Logo ={0} - Retour à l'accueil

Gare, dite gare de Choudy, actuellement maison, dite villa La Favorite

Dossier IA73002314 inclus dans Boulevard Garibaldi réalisé en 2013

Fiche

Dossiers de synthèse

Voir

Appellationsde Choudy, villa La Favorite
Destinationsmaison
Dénominationsgare
Aire d'étude et cantonChoudy-Pont Rouge
AdresseCommune : Aix-les-Bains
Lieu-dit : Choudy-Pont Rouge
Adresse : 250 passage
Garibaldi
Cadastre : 1879 B 938 ; 2004 BH 198

Cette maison est issue de la transformation et de l’agrandissement de l’ancienne gare ferroviaire de Choudy.

Les travaux du chemin de fer Victor Emmanuel (voie ferrée longeant le lac), sont menés entre 1854 et 1858. La ville d’Aix, raccordée au réseau en 1856, est alors desservie par une gare implantée dans le hameau de Choudy (Délibération du conseil municipal, 14 janvier 1855). Dès 1857, un nouveau tronçon de ligne amène les voyageurs de cette gare à un débarcadère situé à l’entrée de la ville, entre la rue des Pré-Riants et l’avenue du Grand-Port (Délibération du conseil municipal, 8 mars 1857). La gare compte alors un corps de bâtiment central, coiffé d’un toit en pavillon, s’élevant sur deux niveaux, encadré de deux ailes en rez-de-chaussée.

Suite au déplacement de la ligne et à la construction de la nouvelle gare en 1865, la station de Choudy est vendue et transformée en habitation en 1876 par la comtesse Hotton de la Tour. Celle-ci se livre alors à des travaux d’agrandissement se traduisant par la construction de deux tours polygonales demi-hors-œuvre et par la surélévation de l’aile sud. Au décès de la comtesse, en 1879, Janus Tochon se porte acquéreur de la propriété.

Le bâtiment est à nouveau modifié en 1953 par l’entrepreneur Stéphane Bottero et le charpentier André Carraz, à l'initiative de Fernand Rampal. L’aile nord est à son tour exhaussée d’un étage, entraînant la démolition de la corniche, et la partie supérieure de la tour polygonale démolie pour créer une terrasse à balustrade en béton armé. A cette occasion, les linteaux en bois sont remplacés par des linteaux métalliques (AC Aix-les-Bains. 184 W 26, n°666).

Les communs, situés au nord, sont édifiés en 1891.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle , daté par travaux historiques , (?)
Secondaire : 4e quart 19e siècle , daté par source , (?)
Secondaire : 3e quart 20e siècle , daté par source
Dates1856, daté par travaux historiques
1878, daté par source
1879, daté par source
1953, daté par source
Auteur(s)Auteur : Bottero Stéphane entrepreneur de maçonnerie attribution par source
Auteur : Carraz André
André Carraz

Charpentier.

Aix-les-Bains.

Actif au milieu du 20e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
charpentier attribution par source

Cette maison prend place au sein d’une grande parcelle arborée, séparée de la rue par un grand mur. Une plaque, portant l’inscription « Villa La Favorite », orne l'un des piliers à bossages du portail d’entrée situé à l’angle nord-ouest de la parcelle.

La construction, orientée nord-sud, compte cinq corps de bâtiments attenants, placés au même alignement et répartis symétriquement de part et d’autre d’un corps central.

Celui-ci, de plan rectangulaire, est coiffé d’un toit en pavillon et compte un rez-de-chaussée et un étage carré. Trois travées animent les façades sur jardin (est) et postérieure (ouest). La verticalité de la composition est renforcée par des pilastres formant chaînes d’angle. L’horizontalité est quant à elle marquée par un entablement en molasse séparant les deux niveaux d’élévation, par une corniche en molasse et par un balcon individuel placé au premier étage de la façade antérieure.

Ce corps principal est encadré au nord et au sud par deux ailes couvertes de toit à deux versants. Chacune d’elle comprend un rez-de-chaussée et un comble à surcroît. Les élévations sur jardin de l’aile nord et de l’aile sud sont percées chacune d’une porte abritée d’une marquise.

Les encadrements en molasse des baies situées au rez-de-chaussée des deux ailes ainsi qu'au rez-de-chaussée et au premier étage du corps central témoignent de l'organisation du bâtiment original correspondant à l'ancienne gare de Choudy.

Deux tours polygonales demi-hors-œuvre flanquent chacune des ailes. La tour nord, partiellement démolie, en rez-de-chaussée, est accessible par une porte formant une terrasse orné d’une balustrade. La tour sud, couverte d’une croupe polygonale en tuiles en écaille, comprend un rez-de-chaussée et un étage carré prenant le jour par une baie percée à chaque niveau.

L’ensemble est complété par d'anciennes dépendances situées à l’entrée de la propriété. Bâties en pierre et en rez-de-chaussée, elles sont ajourées par des baies encadrées de molasse.

Murspierre moellon enduit
béton enduit
Toittuile mécanique, tuile en écaille
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à deux pans
toit en pavillon
croupe polygonale
Techniquesmaçonnerie

PLU 2007 : étoile creuse (bâti intéressant : démolition soumise à permis de démolir)

Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Annexes

  • Annexe 1 Liste des propriétaires

    Annexe 1

    Liste des propriétaires

    1854: La société de chemin de fer Victor-Emmanuel

    1867: La Compagnie Paris-Lyon-Méditerranée

    1876: Hotton de la Tour Whilhelmine, rentière

    1879: Tochon Janus, avoué à Chambéry

    1890: Guilland Aimé

    1913: Bouchet François, jardinier à l'Hôtel Régina Bernascon

    1943: Les héritiers de Bouchet François

    1945: Rampal Fernand

    1967: Rampal Fernand, Rampal Françoise et Mme Paris

    1979: Mme Paris

    2004: Rampal Michelle

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Aix-les-Bains. 1 D. Registre des délibérations du conseil municipal, Délibération du conseil municipal, 14 janvier 1855.

    AC Aix-les-Bains : 1 D
  • AC Aix-les-Bains. 1 D. Registre des délibérations du conseil municipal, Délibération du conseil municipal, 8 mars 1857.

    AC Aix-les-Bains : 1 D
  • AC Aix-les-Bains. 1 O 262, n°186. Autorisation de voirie accordée à M. Bouchet pour brancher son immeuble au tout à l’égout du boulevard Garibaldi, 8 avril 1941.

    AC Aix-les-Bains : 1 O 262, n°186
  • AC Aix-les-Bains. 184 W 26, n°666. Autorisation de bâtir accordée à M. Rampal Fernand Roger pour la surélévation d’une maison d’habitation, 15 décembre 1953.

    AC Aix-les-Bains : 184 W 26, n°666
Documents figurés
  • Exhaussement et aménagement du 1er étage de l’aile gauche de la villa « La Favorite ». Boulevard Garibaldi à Aix-les-Bains. M. Rampal, propriétaire. [Plan de situation et plan] / [S. n.]. [S. l.], [1953]. Ech. 1 : 500 ; 1 : 50. 1 tirage de plan ; 50 x 64 cm. (AC Aix-les-Bains. 184 W 26, n°666).

    AC Aix-les-Bains : 184 W 26, n°666
  • Exhaussement et aménagement du 1er étage de l’aile gauche de la villa « La Favorite ». Boulevard Garibaldi à Aix-les-Bains. M. Rampal, propriétaire. [Coupe et élévation] / [S. n.]. [S. l.], [1953]. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan ; 49 x 64 cm. (AC Aix-les-Bains. 184 W 26, n°666).

    AC Aix-les-Bains : 184 W 26, n°666
  • Lac du Bourget. Vue prise au-dessus de la maison du Diable / Muller, lithographe. Genève : Charnaux, ed. [vers 1860]. 1 est. : 14 x 18 cm (AC Aix-les-Bains. LDC14. 15Fi:

    1458)

    AC Aix-les-Bains : LDC14. 15Fi: 1458
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville d'Aix-les-Bains © Ville d'Aix-les-Bains - Belle Elsa - Gras Philippe