Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chapelle

Dossier IA42003482 inclus dans Demeure réalisé en 2005

Fiche

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiéescrypte
Dénominationschapelle
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Chalain-le-Comtal
Lieu-dit : Sourcieux
Cadastre : 1984 YA 21

La construction d´une chapelle isolée est peut-être la première étape de la transformation de l´ancienne maison rurale de Sourcieux en demeure bourgeoise. La chapelle, qui adopte un style néo-roman ou néo-byzantin, a sans doute été commencée dès les années 1850 : les Archives départementales de la Loire conservent des reproductions de dessins préparatoires pour cet édifice, portant l´attribution à l´architecte "J. Exbrayat" avec la date 1854. Jules Exbrayat, architecte lyonnais, aurait donc été commissionné par Francisque Balaÿ, propriétaire de Sourcieux, pour construire la chapelle ; son décès prématuré, en 1857, peut avoir laissé les travaux inachevés. Sur le Plan d´ensemble de la terre de Sourcieux (A. Privées Sourcieux) et sur les dessins préparatoires des Archives départementales, l'édifice est représenté avec un plan rectangulaire, sans transept : celui-ci pourrait donc avoir été ajouté au programme initial, permettant l'agrandissement de la chapelle (ajout d'une travée et des bras du transept, élargissement de l'abside). La documentation dépouillée par J.-B. Laurent indique qu' A. de Baudot, appelé à Sourcieux par Antonie Balaÿ, veuve de Francisque (décédé en 1872), a travaillé à réaménager la chapelle à partir de 1873 (Laurent, 2004) ; l'agrandissement est peut-être dû à son intervention, mais il semble avoir suivi de peu l'arrêt du premier chantier car il présente une grande homogénéité de matériaux et de décor, les seuls détails pouvant indiquer un changement de parti étant l'absence de badigeon sur le transept et le chevet, et l'agencement des motifs de rosaces qui ornent en frise les mur de la nef et du transept : une rosace de la frise supérieure est coupée en deux par le transept, la frise inférieure s'interrompt sur l'abside (et l'élévation nord des bras du transept). On peut noter d'autres différences entre les dessins du projet et la réalisation, comme l'absence de tribune et des différences dans le décor intérieur. La chapelle est bénie par le cardinal de Bonald en 1878 (Grange, 1995). Construite un peu à l´écart de la demeure, le long de la route, elle possédait un portillon d´accès séparé pour la population des alentours, en particulier les fermiers et ouvriers du domaine (renseignement oral). En plus des messes dominicales, elle servait aux cérémonies concernant la famille Balaÿ (baptêmes, mariages, sépultures) dont le caveau se trouve dans la crypte.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1854, daté par source, daté par source
1873
Auteur(s)Auteur : Exbrayat Jean-Baptiste Jules architecte attribution par source
Auteur : Baudot Anatole de architecte attribution par source
Personnalité : Balaÿ Jean-François Marie, dit: Francisque
Balaÿ Jean-François Marie, dit: Francisque
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire
Personnalité : Balaÿ Antonie commanditaire

La chapelle présente un plan en croix latine, avec une nef de trois travées, un transept et une abside semi-circulaire (orientée au nord) construite sur une crypte semi-enterrée. L'accès à la crypte se fait par un escalier et une porte dans l'axe du chevet ; elle occupe une salle rectangulaire édifiée sous la croisée, garnie d'un autel, précédée par une antichambre sous l'abside. La porte de la chapelle est précédée par un porche ouvert en charpente. Le pignon de la façade est surmonté d'un petit clocher-mur à une arcade, avec une croix sommitale. Les murs sont en brique, couverte d'un badigeon orangé sur la nef, avec un décor en relief en brique (bandeau à hauteur d'imposte), en terre cuite (frises de rosaces) et en ciment moulé (bandes lombardes, corniches, encadrements). Les baies sont en plein-cintre, avec une fenêtre par travée de nef et deux dans l'abside, une petite baie géminée au-dessus de la porte d'entrée et des triplés de baies aux extrémités du transept. Les toits sont à longs pans, en tuile plate mécanique (avec un semi régulier de tuiles brunes) sur la nef et le transept et en tuile écaille sur le porche ; l'abside est couverte d'une croupe ronde en zinc. À l'intérieur, l'espace est divisé en quatre parties : la nef, la tribune en charpente au revers de la façade (accès par un escalier en vis dans l'angle sud-est), le choeur (croisée, transepts, entrée de l'abside) surélevé de trois marches (au-dessus de la crypte) et la sacristie, au fond de l'abside, séparée par une clôture ajourée en bois contre laquelle est appuyé l'autel. L'ensemble présente une grande richesse décorative : les murs sont recouverts d'un lambris à hauteur d'appui, puis entièrement peints (polychromes et dorés) ; la tribune et les arcs de la croisée sont supportés par des colonnettes géminées posées sur des consoles à décor figuré (en plâtre), l'arc triomphal est posé sur des consoles ornées de figures d'anges en haut-relief (en plâtre). La nef est la croisée sont couvertes en charpente apparente à pièces sculptées et peintes, avec trois fermes dans la nef et une enrayure au-dessus de la croisée. Les bras du transept et l'abside sont voûtés, en plein-cintre et en cul de four (à semis d'étoiles dorées sur fond bleu).

