Logo ={0} - Retour à l'accueil

La route de Lyon

Dossier IA42003465 réalisé en 2007

Fiche

Œuvres contenues

Eléments d'historique et de description complémentaires :

Dépouillement du Registre des augmentations cadastrales pour les parcelles bordant la route de Lyon (en gras, correspondance avec les parcelles du plan de 1997 ; entre crochets, mention dans la première matrice ; souligné : mention dans la pétition de 1866) :

- C 122 (AZ 2 à 10) [vigne] :

auberge et épicerie, côté méridional de la route Montbrison-Lyon, appartenant en 1866 à Lafond

- C 124 (section BA) :

maison, construction nouvelle pour Pierre Meyssant cabaretier, achevée en 1846 (inscrit à l´année 1849)

- C 126 (AZ 180) : tuilerie Pinton, puis de la veuve Bégonnet, puis Coudière ; puis minoterie Peyer (voir IA42003466, IA42003461).

- C 127 (BA 51, 65, 68) :

maison, construction nouvelle pour Pierre Fouret, achevée en 1847 (inscrit à l´année 1850)

maison, construction nouvelle pour André Morel, avoué, achevée en 1849 (inscrit à l´année 1852)

maison, construction nouvelle pour Jean Pierre Ollagnier, achevée en 1850 (inscrit à l´année 1853)

maison, construction nouvelle pour Etienne Rondel, achevée en 1855 (inscrit à l´année 1858)

maison, construction nouvelle pour Claude Meynard, achevée en 1856 (inscrit à l´année 1859)

maison, construction nouvelle (barré) pour Mathieu Lager, achevée en 1871 (inscrit à l´année 1874)

maison, construction nouvelle pour Jean Victor, achevée en 1877 (inscrit à l´année 1880) et augmentation de construction achevée en 1878 (inscrit à l´année 1881)

maison, construction nouvelle pour Jean Morgon, achevée en 1879 (inscrit à l´année 1882)

- C 208 (BB 139 à 155) :

maison, construction nouvelle pour Antoine Bonnefoi, achevée en 1853 (inscrit à l´année 1856)

maison, construction nouvelle pour la veuve de Jacques Fougerouse, achevée en 1866 (inscrit à l´année 1869)

pavillon, construction nouvelle pour Georges Julien Olivier, achevée en 1866 (inscrit à l´année 1869)

maison, construction nouvelle pour Damien Taillandier, achevée en 1867 (inscrit à l´année 1870)

maison, construction nouvelle pour Charles Boisuge ( ?), achevée en 1872 (inscrit à l´année 1875)

sol de la maison d´école (inscrit à l´année 1885)

auberge et boulangerie, côté septentrional de la route, appartenant à M. Broutin

bâtiments rénovés côté septentrional de la route, appartenant à M. Beaujeu

cabaret et maison d´habitation du côté septentrional de la route, appartenant à M. Franget

habitation et épicerie du côté septentrional de la route, appartenant à M. Patural

- C 213 (BB 157 à 161, 230...) :

maison, construction nouvelle pour Jacques Masson, achevée en 1868 (inscrit à l´année 1870)

maison, augmentation de construction pour Joseph Beaujeu, achevée en 1879 (inscrit à l´année 1882)

Enquête de terrain (2007) : édifices non repérés :

- 1997 AZ 22, 23. Rue de Lyon. Maison, entrepôts : anciens Etablissements Decitre, vins et spiritueux. Bâtiments construits dans les années 1910 pour Eugène Decitre, marchand de vin : maison et chais (avec pressoir, cuves, château d´eau). Cette activité a cessé en 1964 (voir Savigneux, hier...).

Maison avec étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé et comble à surcroît, en moellon de granite, enduit à pierres vues à assises dessinées ; encadrements et chaînes d´angles en brique et brique claire, linteaux en arc segmentaire ; toit à longs pans et croupes en tuile plate mécanique, corniche en brique à frise de tau et décor de carreaux de céramique. Marquise en verre au-dessus de la porte du rez-de-chaussée surélevé. Jardin sur l´arrière.

- 1997 AZ 24. Rue de Lyon / rue de la Poste Maison, puis bureau de poste (puis maison).

Maison avec étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, un étage et comble à surcroît, en moellon de granite, enduit à pierres vues à assises dessinées ; encadrements et chaînes d´angles en brique et brique claire, linteaux en arc segmentaire ; toit à longs pans et croupes en tuile plate mécanique.

