Logo ={0} - Retour à l'accueil

Martinet Dubettier puis Catella actuellement sans affectation

Dossier IA73003439 inclus dans Paysage du bassin-versant de l'Isère inférieure et du Val Gelon réalisé en 2014

Fiche

Dénominationsmartinet
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Saint-Pierre-d'Albigny
HydrographiesCanal des usines ; bassin-versant Isère inférieure-Val Gelon
AdresseCommune : Fréterive
Lieu-dit : Pré du moulin Chef-lieu
Adresse : Cadastre : 2014 ZE 87

Un martinet apparaît sur le cadastre napoléonien de 1809 (section D, feuille unique, parcelle 605) au nom de Joseph Marie Dubettier. Un courrier adressé au préfet le 17 décembre 1810 laisse entendre que le martinet a été construit peu de temps avant (FR.AD073, L584). Le martinet est tenu en acensement par un forgeron qui fabrique dES outils pour l'agriculture (FR.AD073, 1FS712, 1815-1860).

Le 11 août 1820, Jean Joseph Dubettier passe un accord avec les habitants pour l'utilisation de l'eau traversant le village (FR.AD073, 193E dépôt 254). Une partie est accordée pour faire mouvoir les artifices de M.Dubettier et l'autre partie est destinée à alimenter les hameaux de la Tronche, du Milieu et du Carroz. Un plan de 1865, nous apprend que le site appartient à Jean Catella (FR.AD073, 81S44). Le martinet Catella est mentionné dans le tableau sur l'utilisation agricole et industrielle des cours d'eau réalisé par les Ponts et chaussées en 1889. Le martinet apparaît sur le premier cadastre français de 1891 (Section D, feuille 3, parcelle 462) au nom de Jean Catella. Le site avait une activité de taillanderie : production d'outils agricoles (haches, faux, etc.). A partir de 1911, Bernard Catella et le propriétaire aval (IA73003440), sont en conflit avec la commune de Fréterive qui a capté la source de Rafoux afin d'alimenter un hameau. Ce captage prive les usiniers d'une partie de leur force motrice car la source du Rafoux alimente le canal des usines. Le rapport d'expert conclut que la commune doit verser une indemnité aux deux propriétaires pour ce préjudice. A cette époque, le site est équipé de deux roues motrices et dispose d'une chute de 10 mètres (FR.AD073, 193E dépôt 228). La forge Catella cesse son activité dans les années 1980-1990.

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle , daté par source
Dates1809, daté par source

Le site est implanté en rive droite du canal des usines (une dérivation du ruisseau de Rafoux complétée par le ruisseau de Montplan) en aval du moulin et battoir Roger (IA73003438) et en amont du moulin Lemoine (IA73003440). L'étude du cadastre montre que la configuration du site a dû être remaniée au cours du XXe siècle. Actuellement, le site comporte deux bâtiments. De plan rectangulaire, ils sont construits en pierre et en ciment et couverts par des toits en tuile mécanique.

Murspierre
ciment
Toittuile mécanique
Plansplan rectangulaire régulier
Couvrements
Couverturestoit à longs pans
Énergiesénergie hydraulique
États conservationsremanié

La commune de Fréterive se trouve dans le PNR des Bauges.

Le site faisait partie d'une succession d'artifices hydrauliques installés le long du canal des usines. La forge Catella était renommée dans le secteur.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • FR.AD073, L584, Fonds des administrations lors de la Révolution et l'Empire, Industrie, Métallurgie, usines, forges et martinets divers, 1792-1815.

    AD Savoie : L584
  • FR.AD073, L1008, Cadastre napoléonien, Fréterive, section D, feuille unique, 1809.

    AD Savoie : L1008
  • FR.AD073, 1FS712, Fonds de l'intendance générale de Chambéry, Industrie et commerce, Métallurgie, usines et affaires diverses, 1815-1860.

    AD Savoie : 1FS712
  • FR.AD073, 193E dépôt 254, Archives communales, Fréterive, Actes de procédure pour Jean Joseph Dubettier contre les habitants des hameaux de la Tronche, du Milieu, du Carroz, pour l'entretien des canaux d'arrivée d'eau, 1820-1876.

    AD Savoie : 193E dépôt 254
  • FR.AD073, 81S44, Ponts et chaussées, service hydraulique, Fréterive, Affaires diverses, 1861-1952.

    AD Savoie : 81S44
  • FR.AD073, 35SPC7, Ponts et chaussées, service hydraulique, Comptabilité, statistiques et affaires diverses (classement par année), 1876-1909.

    AD Savoie : 35SPC7
  • FR.AD073, 3P 7134, Premier cadastre français, Fréterive, Section D, feuille 3, 1891.

    AD Savoie : 3P 7134
  • FR.AD073, 193E dépôt 228, Archives communales, Fréterive, 1911.

    AD Savoie : 193E dépôt 228
  • FR.AD073, 3P 7135, mise à jour en 1988 du cadastre rénové, Fréterive, Section D, feuille 3, 1935/1988.

    AD Savoie : 3P 7135
Bibliographie
  • H.Barthélémy, Anciens moulins en Combe de Savoie et bas Val d'Arly, Cahier du Vieux Conflans, n°175, Société des Amis du Vieux Conflans, Albertville, 2014.

    CDP Savoie
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Bérelle Clara