Logo ={0} - Retour à l'accueil

Centrale hydroélectrique et écluse de Châteauneuf-du-Rhône ou centrale hydroélectrique dite centrale Henri Poincaré, pont routier

Dossier IA26000352 inclus dans Présentation de l'étude des points de franchissement du Rhône en région Rhône-Alpes réalisé en 2010

Fiche

Á rapprocher de

Précision dénominationpont routier
Appellationscentrale hydroélectrique et écluse de Châteauneuf-du-Rhône, ou centrale Henri Poincaré
Dénominationscentrale hydroélectrique, écluse, pont
Aire d'étude et cantonRhône-Alpes - Montélimar 2e canton
HydrographiesRhône; canal de dérivation de Montélimar
AdresseCommune : Châteauneuf-du-Rhône
Lieu-dit : 26 Châteauneuf-du-Rhône
Adresse : R.D. 237

La centrale hydroélectrique Henri Poincaré appartient, avec le barrage amont de Rochemaure, à l'aménagement de la chute de Montélimar, opérationnel en 1958. Mise en oeuvre par la Compagnie Nationale du Rhône, la centrale est sans doute achevée en 1957 (date portée). Le pont aval est construit en 1956. L'ouvrage est en service en 1958.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle
Dates1957, porte la date
Auteur(s)Auteur : Compagnie Nationale du Rhône maître d'oeuvre signature
Personnalité : Poincaré Henri personnage célèbre

L'usine hydroélectrique Henri Poincaré est implantée sur la commune de Châteauneuf-du-Rhône, à l'est de la ville. Elle se trouve au débouché du canal de dérivation de la chute de Montélimar qu'elle franchit (bras gauche du Rhône). Elle comprend trois structures en béton : la centrale proprement dite, équipée de six groupes de production, un déchargeur qui lui est accolé et une écluse en rive droite de 34 m d'ouverture. Un pont en béton armé à poutres sous chaussée surmonte ces trois éléments en aval : six travées sur une longueur de 138 m au droit de l'usine ; deux travées sur 32,90 m de long sur le déchargeur ; trois travées sur 37 m de long sur l'écluse. La chaussée d'un peu plus de 5 m de large est dotée d'un trottoir d'1,45 m en aval, bordé d'un garde-corps en béton. Elle porte deux voies à double sens de circulation, surélevées en rive droite.

Mursbéton
béton armé
Typologiescentrale hydroélectrique

Repérage carto. D'après la Compagnie Nationale du Rhône. Centrale, écluse, pont sur la commune de Châteauneuf-du-Rhône, franchissant le canal de dérivation de Montélimar.

Statut de la propriétépropriété d'une société privée

Annexes

  • Inscription et date portées :

    COMPAGNIE NATIONALE DU RHONE/ CENTRALE/ HENRI POINCARE/ 1957/ CNR (sur la façade sud-est du bâtiment d'usine).

Références documentaires

Documents figurés
  • [Vue générale du Rhône]. [19.. ?]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : coul. (AD Ardèche. 6 Fi 343/33)

  • [Pont de Viviers et canal de Montélimar] / Cellard phot., [1957]. 1 photogr. nég. : n. et b. ; 10 x 15 cm (AD Drôme. Fonds Cellard, 95 Fi 1215) Notes : num. série CP 90101 ; imprimé à 350 exemplaires 10 x 15 cm - 5975

Bibliographie
  • BOUVET, J. Les travaux de génie civil de la chute de Montélimar sur le Rhône. Annales de l´Institut Technique du Bâtiment et des Travaux Publics, mars-avril 1957, n° 111-112, p. 279-314

  • HENRY, Marc. La chute de Montélimar. Bulletin du groupe sud-est de la Société française des électriciens, 1955. 23 p. (non consulté)

  • Compagnie Nationale du Rhône. Direction du Patrimoine Fluvial et Industriel. Pôle Fluvial. Base documentaire OASIS. Répertoire des ouvrages sur le Rhône

    n° 0134-0135, n° 0395 et n° 0986-0987
  • Site internet Planète TP. Montélimar. [en ligne]. Accès internet :

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Havard Isabelle - Decrock Bruno