Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ecart de Loche

Dossier IA74001737 réalisé en 2010

Fiche

Œuvres contenues

Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonPays de Faverges et du Laudon - Faverges
HydrographiesNant de la Chamossière
AdresseCommune : Chevaline
Lieu-dit : Loche

Des vestiges gallo-romains découverts à Loche au début du XXe siècle atteste une occupation ancienne du site. L'analyse des cadastres anciens (Mappe sarde et Premier Cadastre français) montre une grande pérénitée de l'implantation du bâti, qui n'a évoluée que dans la seconde moitié du XXe siècle avec la construction de quelques bâtiments nouveaux. Bien que constitué de seulement deux foyés, l'écart de Loche était doté dès le milieu du XIXe siècle d'un bassin construit avec l'aide de la commune. D'après un habitant on trouvait également un four à pain en molasse qui fut remplacé au XXe siècle par un four alsacien. Quelques dates portées 1788 : linteau de porte, ferme (2008 A2 148) 1850 : linteau de porte, ferme (2008 A2 148)

Période(s)Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle

L'écart de Loche, est situé au pied de la terrasse alluvionnaire de Chevaline en limite avec Doussard. Il se compose de deux bâtiments se faisant face abritant pour l'un deux habitations et pour l'autres deux dépendances agricoles. Entre ces deux édifices se trouvent l'ancien four à pain et le bassin du village. La croix de Loche se trouve quant à elle un peu à l'écart au croisement de la route de Chevaline. L'écart est bordé sur les coteaux sud par des près-vergers et au nord par les prairies et les cultures de la plaine de Doussard.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Daviet Jérôme