Logo ={0} - Retour à l'accueil

Bac, puis bac à traille de Port Lagnieu (disparu)

Dossier IA01000474 inclus dans Présentation de l'étude des points de franchissement du Rhône en région Rhône-Alpes réalisé en 2010

Á rapprocher de

Précision dénominationbac à traille
Appellationsbac de Port Lagnieu
Dénominationsbac
Aire d'étude et cantonRhône-Alpes - Lagnieu
HydrographiesRhône
AdresseCommune : Saint-Sorlin-en-Bugey
Lieu-dit : 01 Saint-Sorlin-en-Bugey Port Lagnieu 38 Vertrieu
Précisionsoeuvre située en partie sur le département 38
oeuvre située en partie sur la commune Vertrieu

D'après Cogoluènhe, le port de Villeneuve (Port Lagnieu) est établi, au coude du Rhône, par les moines de Saint-Sorlin-en-Bugey à la fin du 13e siècle. Plus tardivement, des sources d'archives attestent de son existence à la charnière des 18e et 19e siècles. En 1808, dans son inventaire du département de l'Ain, Bossi note que la traille de Port Lagnieu est l'une des plus fréquentée, entre Pierre-Châtel et Miribel. Ce bac, qui apparaît sur le cadastre napoléonien de 1825, est supplanté dix ans plus tard par l'ouverture, au même emplacement, du pont suspendu (1835) destiné à le remplacer. Ce dernier est dynamité en juin 1940 ; une traille est sans doute remise en service avant l'érection de la passerelle provisoire qui sera détruite en 1944. Une traille est à nouveau installée pour rétablir la traversée du Rhône jusqu'à l'édification du pont actuel (1952).

Période(s)Principale : 4e quart 13e siècle , (?)
Principale : Temps modernes , (?)
Secondaire : 2e quart 20e siècle

Le bac de Port Lagnieu, dont aucun vestige n'a été repéré, peut être précisément localisé par le cadastre napoléonien sur lequel il figure (section A1 de Vertrieu). Ce bac était implanté au port de Lagnieu (lieu-dit actuel Port Lagnieu dont il a pris l'appellation), à l'ouest de la commune de Saint-Sorlin-en Bugey dont il dépend, joignant Vertrieu sur la rive opposée. Il apparaît donc exactement à l'emplacement de l'actuel pont de Lagnieu sur la R.D. 1075, dans le coude du Rhône au sud de Lagnieu. Le dessin de Duclaux (Fig. 2) figure deux chèvres en bois, entre lesquels est tendue une traille (corde) manoeuvrée par un treuil.

Mursbois
Typologiesbac, bac à traille
États conservationsdétruit

D'après le cadastre napoléonien (4P4 123). D'après la thèse de Cogoluènhe. Bac disparu en aval du bac de Vertrieu et en amont du bac de Proulieu.

Statut de la propriétépropriété publique (?)

Références documentaires

Documents figurés
  • Section A1 dite de Vertrieu, Les Vignes et La Garenne. Vertrieu / 1:2500. 1826. 1 plan : en coul. (AD Isère, 4 P 4 123)

  • Le bac à traille de Villeneuve-Lagnieu (dessin de Duclaux) (collection privée) (extr. de : MARTELAIN, Alphonse. Lagnieu et sa région, tome IIA : Au fil du temps, Ancien Régime (1601-1789). Bourg, 1997, p. 299)

Bibliographie
  • COGOLUENHE, Henri. Histoire des bacs pour traverser le Rhône. Recherches historiques et sociologiques. Thèse de doctorat, Institut de Recherche et d'Enseignement Philosophiques, Département Sociologie. Lyon : Facultés catholiques de Lyon, 1980. 3 volumes

    livre 1, p. 22, p. 33, p. 36, p. 71 et p. 82 ; livre 2, p. 76, p. 133 et p. 134
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Havard Isabelle - Decrock Bruno