Logo ={0} - Retour à l'accueil

Monument aux morts de la guerre de 1914-1918, puis de 1939-1945, puis de la guerre d'Algérie

Dossier IA73003742 inclus dans Cimetière réalisé en 2013

Fiche

Dénominationsmonument aux morts
Aire d'étude et cantonHauts de l'Albanais
AdresseCommune : Saint-Offenge-Dessous
Lieu-dit : le Bourg
Adresse : route
Sainte Euphémie
Cadastre : 2013 D2 220

Le 15 novembre 1919, l'architecte Victor Pégaz dresse le plan et le devis estimatif pour un monument en pierre de Comblanchien (Bourgogne, Côte-d'Or). Le conseil municipal engage, le 9 novembre 1919, une somme de 1156,50 F pour l’érection d’un monument aux morts et autorise le maire à signer un traité de gré à gré avec M. Pichoud, marbrier Aixois. En octobre 1920, le monument est élevé à l’entrée de l’église, il sera replacé au milieu des tombes des corps militaires rapatriés ; le maire propose à gauche de la porte d’entrée. Il se trouve aujourd'hui adossé au mur sud de la nef. Le monument aux morts de la guerre de 1914 - 1918, puis de celle de 1939 - 1945, et enfin de celle d'Algérie 1954 - 1962 est signé : PICHOUD - Aix (nom du sculpteur gravé sur la base).

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s)Auteur : Pégaz Victor
Victor Pégaz

Pégaz Victor, architecte, dresse le projet du monument aux morts de Saint-Offenge-Dessous (73), en 1919.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Auteur : Pichoud frères
Pichoud frères

Pichoud frères, marbriers à Aix-les-Bains, avenue Saint-Simon. On trouve la signature PICHOUD - AIX sur le monument aux morts de Saint-Offenge-Dessous (73) et PICHOUD AIX-LES-BAINS sur le tableau commémoratif des morts de Trévignin (73). Enfin, un autel de l'église de Pugny-Châtenod (73) est signé PICHOUD FRERES en 1944.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
marbrier, sculpteur signature

Monument aux morts, de type stèle, accolé au bas-côté sud de l'église. Constitué de plusieurs éléments, il est en calcaire. La tablette centrale, sur laquelle sont inscrits les noms des soldats morts, repose sur une base moulurée portant les dates des deux guerres. Un fronton orné d'un décor en bas-relief (palme partiellement recouverte de deux feuilles d'acanthe rampantes), et reposant sur un entablement à triglyphes, coiffe la tablette. Une croix, aux extrémités en pointe et aux faces biseautées, est posée au sommet du monument. Ce dernier repose sur un soubassement de plan rectangulaire et constitué de deux degrés.

Transcription des inscriptions : AUX MORTS / POUR LA PATRIE (gravée et peinte en noir sur la frise de l'entablement) ; liste de 19 noms pour la guerre de 1914-1918, liste de 2 noms pour la guerre de 1939-1945, et 2 autres pour la guerre de 1954-1962 (gravées et peintes en noir sur la tablette centrale) ; LA COMMUNE / DE ST OFFENGE DESSOUS RECONNAISSANTE (gravée et peinte en noir, au bas de la tablette, sur un petit cartouche avec arc outrepassé en son centre, et comportant un fleuron) ; 1914 - 1918 / 1939 - 1945 (gravée et peinte en noir sur la face avant de la base). Transcription de la signature : PICHOUD - AIX (gravée sur la partie basse de la base).

Murscalcaire pierre de taille
Couvrements
Typologiesstèle
Techniquessculpture
Précision représentations

sur le fronton de la stèle, sommé d'une croix, deux rampants (deux feuilles d'acanthe) couvrent partiellement une palme déployée. Un entablement soutien le fronton ; il comporte une frise avec inscription et triglyphes.

Mesuresh : 325.0
la : 215.0
pr : 92.0
Précision dimensions

Dimensions totales. Hauteur de la stèle : 282 cm.

Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Saint-Offenge-Dessous. Registre des délibérations du conseil municipal du 28 juin 1914 au 20 août 1922.

    * 18 septembre 1910 : vote la somme de 15 francs pour l'érection d'un monument aux soldats savoyards morts pour la patrie.

    * 9 novembre 1919 : le conseil vote la somme de 1156,50 francs afin de compléter le crédit de 100 francs inscrit au budget additionnel pour l'érection d'un monument aux morts pour la patrie, et autorise le maire à signer le traité de gré à gré avec M. Pichoud, fournisseur du dit monument.

    * 22 février 1920 : érection à Aix-les-Bains d'un monument aux morts de la guerre, demande de participation de toutes les communes du canton à l'érection d'un tel monument. La commune de Saint-Offenge précise que celle-ci a déjà élevé, l'an dernier un monument funéraire du prix de 1200 francs. Aucune participation financière de la commune n'est signalée pour le monument d'Aix-les-Bains.

    * 17 octobre 1920 : transport aux frais de l’État des corps des militaires décédés pendant la guerre. Concession gratuite d'un emplacement pour leur réinhumation. Plusieurs familles en ont fait la demande à Saint-Offenge. Le maire propose un emplacement spécial assez spacieux au levant du cimetière. Le monument aux morts, déjà élevé à l'entrée de l'église sera replacé au milieu de leurs tombes. Le maire précise que l'emplacement proposé serait à gauche de la porte d'entrée.

    AC Saint-Offenge-Dessous
  • AD Savoie. Série 2O 2646, Saint-Offenge-Dessous. Monument aux morts.

    * 15 octobre 1919. Devis estimatif de la dépense nécessaire pour l’érection d’un monument aux morts de la Grande guerre. Monument en pierre de Comblanchien sculptée et polie de 3 m de hauteur avec 18 noms gravés et dorés. Devis dressé par Pégaz Victor, architecte.

    * 7 novembre 1919. Traité de gré à gré entre Pichoud Frères, marbriers domiciliés à Aix-les-Bains, avenue Saint-Simon, et Nantet Jean-Claude, maire. Qui s’engage à livrer et poser le monument funéraire aux morts pour la Patrie au cimetière pour le prix convenu de 1156,50 francs. Le transport et l’aide à la pose de ce monument sont à la charge de la commune.

    * 11 septembre 1921. Délibération : par délibération du 22 mai dernier, le conseil municipal avait décidé en principal d’acheter une plaque commémorative en marbre blanc de Carrare destinée à rappeler les noms des morts pour la France, laquelle serait placée soit sur la façade de l’église, soit sur celle de la mairie et sollicitait dans ce but le concours financier de l’association patriotique « la Reconnaissance Patriotique » pour aider financièrement la commune. C’était d’ailleurs plus un appui moral que financier de leur part

    * Plan du monument aux morts

    « Emplacement / dans le cimetière communal à l’entrée de la / porte de l’église (porte des hommes) / Hauteur du monument d’environ 3m / l’architecte dessin … breveté / Pégaz Victor / Echelle 1/6». Plan à l’encre noire sur papier dessin. Dim : h :53,7 ; la : 36. [1919, ?]

    AD Savoie : 2O 2646
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Monnet Thierry - Monnet Thierry - Guibaud Caroline