Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA73004376 réalisé en 2015

Fiche

Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéesfournil, four à pain, garage, séchoir à tabac, puits, fontaine, logement, pigeonnier
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonHauts de l'Albanais
AdresseCommune : Épersy
Lieu-dit : les Tronchettes
Cadastre : 1732 523 ; 1907 A6 967 ; 2015 A7 1361 à 1363

Le bâtiment d'habitation occupe l'emplacement d'une parcelle bâtie de la mappe sarde (1732 523), la "maison, grange et cour" des Troncettes appartenant au communier Antoine Clochet. En 1907 (1er cadastre français), les trois bâtiments existent dans leur emprise actuelle (à part la partie nord du bâtiment nord) ; ils sont datable de la fin du 19e siècle et du début du 20e. Les deux logements mitoyens du bâtiment nord étaient sans doute réunis à l'origine (il y a peut-être une porte de communication murée entre les deux cuisines). La ferme est achetée par le fermier exploitant à un quincailler d'Aix-les-Bains (Renaut) vers 1920. Au milieu du 20e siècle, la ferme est exploitée par ses trois fils ; le bâtiment sud est réaménagé en habitation pour l'un d'eux dans les années 1950. Le bâtiment nord a été doublé sur l'arrière, côté nord, pour aménager une étable et une remise ouverte, dans la 2e moitié du 20e siècle. La voûte (en brique) du four à pain a été détruite vers 1965. L'exploitation était centrée sur l'élevage (une quinzaine de vaches et génisses ; lait livré à la fruitière de Mognard, puis récolté par le camion à lait de la fruitière de Sait-Ours) et la culture du tabac (trois récoltes par ans, livrées à la manufacture de Rumilly) ; elle s'est arrêtée dans les années 1980 (historique au 20e siècle établi sur témoignage oral).

Période(s)Principale : limite 19e siècle 20e siècle
Secondaire : milieu 20e siècle

Ferme à juxtaposition à à bâtiments disjoints, édifiée au pied d'une petite colline (546 m), perpendiculairement à la pente, et autour d'une grande cour. Le bâtiment principal, qui borde la cour à l'est, comprend un garage, une partie habitation, une grange, une étable, un fournil, un séchoir à tabac (aménagé dans une remise existante) et enfin une étable à génisses (d'aval en amont). L'habitation est divisée en deux logements de deux pièces, avec pour chacun cuisine sur le devant et chambre sur l'arrière ; la cuisine de l'habitation la plus au sud a un fourneau, et sous la fenêtre un potager et un cendrier en molasse, alors que la cuisine nord a une cheminée en molasse avec linteau droit sur consoles en doucine et piédroits peints en faux marbre. Le four à pain, édifié dans le fournil, a un linteau et une bouche en molasse. Une chambre accessible par un escalier extérieur en métal était aménagée au-dessus du fournil ; elle a été désaffectée en grenier.

Le bâtiment nord se compose d'un rez-de-chaussée avec, côté cour, deux remises et une grange (trois portes de grange ouvrant vers la cour et sur les pignons) et côté extérieur une étable et une remise ouverte. A l'étage de la remise située dans l'angle sud-est se trouvait une habitation de deux pièces, accessible par un escalier extérieur et un balcon en bois. Le reste du niveau était un fenil.

Le bâtiment sud est une habitation de deux travées, à un étage.

Au centre de la cour se trouve un puits qui alimente un bassin en ciment.

les bâtiments sont en moellon de calcaire et (majoritairement) en pisé enduits (décor de plates-bandes), avec des encadrements en molasse, calcaire et béton (piédroit partagé porte-fenêtre pour la chambre au-dessus du fournil). les toits sont à longs pans et demi-croupes, en tuile plate mécanique.

Murscalcaire moellon enduit
pisé
Toittuile plate mécanique
Étages1 étage carré, rez-de-chaussée, rez-de-chaussée surélevé
Couvrements
Couverturestoit à longs pans demi-croupe
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en charpente
Typologiesferme à juxtaposition, logis et grange-étable dans des bâtiments distincts, sur cour

Lieu-dit cadastral : les Donchettes

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Savoie. Série C : 2806. Cadastre général de Savoie. Livres des numéros-suivis du géomètre et du trabucant de la commune d’Épersy (...). Registre in-4° cartonné, 461 feuillets, papier. 1729-1730.

    Transcription format xls accessible en ligne, www.savoie-archives.fr : Liste des parcelles par numéro avec noms des propriétaires et des lieudits (transcription de l'Atlas de M. Barbero coté 4Num 214).

    AD Savoie : C 2806
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Monnet Thierry - Guibaud Caroline - Guibaud Caroline