maisons jumelles (Le Cendre, 19-21 impasse de la Rue Froide) IVR84_20206300199NUCA
    Copyrights :
    © Clermont-Auvergne-Métropole
    Historique :
    pas là une surprise, à la ville de Clermont-Ferrand, ou pour mieux dire à Montferrand, mais ici quasi rapportée au grand nombre de cas retenus dans cette commune), Nohanent (5 cas), Clermont-Montferrand (5 cas majorité des édifices du territoire de Clermont Auvergne Métropole. Le 19e siècle étant présent pour les La maison vigneronne dans la littérature Si l’évolution du vignoble, de la production et des n’ont pas suscité autant d’intérêt de la part des chercheurs. On trouve dans la littérature des descriptions de maisons vigneronnes du 17e siècle tirées de documents d’archives : le cuvage est en rez-de -chaussée, avec cave en-dessous où se trouvent, alignés, les tonneaux contenant les vins de l’année, et à laquelle on accède par une trappe et un escalier de pierre ; le jus obtenu par fermentation du moût dans la avec habitation, et un grenier ou galetas qui sert notamment de séchoir pour les aulx, oignons, noix , raisins, et la conservation des fruits comme les pommes ou les poires, et/ou de colombier. La maison en
    Aires d'études :
    Clermont-Auvergne-Métropole
1