Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA42001423 inclus dans Ville de Montbrison réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, jardin
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Montbrison
Adresse : 5 rue du
Palais de Justice
Cadastre : 1809 E 127 ; 1986 BK 62

Dans la 2e moitié du 18e siècle, la maison appartient à Rambert Javogues, avocat au parlement de Montbrison. Son fils Claude, également avocat dans ce même parlement, devient membre de la Convention nationale ; il est élu député du département Rhône-et-Loire en 1792 et vote la mort de Louis XVI. Sous la Terreur il institue une commission de justice révolutionnaire à Feurs ; il sera fusillé en 1796. En 1809, le plan parcellaire précise que cette maison est possédée par Gaspard Javogues, frère de l'illustre révolutionnaire. Le cadastre montre alors une parcelle alignée sur la rue qui au début du 20e siècle est remaniée. A cette date, l'élévation principale montre un retrait sur rue tandis que l´escalier en vis demi-hors-oeuvre, du 16e siècle, et les tourelles d´angle sont en avancée. La nouvelle façade au décor éclectique présente une diversité de formes tels que des baies en arc segmentaire et en accolade, des fenêtres jumelées, un oriel, un balcon avec garde-corps galbé en ferronnerie, une porte cochère à bossage vermiculé, un escalier en vis semi-circulaire et des tourelles latérales non symétriques, dont une en encorbellement sur colonnette.

Période(s)Principale : 16e siècle
Principale : limite 19e siècle 20e siècle
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu
Personnalité : Javogues Claude habitant célèbre

L'édifice entièrement enduit montre un solin en pierre de taille d´appareil irrégulier à tête polygonale, tandis que la porte cochère présente un encadrement de pierre à bossage vermiculé. La toiture à longs pans est couverte de tuiles creuses, les toitures des tourelles, conique ou polygonale sont en tuiles écailles. L'édifice sur rue est à trois travées (1-2) séparées par l'escalier demi-hors-oeuvre à une travée de baies à linteau en accolade. A chaque extrémité de la façade se développe une tourelle demi-circulaire à gauche, et polygonale, à droite, rythmée par une travée d'ouvertures jumelées. La tourelle de gauche, en encorbellement posé sur une colonne, superpose un oriel au 2e niveau et une baie jumelée au 3e niveau.

Mursgranite
enduit
moellon
Toittuile creuse, tuile en écaille
Étagessous-sol, rez-de-chaussée, 2 étages carrés
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
toit conique
appentis
toit polygonal
Escaliersescalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis en maçonnerie
Typologiesmaison de type 3: maison plus vaste avec cour-jardin
États conservationsbon état, remanié
Techniquesferronnerie
Précision représentations

ornements géométriques sur le garde-corps en ferronnerie du balcon au 2e niveau

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvremaison d'homme célèbre

Références documentaires

Documents figurés
  • Département de la Loire. Arrondissement de Montbrison. Canton de Montbrison. Commune de Montbrison. Parcellaire de 1809. Section E dite de la ville. Reboul, géomètre, Montbrison, 1809. Papier, encre brune, lavis bleu. Ech. 1/1250e. (AC Montbrison)

  • MONTBRISON. Rue du Palais de Justice et Maison de Javogue (restaurée). Carte postale. Edition C. Ribon, Montbrison [au dos 1925, au crayon]. (Coll. Part., Montbrison)

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Hartmann-Nussbaum Simone - Jourdan Geneviève