Mursbrique
enduit
Toittuile plate mécanique, zinc en couverture, tuile en écaille
Plansplan en croix latine
Étages1 vaisseau, sous-sol
Couvrementsvoûte en berceau plein-cintre
cul-de-four
charpente en bois apparente
Couverturestoit à longs pans
croupe ronde
Escaliersescalier intérieur : escalier en vis en charpente
Techniquessculpture
peinture
menuiserie
Précision représentations

Décor extérieur : - décor de bandes lombardes, avec des pastilles émaillées en vert dans les arcatures - bandeau à hauteur d'imposte, qui suite le cintre des fenêtres, supporté par une frise de consoles - deux frises de rosaces en terre cuite : frise de rosaces à motifs de quadrilobes en bas-relief, formés de l´assemblage de quatre carreaux, située au-dessous du bandeau à hauteur d´imposte ; frise de rosaces ajourées (sur fond de mur), à quatre compartiments de deux arcatures chacun, en partie haute du mur - frise de denticules sous l'appui des fenêtres - au sommet des murs, corniche continue sur frise de consoles - porte d´entrée à imposte ajourée, à motif d'imbrications avec un fleuron dans chaque écaille, répété sur les côtés du porche en partie haute. Décor intérieur : étudié dans la base Palissy (IM42002611)

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Documents figurés
  • [Chapelle de Sourcieux ? Projet pour la façade] / Exbrayat, Jules (?, architecte). 1 dess. : crayon (et mine de plomb ?) sur papier (de teinte bistre). 55,5x37,5 cm. [s. n., s. d.]. (AD Loire. Série 1 Fi : 6 ; p. 6). Au verso : à l´encre, au pochoir : 10 M C; mansucrit, à la plume : Mince [rayé] Fort. [Ancienne cote 1 Fi Chalain-le-Comtal 1). La description de la liasse portait : "Chapelle de M. Balaÿ à Sourcieux. Architecte Exbrayat J. Coupes ou plans élévations N&B, architecte Exbrayat, 1834. 1 liasse de 6 photos ou dessins".

  • [Chapelle de Sourcieux ? Projet pour la façade et le chevet] / Exbrayat, Jules (?, architecte). 1 dess. : crayon (et mine de plomb ?) sur papier (de teinte bistre). 31,5x49,5 cm. [s. n., s. d.]. (AD Loire. Série 1 Fi : 6 ; p. 3). Inscription au verso : à l´encre, au pochoir : 10 M C ; mansucrit, à la plume : Mince [rayé] Fort. [Ancienne cote 1 Fi Chalain-le-Comtal 1). La description de la liasse portait : "Chapelle de M. Balaÿ à Sourcieux. Architecte Exbrayat J. Coupes ou plans élévations N&B, architecte Exbrayat, 1834. 1 liasse de 6 photos ou dessins".