- 1997 BB 226. Pleuvey. Immeuble. Caves en étage de soubassement (à voûtains de briques sur rails de métal), commerce au rez-de-chaussée, deux étages. Murs en moellon de granite, (enduit à pierres vues à assises dessinées), encadrements en granite (marques lapidaires) et en brique (étages de la façade sur rue, revers), angle en pierre de Volvic (en besace). Toit à longs pans, corniche en brique (décor : dents d´engrenage). 2e moitié 19e siècle ? Selon un témoignage oral, les ouvriers employés à la construction de la voie ferrée auraient logé dans les étages.

- 1997 BB 149. Pleuvey. Maison. En retrait de rue. Mitoyenne. Sous-sol (cave avec accès en façade), un étage carré et comble. Murs enduits, toit à longs pans, génoise. 2e moitié 19e siècle.

- 1997 BA 50. Chantemerle. Maison de vigneron, dite Maison Passel (actuellement Club du 3e âge). Non mitoyenne, en retrait de rue, à l´angle de la route de Lyon et de la rue Bayard. Quatre travées, avec sous-sol (?), rez-de-chaussée, un étage et comble à surcroît. Les murs sont enduits (sur pisé ?), les encadrements sont en granite (en bois à l´étage et pour le comble), le toit est à longs pans et en tuile creuse, avec génoise. Milieu 19e siècle (réfection en 1979). Derrière la maison s'étendait un vaste clos de vigne, sur lequel a été construite la nouvelle mairie en 1971.

- 1997 BA 51. Chantemerle. Maison, cabaret (cabaret Franget en 1866 ?).

Édifice de trois travées (porte axiale), à trois niveaux. Caves voûtées en brique sur l´arrière. Murs en moellon de granite, enduit à pierres vues à assises dessinées, et pisé (parties hautes) ; encadrements et chaînes d´angles en brique, linteaux en arc segmentaire.

Inscription (deux panneaux de ciment peint, très effacés) : AU PETIT CABARET DES ANCIENS (?) DE 14 - 18 / B... ET ; CHARBONS / VINS DE (?) QUALITE / ...E.

- 1997 BA 65. Maison. En retrait de rue (clôture avec portail).. Non mitoyenne. Niveau de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, comble à surcroît. Trois travées. Façade sur pignon. Murs en moellon de granite (enduit à pierres vues dessinant un appareillage polygonal), encadrements en brique et pierre, linteaux en arc segmentaires, chaînes d´angle en brique. Toit à longs pans et demi-croupes, en tuile plate mécanique. 1er quart 20e siècle.

- 1997 BA 68. Maison. En bordure de rue. Non mitoyenne. Un étage, comble à surcroît. Trois travées. Murs en moellon de granite (enduit à pierres vues à assises dessinées), encadrements et chaînes d´angle en brique, linteaux en arc segmentaires. Toit à longs pans, en tuile plate mécanique. 1er quart 20e siècle.

- 1997 BA 121 a. Maison, remise. En retrait de rue (clôture avec portail). Sous-sol, un étage carré. Trois travées. Murs en moellon de granite (enduit à pierres vues à assises dessinées), encadrements en granite. Toit à longs pans et croupes, en tuile plate mécanique. Limite 19e siècle 20e siècle. Aurait appartenu à un marchand de bois (renseignement oral).

- 1997 BA 149. Chantemerle. Maison. En bordure de rue. Non mitoyenne. Murs en moellon de granite, encadrements en brique avec linteaux IPN. Toit à longs pans en tuile plate mécanique. Limite 19e siècle 20e siècle.

- 1997 BA 160. Chantemerle. Presbytère, ancienne église provisoire. Maison appartenant à l´abbé Planchet, et hangar attenant, utilisés comme presbytère et église provisoire pendant la construction de l´église paroissiale (voir IA42001378).

Maison à un étage, trois travées. Toit à croupes, en tuile plate mécanique. Début 20e siècle.

- 1997 BA 170. Chantemerle. Maison, entrepôt ou magasin. En bordure de rue (la maison et le magasin sont séparés par une cour donnant sur la rue). Maison mitoyenne. Parcelle autrefois traversante jusqu´à la rue des Clos ? Edifice à un étage et comble à surcroît, de quatre travées (la porte donnant sur rue a été murée). Murs en moellon de granite (enduit à pierres vues dessinant un appareillage polygonal), encadrements en brique et ciment, linteaux en arc segmentaires. Toit à longs pans et demi-croupes, en tuile plate mécanique. 1er quart 20e siècle.

