Dossier d’œuvre objet IM15002261 | Réalisé par
Guégan Catherine (Rédacteur)
Guégan Catherine

Chercheuse au service de l'Inventaire général du patrimoine culturel (2006-...)

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • enquête thématique régionale, Patrimoine des lycées
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Auvergne-Rhône-Alpes - Aurillac-3
  • Commune Aurillac
  • Adresse 18 rue du Collège
  • Cadastre 2020 AB 90
  • Dénominations
    porte

Ces deux portes sont à rapprocher stylistiquement de celle de l'hôtel de Lasmoles (ou immeuble de Surrel) situé 25 rue du Collège, pareillement ornée de pointes de diamant, datant du début du 17e siècle et provenant de l'ancienne chapelle des Carmes d'Aurillac.

Réalisées au 17e siècle pour orner les arcades de deux chapelles de l'église du collège (chapelles de la Vierge et Saint-François-Régis), elles sont démontées et retaillées pour servir de décor à l'entrée principale du collège en 1775 (AD Cantal, E DEP 1500/277).

  • Période(s)
    • Principale : 2e quart 17e siècle , daté par source
    • Secondaire : 4e quart 18e siècle , daté par source
  • Dates
    • 1775
  • Stade de création
  • Lieu de provenance
    Édifice ou site : Auvergne-Rhône-Apes, 15, Aurillac<br/> Partie en remploi
  • Auteur(s)

Les élévations sur rue et sur cour du corps de bâtiment sur rue (actuel bâtiment A) sont décorées de deux portes en pierre de taille en remploi aux caractéristiques identiques.

La porte sur rue est à deux vantaux en bois (chêne?) peint et tympan de menuiserie. Les vantaux sont divisés en deux panneaux ; le panneau supérieur porte un décor de moulures chantournées et feuillagées. Elle est inscrite dans un encadrement en pierre de taille (lave) constitué d'un arc en plein-cintre avec écoinçons en pointe de diamant, claveaux en bossage et agrafe à décor de feuille d'acanthe, et de deux pilastres semi-engagés d'ordre composite appareillés en pointe de diamant portant un entablement avec obélisques en amortissement.

Côté cour, la porte est à deux vantaux en bois et surmontée d'un tympan de menuiserie vitré. Même encadrement en pierre de taille que la porte sur rue.

  • Catégories
    sculpture
  • Matériaux
    • andésite, taillé
    • bois
  • État de conservation
    • remaniement
    • bon état
Date(s) d'enquête : 2020; Date(s) de rédaction : 2020
© Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel
Guégan Catherine
Guégan Catherine

Chercheuse au service de l'Inventaire général du patrimoine culturel (2006-...)

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.