Logo ={0} - Retour à l'accueil

Gare de Néris-les-Bains

Dossier IA03000584 réalisé en 2015

Fiche

Précision dénominationgare ferroviaire
Parties constituantes non étudiéesabri de voyageurs, quai
Dénominationsgare
Aire d'étude et cantonAuvergne
AdresseCommune : Néris-les-Bains
Cadastre :

La gare de Néris-les-Bains date de 1931-1932 (la ligne Montluçon - Gouttières via Néris-les-Bains a été ouverte en 1931). Elle est l'oeuvre de l'architecte Louis Brachet (son projet est paru dans la revue "La construction moderne" de 1933-1934). Si la ligne Montluçon - Gouttières, à laquelle elle appartient, ferme au trafic voyageurs dès 1939, la gare de Néris va desservir encore la station (uniquement pendant la saison thermale) jusqu'en 1957 pour les trains de voyageurs en provenance de Paris. Cette gare est alors désaffectée.

En 1975, le bâtiment est racheté par la commune qui en fait une salle polyvalente, sous l'appellation de Pavillon du Lac. Il fait l'objet d'une inscription au titre des Monuments historiques à cette même date.

Des travaux de restauration et de réaménagement sont menés à partir de 2005 et, en 2009, l'édifice devient centre socio-culturel.

Période(s)Principale : 2e quart 20e siècle , daté par travaux historiques
Dates1931, daté par travaux historiques
Auteur(s)Auteur : Brachet Louis
Brachet Louis (1877 - 1968)

Architecte ayant, entre autres, travaillé pour la compagnie du Paris-Orléans.

A réalisé de nombreuses gares, en particulier la gare de Néris-les-Bains (Allier).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par travaux historiques

La gare de Néris-les-Bains a été construite dans un style composite "régionaliste", dans une pierre ocre rose veinée de jaune.

Elle se compose d'une succession de pavillons de hauteurs variées. La porte d'entrée ouvrant autrefois sur la cour des voyageurs, est surmontée d'un fronton approximativement triangulaire, portant l'horloge de la gare.

Les toitures portent des décors géométriques en tuiles plates vernissées de couleur.

Murspierre pierre de taille
Toittuile plate
Étagesen rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage en surcroît
Couvrements
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans croupe
toit en pavillon
toit à longs pans pignon découvert
toit à longs pans demi-croupe
Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1975/10/29
© Région Auvergne - Inventaire général du Patrimoine culturel - Ceroni Brigitte - Renault-Jouseau Delphine - Durin-Tercelin Maryse