- 1997 BA 171. Chantemerle. Maison. En bordure de rue. Mitoyenne. Parcelle traversante jusqu´à la rue des Clos, avec jardin. Sous-sol (partiellement enterré) voûté (quatre caves), rez-de-chaussée et comble à surcroît. Murs en moellon de granite (enduit à pierres vues dessinant un appareillage polygonal), encadrements en brique, pierre et ciment, linteaux en arc segmentaires. Toit à longs pans et demi-croupes, en tuile creuse (refait). 1er quart 20e siècle.

- 1997 BA 187. Chantemerle. Restaurant « Chez Gaby ». Édifié en 1913 par l´entrepreneur de maçonnerie Marius Brunel (renseignement oral), qui avait les bureaux de son entreprise et son logement à l´étage, au-dessus du café, avant de construire une maison indépendante (IA42003464). Maison. En bordure de rue. Non mitoyenne. Un étage et comble à surcroît. Murs enduits, encadrements en ciment. Toit à longs pans en tuile plate mécanique, petit fronton, corniche en brique ( ?) enduite.

Dénominationsrue
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Savigneux
Adresse : rue de
Lyon
Cadastre : 1997 AZ ; 1997 BA ; 1997 BB

Le tracé de la grande route de Montbrison à Lyon est déjà en place sur la carte de Cassini (2e moitié 18e siècle). Dans le 2e quart du 19e siècle, son tracé est utilisé pour construire la ligne de chemin de fer (ou tramway) à traction animale entre Montbrison et Montrond, en exploitation entre 1838 et 1847 (la ligne est dessinée sur le plan de la tuilerie Pinton). Dans la 2e moitié du 19e siècle et le 1er quart du 20e, la traversée de la route de Lyon devient le nouveau centre-bourg de Savigneux, l´ancien quartier du prieuré étant totalement délaissé : la construction de la mairie-école, en 1883, un peu en retrait, puis surtout celle de la nouvelle église, en 1911, sont les signes le plus évident de cette translation. On peut suivre les constructions nouvelles dans le Registre des augmentations, mais en l´absence de redivision des parcelles, il est difficile de dire précisément à quel bâtiment (existant ou disparu) se rapportent les mentions ; les indications de nature de bâtiment ou de profession du propriétaire permettent cependant de restituer un quartier commerçant et tourné vers les voyageurs (de la route ou du chemin de fer), avec de nombreuses auberges et cabarets. L'entrepreneur de maçonnerie Marius Brunel (puis ses descendants), qui construit sa maison à l'extrémité est du quartier, a sans doute construit plusieurs des édifices qui bordent la route. Au début des années 1980 et 1990, la commune aménage un centre-ville en retrait de la route : construction d´une mairie (1997 BA 48) dont la façade est tournée vers le nord et non vers la route, d´une école et d´une salle des fêtes (1997 BA 46), ces trois édifices étant reliés par un jardin peuplé de sculptures contemporaines, déplacement du bureau de poste et du monument aux morts. Peu après sont mis en place des aménagements de voirie (la route est requalifiée en rue en 1996) avec ralentissements (feu, chicane, rond point).

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s)Auteur : Brunel Marius entrepreneur de maçonnerie attribution par tradition orale

La partie de la route de Lyon concernée par l'urbanisation est située entre le pont-biais supportant la voie ferrée, en limite avec Montbrison, à l'ouest, et le carrefour avec la D 101 à l'est. Elle est bordée de maison, de commerces et d'emprises industrielles ou artisanales, dont les plus vastes ont disparu à la fin du 20e siècle ou dans les premières années du 21e pour faire place à des programmes de logements (la tuilerie Pinton, Bégonnet puis Coudière, puis minoterie Peyer ; la scierie Plagneux). Les édifices sont souvent mitoyens dans la partie occidentale (immeubles ou maisons avec magasins et entrepôts, par exemple les établissements Decitre), puis, en s'éloignant de Montbrison, ils sont plus souvent construits en milieu de parcelle (café-restaurant Gaby, villas). Ils ont généralement un étage, parfois deux pour les immeubles ; certains utilisent la pente (qui descend du sud au nord) et ont un premier niveau en étage de soubassement. Le matériau généralement employé pour les constructions est le moellon de granite (sauf peut-être pour les constructions les plus anciennes : 1997 BA 50, 1997 BB 149 ?), sans enduit ou avec enduit à pierre vues ;les encadrements sont en granite mais surtout en brique (employée seule ou avec de la pierre ou du ciment). Les toits sont à longs pans. De nombreuses maisons montrent un goût pour une architecture décorative, utilisant la bichromie de la brique et l'aspect pittoresque de toits à demi-croupe avec ornements de rive en terre cuite.

