Logo ={0} - Retour à l'accueil

Martinet Quezel puis moulin à farine et moulin à huile Quezel puis moulin Pompée (dits moulins de la Gorge) puis centrale hydroélectrique des Forces motrice du Gelon dite centrale du Gelon

Dossier IA73003537 inclus dans Paysage du bassin-versant de l'Isère inférieure et du Val Gelon réalisé en 2014

Fiche

Dénominationsmartinet, moulin à farine, moulin à huile, centrale hydroélectrique
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - La Rochette
HydrographiesRivière du Gelon ; bassin-versant Isère inférieure-Val Gelon
AdresseCommune : La Rochette
Lieu-dit : La Gorge
Adresse : Cadastre : 2014 B 491, 492, 1724, 1677, 2408 (bâtiments), 414 (canal)

En 1847, Joseph Quezel (ou Queizel) obtient l'autorisation d'installer une taillanderie dans l'usine qu'il possède à la Rochette au lieu-dit "La Gorge" (FR.AD073, 1FS712).

Le 29 octobre 1869, Joseph Quezel demande le maintien en activité de son martinet. Il souhaite également ajouter une scierie dans le bâtiment. L'autorisation est accordée par arrêté préfectoral du 10 septembre 1872. Le procès-verbal du 20 septembre 1873 nous informe que l’installation est conforme au règlement d'eau. Le site apparaît sur le premier cadastre français de 1892 (section B, feuille 4) mais sa configuration a évolué car il comporte à cette date un moulin à farine (parcelle 234), un moulin à huile et un pressoir (parcelle 235). Il est exploité par Joseph Charles Quezel (fils de Joseph).

Par la suite, le site appartient à la famille Pompée qui le modernise en installant une turbine. Le moulin Pompée est mentionné dans les recensements de 1917, 1923 et 1924 menés par la préfecture de la Savoie (FR.AD073, 284 R 1). Les derniers exploitants du moulin seront les frères Marc et Charles Pompée.

Le site est ensuite acheté par Louis-Albert Convert (originaire d'une famille de meuniers de l'Ain). Entre 1965 et 1968, une centrale hydroélectrique est construite à proximité du moulin par la famille Convert qui possède plusieurs centrales hydroélectriques dans le secteur. En 1981, un second groupe est installé dans l'ancien grenier du moulin. Actuellement, la centrale est exploitée par la Société des forces motrices du Gelon. Le courant produit est revendu à EDF.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle , daté par source
Principale : 4e quart 19e siècle , daté par source
Principale : 3e quart 20e siècle , daté par source
Principale : 4e quart 20e siècle , daté par source
Dates1847, daté par source
1892, daté par source
1965, daté par source
1981, daté par tradition orale

Le site est implanté en rive droite du Gelon, à la sortie des gorges du Gelon. Actuellement, Le bâtiment du moulin est sans affectation. Il s'organise sur trois niveaux : un rez-de-chaussée, un étage et un étage de comble. Il est construit en béton et couvert d'un toit en tôle. Le barrage de prise d'eau est toujours en place ainsi que le canal de dérivation.

La centrale hydroélectrique équipée par la famille Convert en 1967 est toujours en activité. Le bâtiment est installé en partie au dessus du cours d'eau. Il est construit en béton et couvert d'un toit en tôle. Il comporte une grande salle abritant un groupe Pelton datant de 1940 (provenant de la centrale de Sassenage en Isère) et un espace servant de bureau et d'atelier. Un second groupe Pelton est installé dans l'ancien grenier du moulin situé à proximité. Cet édifice est construit en béton et couvert d'un toit en ardoise.

La centrale est alimentée par une conduite forcée de 4500 mètres de long provenant de la prise d'eau de la Martinette (IA73003612, commune de la Table). Elle dispose de 408 mètres de chute.

Mursbéton
Toitmétal en couverture
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Couvrements
Couvertures
Énergiesénergie hydraulique produite sur place
énergie électrique produite sur place
États conservationsbon état

Le site est implanté dans le centre de la Rochette.

Statut de la propriétépropriété privée
Protections

Références documentaires

Documents d'archives
  • FR.AD073, 1FS712, Fonds de l'intendance générale de Chambéry, Industrie et commerce, Métallurgie, usines et affaires diverses, 1815-1860.

    AD Savoie : 1FS712
  • FR.AD073 sous-série 81S56, Service hydraulique. La Rochette : Affaires diverses, 1865-1955.

    AD Savoie : 81S56
  • FR.AD073, 47SPC4, Ponts et chaussées, service hydraulique. La Rochette : pressoir-battoir Picollet-Rey ; scierie-moulin Quézel ; battoir Dijoud ; moulin Bernard (1867-1875) ; usine de la Seytaz (Rey M.), moulins, pressoirs, fabrique d'acide gallique (Gelon, 1869-1886) ; scie du Bressant (1886-1888) ; société des Cartonneries de la Rochette (Joudron, 1896-1911) ; usine Rey (Joudron, 1904-1905) ; société A. des moulinages à soie de la Rochette (intéresse aussi Arvillard), (Joudron, 1911-1912), 1867-1912.

    AD Savoie : 49SPC4
  • FR.AD073 sous-série 81S57, Service hydraulique. La Rochette : scierie Quézel (1870), usine Picollet-Rey (1870), usine Henry et Manificat (papier, Joudron, 1873), usine Quézel Jh. (Gelon, 1873), usine Andrivet (1873), usine Picollet et Bernard (Joudron, 1874), usine Dijoud (Gelon, 1874), Bernard (1875), usine de la Seytaz (Rey et Pallavicini, Gelon, 1879), usine Rey (Gelon, 1886), Bressand (Gelon, 1888), cartonneries Franck (Joudron, 1897-1899).

    AD Savoie : 81S57
  • FR.AD073, 3P 7214, Premier cadastre français, Rochette (La), Section B, feuille 4, 1892.

    AD Savoie : 3P 7214
  • FR.AD073, 284 R 1, Moulins : recensements, Rochette (La) 1917.

    AD Savoie : 284 R 1
  • FR.AD073, 284 R 1, Moulins : recensements, Rochette (La) 1923.

    AD Savoie : 284 R 1
  • FR.AD073, 284 R 1, Moulins : recensements, Rochette (La) 1924.

    AD Savoie : 284 R 1
  • FR.AD073, J1706, Inventaire des moulins de Savoie. Association des amis des moulins savoyards. Nicole Gotteland, Louis Crabières, commune Rochette (la), 1999.

    AD Savoie : FR.AD073, J1706
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Bérelle Clara