  • [Chapelle de Sourcieux ? Projet : coupe longitudinale, élévation façade, plan] / Exbrayat, Jules (?, architecte). 1 dess. : crayon, encre, aquarelle sur papier ; montage avec marie-louise fixée sous mélinex. 49,2x25,5 (hors cadre). [s. n., s. d.]. (AD Loire. Série 1 Fi : 6 ; p. 7). [Ancienne cote 1 Fi Chalain-le-Comtal 1). La description de la liasse portait : "Chapelle de M. Balaÿ à Sourcieux. Architecte Exbrayat J. Coupes ou plans élévations N&B, architecte Exbrayat, 1834. 1 liasse de 6 photos ou dessins".

  • [Chapelle de Sourcieux. Coupe longitudinale] / Exbrayat, Jules (?, architecte). 1 héliogr. : reproduction d´après une photographie ( ?) d´un dessin aquarellé. Papier, monté sur papier. 16,7x22,3 cm (hors montage). [s. l., s. d.]. (AD Loire. Série 1 Fi : 6 ; p. 1). Inscription : J. Exbrayat architecte, manuscrite, au stylo bille, sur la feuille sur laquelle est collé le document. Le cadrage exclut le sol, le porche et le faîte de la charpente. [Ancienne cote 1 Fi Chalain-le-Comtal 1). La description de la liasse portait : "Chapelle de M. Balaÿ à Sourcieux. Architecte Exbrayat J. Coupes ou plans élévations N&B, architecte Exbrayat, 1834. 1 liasse de 6 photos ou dessins".

  • Chapelle de Mr Balaÿ à Sourcieux. 1854. Coupe longitudinale. J. Exbrayat. / Exbrayat, Jules (architecte). 1 héliogr. : reproduction d´après une photographie ( ?) d´un dessin aquarellé. Papier, monté sur papier, monté sur carton. 18x22,1. 1854 [s. l.]. (AD Loire. Série 1 Fi : 6 ; p. 4). Le montage sur papier semble ancien. C´est sur cette feuille que se trouvent les mentions : "Chapelle... Longitudinale" est écrit à la plume, à l´encre bistre. Le nom de l´architecte est ajouté à la suite, avec la même encre que le document. Au verso, au crayon : mention illisible (chiffres ?) C. ( ?) Exbrayat. Le haut du document est légèrement décoloré ou taché. [Ancienne cote 1 Fi Chalain-le-Comtal 1). La description de la liasse portait : "Chapelle de M. Balaÿ à Sourcieux. Architecte Exbrayat J. Coupes ou plans élévations N&B, architecte Exbrayat, 1834. 1 liasse de 6 photos ou dessins".

  • Chapelle de Mr Balaÿ à Sourcieux. Coupe transversale. J. Exbrayat. / Exbrayat, Jules (architecte). 1 héliogr. : reproduction d´après une photographie ( ?) d´un dessin aquarellé. Papier, monté sur papier, monté sur carton. 24,5x15,4. [s. l., s. d.]. (AD Loire. Série 1 Fi : 6 ; p. 5). Le montage sur papier semble ancien. C´est sur cette feuille que se trouvent les mentions : "Chapelle... transversale" est écrit à la plume, à l´encre bistre. Le nom de l´architecte est ajouté à la suite, avec la même encre que le document. Le haut du papier de montage a des taches roses. [Ancienne cote 1 Fi Chalain-le-Comtal 1). La description de la liasse portait : "Chapelle de M. Balaÿ à Sourcieux. Architecte Exbrayat J. Coupes ou plans élévations N&B, architecte Exbrayat, 1834. 1 liasse de 6 photos ou dessins".

Bibliographie
  • GRANGE, Marie. BAROU, Joseph. Un village de la plaine, il y a 100 ans. Chalain-le-Comtal, d'après les notes de l'abbé Valendru. Village de Forez, supplément au n°63, 1995.

    p. 31
  • GRANGE, Marie. Sourcieux et le souvenir de la famille Balaÿ, Village de Forez. Cahier d'histoire locale, n°63, 1995

    p. 9-13
  • LAURENT, Jean-Baptiste. Aspects des architectures rurales nobiliaires et bourbeoises dans la plaine du Forez. Constructions et reconstructions de 1830 à 1914. Mémoire de 1ère année de Master Territoires, Patrimoine, Environnement, Université Jean-Monnet de Saint-Etienne, 2004

    p. 106-108
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry