Logo ={0} - Retour à l'accueil

Immeuble

Dossier IA69005802 inclus dans Ensemble d'édifices derrière façade réalisé en 2003

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesboutique, cour
Dénominationsimmeuble
Aire d'étude et cantonLyon Saint-Nizier
AdresseCommune : Lyon 1er
Lieu-dit : Saint-Nizier
Adresse : 2 rue
Chavanne
Cadastre : 1831 F 321 ; 1999 AV 32

L'ancien immeuble appartenait en 1644 à Lalive. Sur le coin donnant sur l'ancienne place Saint-Côme (emplacement du carrefour des rues Chavanne et Paul-Chenavard), Bombourg mentionne en 1675 une statue de saint Etienne, oeuvre du sculpteur Gérard Sibrecq, actif à Lyon entre 1635 et 1643. L'édifice est légué aux Hospices civils de Lyon en 1741. En 1818, l'institution fait le projet de le reconstruire, suivant en cela une décision de la Ville prise en 1809 pour l'élargissement du coude de la rue. La réédification est autorisée par ordonnance royale du 13 octobre 1819. A cette date, la démolition est déjà commencée. En décembre le mur de façade s'élève et l'année suivante la date est apposée. L'immeuble est entièrement terminé en 1821. L'architecte est certainement Barthélemy Antoine Tissot, architecte des Hospices civils depuis 1818 et qui élève un an plus tard la façade identique jusque dans les détails du 4, rue Chavanne. Une devanture en bois, dont ne subsiste qu'un vestige, a été ajoutée au milieu 19e siècle.

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle
Dates1820, porte la date
Auteur(s)Auteur : Sibrecq Gérard sculpteur attribution par source
Auteur : Tissot Barthélemy Antoine architecte attribution par source
Personnalité : Hospices civils de Lyon commanditaire

Immeuble de plan en U dont le quatrième côté est occupé par un corps de liaison en pan de bois. Il comporte 5 étages carrés dont un étage attique. Les élévations du rez-de-chaussée sur rue et sur une cour commune à l'arrière sont en pierre de taille. Inscriptions : voir annexe.

Murscalcaire
bois
enduit
pierre de taille
moellon
pan de bois
Toitzinc en couverture, tuile mécanique
Étagessous-sol, entresol, 5 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans brisés
appentis
noue
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie, suspendu
Typologiestrois corps de bâtiment en U
État de conservationbon état
Techniquesferronnerie
Précision représentations

Garde-corps des baies de la façade sur rue formés d'une suite d'arcs brisés entrelacés cantonnée de losanges et amortie par des enroulements.

Mesuresh : 2470.0 cm

Boutiques : location d'instruments de musique Backlin, restaurant Casse-Museau, atelier de réparations de poupées A la clinique de poupées, coiffure Chantal.

Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • INSCRIPTIONS

    Façade sur rue, inscription entre le 5e et 6e arc :

    MAISON LEGUEE / AUX / HOSPICES CIVILS DE LYON / PAR / AL. VIVIEN / DECEDE / LE 8 JUIN / 1741

    Façade sur rue, inscription entre le 9e et 10e arc :

    MAISON RECONSTRUITE / PAR LES / HOSPICES CIVILS DE LYON / EN / 1820

Références documentaires

Documents d'archives
  • AM Lyon : DD 6, pces 64 et 65. Contestation, par les propriétaires voisins, de l'alignement donné par le Consulat à Etienne Lalive et Jean Girardot pour la reconstruction leur immeuble, 17 août 1644

    pce 65
  • AM Lyon : 321 P 181.Elargissement de la rue Saint-Côme, 1818-1822

Documents figurés
  • N° 20 [1ère partie]. Joignant d'orient la rue Saint-Cosme ; de midi la rue Malpertuis, après d'orient la place de l'Herberie, et encore de midi la dite place de l'Herberie et rue de la Pêcherie ; d'occident la rivière de Saône ; de septentrion place de la Platière, la rue de la Palme et la place Saint-Pierre / Claude Contamine. 1 dess. : encre, lavis et aquarelle ; 89 x 116 cm. Dans : " Plans géométriques (...) de la rente noble de labbaye royalle de Saint-Pierre ", 1755-1756 (AD Rhône : 27 H 155)

Bibliographie
  • BOMBOURG, Jean de. Les tableaux et les statues de Lyon au XVIIe siècle. Paris : Tross, 1862. 75 p. ; 22 cm (tiré à part des Archives de l'Art français, 2e série, t. 2, p. 99-175)

    p. 164
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Derail Lore - Ducouret Bernard