Copyright
  • © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Montbrison
  • Commune Montbrison
  • Adresse 29 rue Martin-Bernard
  • Cadastre 1809 E 335, 337 (partie est) ; 1986 BK 535
  • Dénominations
    maison
  • Parties constituantes non étudiées
    cour, boutique

Sur l'emplacement de la parcelle BK 535, le plan de la Traversée de Montbrison indique deux maisons situées le long de la Grande Rue : l'une au n° 24, à "3 étages, pisé" appartient à Mlle Gerentet, l'autre au n° 23, à "2 étages, pisé, vieux bois" est à la Charité. Sur le cadastre de 1809, la parcelle E 335 est à Antoine Maisse, l'autre E 337 est à Grégoire Garnier ; cette dernière traverse la totalité de l'îlot de la Grande Rue (actuelle rue Martin-Bernard) à la rue Neuve (actuelle rue des Legouvé). Au cours du 19e siècle ces maisons datables du 17e siècle sont réunifiées, du coté de la Grande Rue, en une seule parcelle BK 535. L'élévation sur rue est harmonisée et un vaste escalier tournant à retour avec jour est construit en milieu de bâtiment. La partie ouest est cadastrée sous la référence BK 536.

  • Période(s)
    • Principale : 17e siècle , (incertitude)
    • Principale : 19e siècle
  • Murs
    • pisé
    • enduit
  • Toits
    tuile creuse
  • Étages
    rez-de-chaussée, 2 étages carrés, étage en surcroît
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Escaliers
    • escalier intérieur : escalier tournant à retours avec jour en charpente, suspendu
  • Typologies
    maison de type 2: maison partagée
  • État de conservation
    bon état, remanié
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents figurés

  • Généralité de Lyon - Département de la Loire. Traversée de Montbrison pour la route de Lyon en Auvergne n° 8 en celle de Roanne en Languedoc n° 11. Encre, lavis. Approuvé à l'assemblée des Ponts et Chaussées conformément à la lettre de M de Cotte 1780. D'après l'état envoyé le 28 pluviôse an 6 [16 février 1798] par le Ministre de l'Intérieur pour l'établissement des barrières ; la classification de routes de ce département a été changée presque en entier. La route de Roanne en Languedoc n° 11 de l'itinéraire de la ci-devant Généralité de Lyon est partagée en deux routes dans le nouveau ; la 1ère de St Etienne à Montbrison 2e classe n° 2 et la 2me de Roanne à Montbrison 3e classe n°1. Et la route de Lyon en Auvergne n°8 de l'ancien itinéraire se trouve actuellement sous le n° 5 de la 2me classe et sous le nom de route de Clermont à Lyon par Ambert et Montbrison. À Montbrison le 23 nivôse an 7 [12 janvier 1799]. L'ingénieur en chef du département de la Loire. [signature illisible]. Nota. La route a été ouverte dans cette partie [.] de l'axe prolongée de la rue St Jean. C'est sans doute [.] d'après des projets approuvés depuis l'année 1780 V.S. [vieux style]. [.] ils ne sont pas à la disposition de l'ingénieur en chef [.] département de la Loire. (A. Diana, Montbrison : série C géo 143, feuilles A à O, photocopies)

  • Département de la Loire. Arrondissement de Montbrison. Canton de Montbrison. Commune de Montbrison. Parcellaire de 1809. Section E dite de la ville. Reboul, géomètre, Montbrison, 1809. Papier, encre brune, lavis bleu. Ech. 1/1250e. (AC Montbrison)

Date d'enquête 2006 ; Dernière mise à jour en 2012
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel
© Conseil général de la Loire