Mursgranite
moellon
États conservationsdétruit
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Savigneux. Cadastre. Registre présentant les augmentations et les diminutions survenues dans les contenances et les revenus portés sur les matrices cadastrales [1830-1885].

  • AH Montbrison (dépôt aux AC Montbrison), non classées. Boîte Etang de Savigneux. 1866. Liste des maisons qui se sont élevées entre Chantemerle et Pleuvey, devant constituer entre ces deux points le village en voie de formation rapide depuis l'ouverture de la gare de chemin de fer en 1865, d'après le rapport de l'ingénieur en 1866. C 123. Rondel. Auberge en face de la gare des marchandises, sur le chemin de Précieux. C 122. Lafond. Auberge épicerie côté méridional de la route Montbrison-Lyon. C 208. Broutin. Auberge boulangerie côté septentrional de la route. C 208. Beaujeu. Appropriation de bâtiments côté septentrional de la route. C 208. Franget. Cabaret et maison d´habitation du même côté. C 208. Patural. Habitation et épicerie du même côté. C 117. Solle. Habitation sur le chemin Bayard. C 117. Claveloux. Entrepôt d´épicerie même chemin. (...) Matrat. Entrepôt de vins, bières et liqueurs. (...) 44. Rechat. Habitation route de Montbrison à Lyon. C 137. Le garde de la commune. Habitation chemin de Bayard. C 197. habitation au centre de la clôture sur le chemin de Bayard. C 197. Desgouttes. Habitation sur le chemin de Bayard 144 habitation et exploitation sur le chemin Bayard.

Documents figurés
  • [La route de Lyon, vers 1900] / 1 photogr. pos. : tirage argentique noir et blanc, agrandissement moderne d´un cliché plus ancien, 29,7x39,5 cm (hors cadre). 1er quart 20e siècle (tirage : 4e quart 20e siècle) (Coll. Part. D. Cros, Savigneux).

  • [La route de Lyon dans la 1ère moitié du 20e siècle] / 1 photogr. pos. : tirage argentique noir et blanc, agrandissement moderne d´un cliché plus ancien, 26,2x36 cm (hors cadre). 1ère moitié 20e siècle (tirage : 4e quart 20e siècle) (Coll. Part. D. Cros, Savigneux).

  • 26 - SAVIGNEUX . Le Bourg, Vue prise du Pont Edition J. Flachon, tabacs - Cliché Teissaire / J. Flachon (éditeur) ; Teissaire (photographe). 1 impr. photoméc. (carte postale) : N&B. 1er quart 20e siècle (tamponnée en 1911) (Coll. Part. L. Tissier).

  • SAVIGNEUX - Route de Lyon / 1 impr. photoméc. (carte postale) : N&B. 1er quart 20e siècle (Coll. Part. L. Tissier)

  • 24 - SAVIGNEUX - Chapelle provisoire et Presbytère Cliché Dubost / Dubost (photographe). 1 impr. photoméc. (carte postale) : N&B. 1er quart 20e siècle (Coll. Part. L. Tissier).

  • 22 - SAVIGNEUX - Chapelle provisoire (Vue intérieure) Cliché Dubost / Dubost (photographe). 1 impr. photoméc. (carte postale) : N&B. 1er quart 20e siècle (Coll. Part. L. Tissier).

Bibliographie
  • GRAS, L.-J. Histoire des premiers chemins de fer français (Saint-Etienne à Andrézieux. - Saint-Etienne à Lyon. - Andrézieux à Roanne) et du premier tramway de France (Montbrison à Montrond). Saint-Etienne : Société anonyme de l'imprimerie Théolier, 1924

    p. 327-351
  • Savigneux hier et aujourd'hui. LATTA, Claude (dir.). Malesherbes : Maury imprimeur SAS, 2005

    p. 66-69, p. 132-133, 135, 138-143
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry