Logo ={0} - Retour à l'accueil

Croix de chemin

Dossier IA42002934 inclus dans Maison noble du Chevallard, puis ferme réalisé en 2005

Fiche

Á rapprocher de

Dénominationscroix de chemin
Aire d'étude et cantonMontbrison - Montbrison
AdresseCommune : Essertines-en-Châtelneuf
Lieu-dit : le Chevallard
Cadastre : 1986 G 370

La croix est située devant l´entrée de l'ancienne maison forte du Chevallard. Elle est érigée par la famille du Perret, alliée aux Souchon du Chevallard qui possèdent le Chevallard de 1768 à 1904 (voir Maison forte du Chevallard, IA42002932). Rochigneux a lu la date 1826 dans le cartouche gravé (partie maintenant manquante). La croix est restaurée en 1892 par Jeanne-Françoise-Elisabeth-Félicité Michon de Vougy, épouse de Jean-François-Lucien du Chevalard (voir Salomon). Le fût est réparé sous le chapiteau par un collier en métal.

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle
Dates1826, porte la date, daté par source
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

Plateforme d'un degré. Piédestal monolithe avec inscriptions sur les faces avant et arrière. Tablette à cavet. Dé à faces rectangulaires verticales, solidaire du fût conique avec un tore à son extrémité inférieure (l'extrémité supérieure a sans doute été cassée). Chapiteau sans décor (en partie mutilé). Croisillon de section circulaire posé sur le chapiteau (qui ne semble pas solidaire du croisillon) avec un bourrelet et une pointe aux extrémités ; décor en bas-relief et demi-relief. Inscription gravée sur le devant du socle : CROIX / ERIGEE PAR MR M.. [MR ET MME ?) /. DUP... / 28 A... 182.... Sur le pourtour de la tablette : ORA PRONOBIS. Sur l'arrière du socle : REPAREE / PAR / Mme DE VOUGY / DU CHEVALARD / 1892.

Mursgranite
TypologiesType B: croix en granite (ou en grès), 17e, 18e ou 19e siècle
États conservationsrestauré
Techniquessculpture
Précision représentations

Décor sur le croisillon : sur la face avant, Christ en croix (quatre clous), titulus non visible ; au revers, personnage à la tête couverte d'un voile et aux bras croisés sur la poitrine (la Vierge ?) .

Croix à rapprocher de la Croix du Faux à Roche (IA42002358).

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Bibl. Diana. Fonds Rochigneux, 17 F 12 : "Croix du Forez". [Croix à Essertines haute ; le Chevalard XVII] (dessins au crayon ; fiche cartonnée, 16x12,4 cm ; 1er quart 20e siècle). Annotations manuscrites : - au recto : "Essertines haute / croix près du bourg / belle vue... / sur un bloc en chapeau (?) / base refaite / terminée à 0,95 m par une croix en fer à extrémités élargies" - au verso "Christ grossier / réparé par Mr de Vougy du Chevallard 1892 / sur deux côtés inscriptions latine gothique : ORA PRO NOBIS. [Inscription base du côté nord] Croix / érigée par / M et M. du / Perret (ou Penet) /-/ 28 avril 1826

Bibliographie
  • SALOMON, Emile. Les châteaux historiques : manoirs, maisons fortes, gentilhommières, anciens fiefs du Forez et des enclaves du Lyonnais, du Beaujolais et du Macônnais qui ont formé le département de la Loire ; ill. par le Vicomte Gaston de Jourda de Vaux et Henry Gonnard. Réimpression de l'édition de Hennebont de 1916, 1922, 1926. Marseille : Laffitte, 1979. 3 Vol. (446-464-361 p.) : ill.; 30 cm

    T. I, p. 95-97
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry