Logo ={0} - Retour à l'accueil

Hôtel de voyageurs, dit Hôtel de Provence, puis Hôtel des Négociants, puis Auberge des Quatre Valets, puis Hôtel Palma, actuellement immeuble

Dossier IA73002189 inclus dans Promenade du Gigot, puis square du Gigot, puis square Alfred Boucher réalisé en 2014

Fiche

Dossiers de synthèse

Voir

En cours d'étude

AppellationsHôtel de Provence, Hôtel des Négociants, Auberge des Quatre Valets, Hôtel Palma
Parties constituantes non étudiéesboutique
Dénominationshôtel de voyageurs, immeuble
Aire d'étude et cantonVille basse
AdresseCommune : Aix-les-Bains
Lieu-dit : Ville basse
Adresse : 19 square, Alfred-Boucher, rue de, Genève, rue du
Commerce
Cadastre : 1879 D 230 p., 90 p. ; 1973 CD 386, 387 p. ; 2004 CD 386, 730

Il existait à cet emplacement, dès avant 1861, une maison de 12 ouvertures appartenant au cafetier Eugène Vachez. Adossé au ruisseau de la Chaudanne et implanté en retrait de la rue de Genève, ce bâtiment semble avoir été remanié vers 1881. Au cours de la décennie 1880, il abrite sans doute déjà un hôtel, exploité sous l'appellation Hôtel de Provence. En 1891, l'extrémité sud du bâtiment se trouve frappé d'alignement suite à la création d'une nouvelle rue (rue du Commerce) reliant le nouveau champ de foire (place Georges-Clémenceau) à la rue Genève.

Plutôt que de le démolir partiellement, les propriétaires de l'Hôtel de Provence font appel à l'entreprise Léon Grosse pour le reconstruire entièrement sous la direction et d'après les plans de l'architecte Jules Pin Ainé. Les travaux nécessitent alors une déviation du canal de la Chaudanne. Achevé en 1892, l'établissement est exploité sous l'appellation Hôtel de Provence jusqu'en 1909, date à laquelle il prend le nom d'Hôtel des Négociants.

Le bâtiment ne semble pas avoir connu d'importantes modifications jusqu'au réaménagement de l'hôtel et à la création d'une terrasse en 1948. L'architecte cannois Emmanuel Bellini, connu sur la Côte-d'Azur comme peintre autodidacte, conçoit pour l'hôtelier Roger Quatrevaley, en bordure de la rue de Genève, un mur en arcades pour fermer la terrasse. Pour l'établissement qui prend le nom d'Auberge des Quatre Valets, la symbolique et l'imagerie traditionnelle des valets de jeux de cartes sont déployées dans la décoration. Le traitement des arcades renvoie ainsi à un pastiche néo-médiéval ou Renaissance. Cette campagne de travaux est réalisée par l'entreprise Togna en 1948-1949.

En 1964, le restaurant au rez-de-chaussée de l'hôtel est transformé en "libre-service" alimentaire. Les Agencements G.L., filiale des établissements Giblin-Lavault et Cie, entreprise spécialisée dans le mobilier commercial et libre-service établie à Migennes (Yonne), sont chargés des travaux. Ces derniers comprennent le réaménagement du restaurant, la reconstruction dans la cour arrière de locaux pour les services annexes de la supérette (bureau, chambre froide, sanitaires, réserves, vente aux collectivités) et la création d'une extension dans la partie terrasse, restée non couverte jusque là. Les arcades entourant cette dernière sont conservées et fermées, tandis qu'une couverture en hourdis formant une terrasse inaccessible est créée. Un auvent est également placé en surplomb du trottoir.

L'hôtel, de catégorie moyenne et comptant moins d'une vingtaine de chambres, est encore exploité dans la première décennie du XXIe siècle sous l'appellation Hôtel Palma.

En 2011, l'ensemble est racheté par la société civile immobilière Val 5. Patrick Arrighetti, architecte de la société grenobloise Wimm est alors chargé par le maître d'ouvrage Quatr'immo de reconvertir l'hôtel en quatre appartements et de créer deux boutiques au rez-de-chaussée.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle , daté par source
Secondaire : 2e quart 20e siècle , daté par source
Secondaire : 3e quart 20e siècle , daté par source
Secondaire : 1er quart 21e siècle , daté par source
Dates1892, daté par source
1948, daté par source
1964, daté par source
2012, daté par source
Auteur(s)Auteur : Pin Jules (aîné) architecte
Auteur : Grosse Léon entrepreneur
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Annexes

  • ANNEXE 1 Liste des propriétaires

    ANNEXE 1

    Liste des propriétaires

    Murs :

    Avant 1861 : Vachez Eugène, cafetier (maison)

    1868 : Chevalley Caroline, veuve de Benoit Mollard

    1873 : Blache Jean, négociant

    1888 : Gotteland Louis, époux Blache, corroyeur à Chambéry

    1903 : Gotteland Pauline

    1914 : Noirat Eugène, entrepreneur de transport à Chambéry

    1923 : Buttin Jacques

    1933 : Bochet Jules, négociant en vins à Hermillon (Savoie)

    1936 : Quatrevaley Roger, pharmacien

    1943 : la veuve et les héritiers de Roger Quatrevaley, à Tresserve

    1947 : Quatrevaley Roger, époux Lille Paulette, hôtelier

    2011 : SCI Val 5, représentée par Dominique Nogues, gérant

    Fond de commerce (propriétaire, gérant et/ou enseigne) :

    Hôtel (sans restaurant à partir de 1964)

    [1882-1890] : Gotteland, propriétaire (Hôtel de Provence)

    1892-1908 : Cathelin Jacques, dit Marin, aubergiste (Hôtel de Provence)

    1909-1922 : Buttin Jacques (Hôtel des Négociants)

    1922-[ ? ] : Férotin Charles, hôtelier (Hôtel des Négociants)

    1939-[1947] : Mme Fénine (Hôtel des Négociants : 40 lits)

    1948-[1964] : Quatrevaley Roger, hôtelier (Auberge des Quatre Valets : 28 lits)

    [1976- ? ] : Hôtel Palma (16 chambres, 2 étoiles)

    [vers 2010] : Hôtel Palma (annexe de l'hôtel Chez la Mère Michaud : 14 chambres)

    Supérette (raison sociale ou enseigne)

    1964-[ ? ] : Société d'Alimentation Générale du Revard (Groupe Frangef, siège à Longjumeau)

    [ ? ]-2011 : Marché Plus

    2012 : Alfred (décoration) et La Vie Claire (produits bio)

  • ANNEXE 2 Devis estimatif (extraits), [novembre 1891]

    ANNEXE 2

    Immeuble de Mr Gotteland. Projet de reconstruction de l'Hôtel de Provence. Devis estimatif (extraits), [novembre 1891]. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 25, 1891-1892)

    Maçonneries :

    Maçonnerie en élévation de moellons et mortier de chaux hydraulique à 2 parements…

    Maçonnerie en briques polies pour contre-cœurs de fenêtres

    Pierre de taille :

    Pilier en pierre dure d'Antoger piquée pour pilier sous-sol

    Escalier du sous-sol taillé à la grosse boucharde

    Pierre dure de Villebois ou similaire en place :

    - pour pilastres

    - pour cordon RT [rez-terre]

    - pour socles portes et coudières

    Seuils en pierre dure formant marche

    Seuils en pierre dure

    Balcons en pierre dure avec goutte pendante

    Consoles en pierre dure

    Bordures de trottoir de 0,15 en pierre de taille en place pour le porche

    Molasse :

    Pierre de taille tendre ou molasse pour encadrements de portes et fenêtres moulurés formant crosses et lancis, tableau de 0,30 RT et 0,22 aux étages

    Plus value pour consoles sur fenêtres du 2e [NB : dans Cahier des charges générales et particulières par Jules Pin Ainé, architecte, 17 novembre 1891 : "La pierre de taille en molasse sera remplacée par du moulage en ciment".]

    Ciments :

    Plinthes en ciment pour sous-sol

    Enduit extérieur pour soubassement RT formant plinthe avec ressaut sous pilastres

    Soubassement en chaux lourde avec joints simulés, bossages pr R. de ch. au mètre carré réel, enduit de 0,03 à 0,04 épaisseur

    Pilastre d'angle en chaux lourde et ciment de 0,03 à 0,05 épais. formant retour de cordons de plinthe, bandeaux etc. y compris échafaudage et motifs

    Cordon en ciment mouluré poussé au calibre ou en ciment moulé

    Plus-value pour triglyphes

    Panneaux en chaux lourde moulurés pour frise

    Soubassement chaux lourde formant plinthes

    Travaux légers :

    Corniche au plâtre poussée au calibre G. salle

    Cheminées en marbre double cadre, chenets intérieurs, faïence, rideaux, etc. RT, 1er et 2e étage

    [NB : dans Cahier des charges générales et particulières par Jules Pin Ainé, architecte, 17 novembre 1891 : "cloisons en briques creuses d'Albens"]

    Charpente et couverture :

    Plancher sous pieds en lames pitchpin de 0,10 à 0,12 clouées sur lambourdes fixées dans le béton

    Plancher en lames de choix de 0,10 à 0,12 clouées sur lambourdes fixées sur le faux plancher lambourdes comprises

    Plancher sous combles en planches sapin de 0,027 épais. pose sur solives 8/16 pr recevoir le plafond des mansardes

    Toiture et couverture en tuiles Bossot à glissement y compris lattis… [Tuiles Bossot, Ciry-le-Noble (Saône-et-Loire)]

    Plafond d'avant-toit comprenant bavette, virevents, gorge sous chéneaux pose sur tasseaux en place

    Plus-value pour corniche sous plafond d'avant-toit avec ressauts de pilastres en place

    Escalier en bois dur de 0,04, soit noyer de 1,10 de largeur avec filet et boudin, retour à l'anglaise, platebande sur palier sans plus-value. Marches : 72 [NB : dans Cahier des charges générales et particulières par Jules Pin Ainé, architecte, 17 novembre 1891 : "L'escalier à quartier tournant sera en bois dur à un mètre dix cent. de largeur avec crémaillère de 0,06, contremarches de 0,03, marches de 0,04 avec boudins et filets, et retours de marches à l'anglaise. La main courante sera en bois de noyer, profil olive, bien raccordée suivant la courbe de la rampe, mise en place, poncée et cirée" ; "Tout le zinc à employer proviendra de la société de la Vieille Montagne et sera du n°14, la marque sera exigée".]

    Fers et fontes :

    Balcon ou barrière en fer ou fonte rendu posé

    Rampe d'escalier à col de cygne, avec rosace et astragales dans le milieu ; en place

    Fers pour galerie de rideaux

    Chassis grand modèle pour tuiles Bossot

    Grille en fer forgé pour porte d'entrée

    Menuiseries :

    Porte d'entrée en noyer, petit cadre et panneaux moulurés pour les parties pleines avec impostes et dormant de 0,10 pour recevoir des persiennes

    Porte à balcon en noyer

    Fenêtres en bois de noyer […] s'ouvrant à noix et gueule de loup

    Persiennes en sapin, côtés bois dur, bâtis 0,034

    Jalousies système Wolff ou Righetti, sans cordes avec baldaquins fonte y compris pose et peinture [NB : dans Cahier des charges générales et particulières par Jules Pin Ainé, architecte, 17 novembre 1891 : "Les fenêtres des étages seront munies de jalousies, système Wolff de Lyon ou similaire, soit à tiges de fer en remplacement des cordes de tirages".]

    Volets mobiles pour portes de la Gde salle donnant sur le porche, et sur la rue ainsi que sur la cage d'escalier, en sapin avec cadre bois dur formant panneau

    Peintures :

    Peinture au silicate pour ciments et molasse

    Contre-cœurs imitation briques

    Montant du forfait : 54 500

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Aix-les-Bains. 1 O 189, n° 245. Autorisation de voirie accordée à Mrs Grosse et Cie, pour Mr Gotteland, pour dévier le canal construit par le Syndicat des propriétaires de la rue de Genève dans la partie qui se trouve sur la propriété de Mr Gotteland, 30 novembre 1891

    AC Aix-les-Bains : 1 O 189, n° 245
  • AC Aix-les-Bains. 1 O 189, n° 246. Autorisation de voirie accordée à Mrs Grosse et Cie, pour Mr Gotteland, pour reconstruire l'Hôtel de Provence, situé rue de Genève, 30 novembre 1891

    AC Aix-les-Bains : 1 O 189, n° 246
  • AC Aix-les-Bains. 1 O 208, n° 61. Autorisation de voirie accordée à Mr J. Butin, propriétaire, pour placer les enseignes nécessaires à l'hôtel qu'il exploite actuellement sous le nom de Hôtel des Négociants (ancien Hôtel des Deux Savoies) à l'angle des rues de Genève et du Commerce, 14 août 1909

    AC Aix-les-Bains : 1 O 208, n° 61
  • AC Aix-les-Bains. 1 O 219, n° 31. Autorisation de voirie accordée à Mr Ferotin Charles, hôtelier, pour placer à la porte d'entrée de son établissement une enseigne portant l'inscription : Hôtel, 29 mai 1922

    AC Aix-les-Bains : 1 O 219, n° 31
  • AC Aix-les-Bains. 184 W 5, n° 210. Autorisation de voirie accordée à M. Quatrevaley pour construire un mur de façade en bordure de sa propriété, rue de Genève, 18 novembre 1948

    AC Aix-les-Bains : 184 W 5, n° 210
  • AC Aix-les-Bains. 184 W 5, n° 210. Autorisation de bâtir accordée à M. Quatrevaley Roger pour la transformation de l'hôtel des Négociants, 9 décembre 1948

    AC Aix-les-Bains : 184 W 5, n° 210
  • AC Aix-les-Bains. 184 W 7 n° 39. Autorisation de voirie accordée à M. R. Quatrevaley pour placer une rangée de 5 tables avec parasols et chaises sur le trottoir devant son restaurant, square A. Boucher, 6 mars 1950

    AC Aix-les-Bains : 184 W 7 n° 39
  • AC Aix-les-Bains. 184 W 84, n° 2976. Permis de construire accordé à la Société d'Alimentation Générale du Revard pour la transformation et l'aménagement d'un bâtiment existant en libre-service alimentaire, 10 avril 1964

    AC Aix-les-Bains : 184 W 84, n° 2976
  • AC Aix-les-Bains. 183 W 12, n° 83 C 345. Certificat d'urbanisme positif accordé à Monsieur Yvon Claraz, géomètre-expert, pour la copropriété Butin, Muzet, Oundjian, Rubaud, Quatrevaley (CD 387) pour un détachement de propriété bâtie, 24 novembre 1983

    AC Aix-les-Bains : 183 W 12, n° 83 C 345
  • AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 25. Gotteland - Hôtel de Provence, 1891-1892

    AP Entreprise Léon Grosse : Dossier n° 25
Documents figurés
  • Aperçu des maisons de Mr Blache père. Rue de Genève et au Gigot / S.n. [Aix-les-Bains, mars 1885]. 1 vue axonométrique : encre ; 27 x 42 cm. (AC Aix-les-Bains : 1 O 182, n° 19)

    AC Aix-les-Bains : 1 O 182, n° 19
  • Plan du champ de foire dans le pré Chevalley. Vente des délaissés, vente des peupliers / Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains, 8 décembre 1890. Ech. 1 : 1000. 1 plan sur calque : encre et coul. ; 48,5 x 58,5 cm. (AC Aix-les-Bains : 3 T 12)

    AC Aix-les-Bains : 3 T 12
  • Ville d´Aix-les-Bains, Pré de foire, [lotissement des terrains à vendre] / Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains, 1er octobre 1891. Ech. 1 : 500. 1 plan : coul. ; 50 x 60 cm. (AC Aix-les-Bains : 3 T 12)

    AC Aix-les-Bains : 3 T 12
  • Immeuble Gotteland. Projet de reconstruction de l'Hôtel de Provence. Sous-sol / J. S. Pin Ainé, architecte. Aix-les-Bains, 23 novembre 1891. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan rehaussé ; 46,5 x 54,5 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 25)

    AP Entreprise Léon Grosse : Dossier n° 25
  • Immeuble Gotteland. Projet de reconstruction de l'Hôtel de Provence. Rez-de-chaussée / J. S. Pin Ainé, architecte. Aix-les-Bains, 23 novembre 1891. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan rehaussé ; 49 x 56,5 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 25)

    AP Entreprise Léon Grosse : Dossier n° 25
  • Immeuble Gotteland. Projet de reconstruction de l'Hôtel de Provence. 1er étage / J. S. Pin Ainé, architecte. Aix-les-Bains, 23 novembre 1891. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan rehaussé ; 49 x 56,5 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 25)

    AP Entreprise Léon Grosse : Dossier n° 25
  • Immeuble Gotteland. Projet de reconstruction de l'Hôtel de Provence. Mansardes / J. S. Pin Ainé, architecte. Aix-les-Bains, 17 novembre 1891. Ech. 1 : 50. 1 plan sur calque : encre et coul. ; 45,5 x 52,5 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 25)

    AP Entreprise Léon Grosse : Dossier n° 25
  • Immeuble Gotteland. Coupe transversale. [Copie d'après plan de J. Pin du 23 novembre 1891] / L. Grosse et Cie, entreprise de travaux en bâtiment. Aix-les-Bains, [novembre 1891]. Ech. 1 : 50. 1 plan sur calque toilé : encre et coul. ; 48 x 34,5 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 25)

    AP Entreprise Léon Grosse : Dossier n° 25
  • Immeuble de Mr Gotteland. Façade latérale. Façade principale / [Jules Pin aîné, architecte]. Aix-les-Bains, [novembre 1891]. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan ; 50,5 x 69 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 25)

    AP Entreprise Léon Grosse : Dossier n° 25
  • Immeuble Gotteland. Plan de la toiture / J. S. Pin Ainé, architecte. Aix-les-Bains, 14 janvier 1892. Ech. 1 : 50. 1 plan sur calque : encre et coul. ; 41 x 56 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 25)

    AP Entreprise Léon Grosse : Dossier n° 25
  • Immeuble Gotteland. Coupe transversale. Coupe montrant les contre cœurs des fenêtres du 2e étage. [Plan d'appareillage] / [L. Grosse et Cie, entrepreneurs]. Aix-les-Bains, [janvier 1892]. Ech. 1 : 10. 1 plan sur calque : encre et coul. ; 91 x 30,5 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 25)

    AP Entreprise Léon Grosse : Dossier n° 25
  • Mr Gotteland. Lucarnes. [Détails des pierres : lucarnes, cheminée, chapiteaux des pilastres et des contre-pilastres des lucarnes] / [L. Grosse et Cie, entrepreneurs]. Aix-les-Bains, 26 janvier 1892. Ech. 1 : 10. 1 plan : crayon et coul. ; 55,5 x 72,5 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 25)

    AP Entreprise Léon Grosse : Dossier n° 25
  • Immeuble Gotteland. Salle à manger. Corniche grandeur / J. S. Pin Ainé, architecte. Aix-les-Bains, 3 mars 1892. Ech. 1 : 1. 1 plan sur calque : crayon et coul. ; 42,5 x 53,5 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 25)

    AP Entreprise Léon Grosse : Dossier n° 25
  • Immeuble Gotteland. Façade midi. Porche. Portes-persiennes / J. S. Pin Ainé, architecte. Aix-les-Bains, 8 octobre 1892. Ech. 1 : 50. 1 plan sur calque ; 28,5 x 20,5 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 25)

    AP Entreprise Léon Grosse : Dossier n° 25
  • Hôtel des Négociants. Monsieur Roger Quatrevalley, propriétaire. Aménagement du rez-de-chaussée et de la terrasse / Emmanuel Bellini, architecte. Cannes, septembre 1948. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan ; 58 x 54 cm. (AC Aix-les-Bains : 184 W 5, n° 210)

    AC Aix-les-Bains : 184 W 5, n° 210
  • Frangef. Plans, masse, situation / J. Bertin, dessinateur, Ets Giblin-Lavault. Migennes, 23 septembre 1963. Ech. 1 : 500. 1 tirage de plan ; 52,5 x 72 cm. (AC Aix-les-Bains : 184 W 84, n° 2976)

    AC Aix-les-Bains : 184 W 84, n° 2976
  • Frangef. Façades / J. Bertin, dessinateur, Ets Giblin-Lavault. Migennes, 8 novembre 1963. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan ; 72 x 108,5 cm. (AC Aix-les-Bains : 184 W 84, n° 2976)

    AC Aix-les-Bains : 184 W 84, n° 2976
  • Immeuble, 18 square Alfred Boucher. Plan parcellaire. [Détachement de propriété bâtie] / Yvon Claraz, géomètre-expert. Aix-les-Bains, octobre 1983. Ech. 1 : 1000. 1 tirage de plan ; 29,7 x 21 cm. (AC Aix-les-Bains : 183 W 12, n° 83 C 345)

    AC Aix-les-Bains : 183 W 12, n° 83 C 345
  • Hôtel Palma. [Plaquette du projet] / Wimm, architectes. Grenoble, 6 mars 2013. Ech. 1 : 500. 1 doc. numérique ; 29,7 x 42 cm. (Agence d'Architecte : Wimm. http://wimm.fr/hotel-negociants/)

    Agence d'Architecte
  • Aix-les-Bains. Hôtel des Négociants. Rue de Genève. J. Butin, propriétaire. S.l. : s.n., [vers 1910]. 1 carte postale ; 9 x 14 cm. (AC Aix-les-Bains : Cp 38_95)

    AC Aix-les-Bains : Cp 38_95
  • Aix-les-Bains. Hôtel des Négociants. Rue de Genève. J. Butin, propriétaire. Aix-les-Bains : L. Brun, [vers 1910]. 1 carte postale ; 9 x 14 cm. (AC Aix-les-Bains : Cp 38_96)

    AC Aix-les-Bains : Cp 38_96
  • [Auberge des Quatre Valets. Les arcades de la terrasse et leur décor] / Edouard Navello. Aix-les-Bains, [vers 1950]. 1 photogr. : plaque de verre ; [9 x 13 cm]. (AC Aix-les-Bains. Fonds Navello, n° 1832).

    AC Aix-les-Bains : 6 Fi 1832
  • [Groupe sur la terrasse de l'Auberge des Quatre Valets, hiver. A droite, le maire Paul Dussuel] / Edouard Navello. Aix-les-Bains, [vers 1950]. 1 photogr. : plaque de verre ; [9 x 13 cm]. (AC Aix-les-Bains. Fonds Navello, n° 3490).

    AC Aix-les-Bains : 6 Fi 3490
  • Auberge des Quatre Valets. [La terrasse] / Aix-les-Bains : Editions Télé, [vers 1958]. 1 carte postale ; 10 x 15 cm. (AC Aix-les-Bains : Cp 38_198)

    AC Aix-les-Bains : Cp 38_198
Périodiques
  • Deux nouveaux commerces dans l'ancien "Marché Plus". Le Dauphiné Libéré, édition de Savoie, 10 décembre 2011.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville d'Aix-les-Bains © Ville d'Aix-les-Bains - Gras Philippe - Belle Elsa