Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin à farine et scierie Brun (détruits)

Dossier IA73003847 réalisé en 2015

Fiche

Dénominationsmoulin à farine, scierie
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Moûtiers
HydrographiesRuisseau de la Chaudanne ; bassin-versant Isère moyenne
AdresseCommune : Aigueblanche
Lieu-dit : La Chaudanne Villargerel
Cadastre : 2014 G 67

Le 11 novembre 1854, Joseph Marie Brun obtient l'autorisation de construire un moulin au lieu-dit la Chaudanne. Le 27 avril 1862, Anne Antoinette Martinet agissant comme mandataire de son mari Joseph Marie Brun (journalier, demeurant à Rouen), demande l'autorisation d'établir une scierie dans le bâtiment du moulin. L'administration générale des forêts émet un avis défavorable car la commune de Villargerel compte déjà trois scieries : " [...] attendu que les scieries existant déjà sur le territoire de la même commune suffisent pour les besoins de la population et du commerce et qu'il ne serait pas sans danger pour le sol forestier de multiplier indéfiniment ces usines difficile à surveiller " (FR.AD073, 83S39). Le maire de la commune écrit au préfet pour soutenir la demande de construction. Finalement, l'autorisation est accordée par arrêté préfectoral du 15 janvier 1864. La scierie était équipée d'une roue verticale par-dessus de 3,80 mètres de diamètre. Dans L'État statistique des irrigations et des usines sur les cours d'eau non flottables et non navigables de 1879, le site est mentionné au nom de Jean Martin Brun, le fils de Marie Antoinette Martinet (FR.AD073, 35SPC7). Il est visible sur le premier cadastre français de 1884 (section G, feuille unique, parcelle 666). A cette date, il appartient toujours à la famille Brun. Le moulin cesse probablement de fonctionner à la fin du XIXe siècle ou au début du XXe car il n'est pas mentionné dans le recensement des moulins de 1917 (FR.AD073, 284 R 1). Actuellement, le site n'existe plus.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle , daté par source
Dates1854, daté par source

Le bâtiment était implanté en rive gauche du ruisseau de Chaudanne. La totalité de l'eau du ruisseau était captée 30 mètres en amont par un canal en charpente. Actuellement, le site n'existe plus.

Énergiesénergie hydraulique produite sur place
État de conservationdétruit

L'emplacement du site se trouve dans une zone forestière.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • FR.AD073, 83S39, Service hydraulique. Villargerel. Affaires diverses dont as. Navette dit Queue de l'âne (1864-1946-1950). Usines : scieries Tornier P.F., Brun (1860-1864), moulin, scierie et pilon Dunand (ruisseau de la Chaudanne, 1865), scierie et moulin Lachenal et Brun (Fontaines, 1875), 1860-1950.

    AD Savoie : 83S39
  • FR.AD073, 49SPC16, Ponts et chaussées, service hydraulique, Villargerel : scierie Cornier, moulin Martinet (1863-1870) ; scierie Brun (Chaudanne, 1870) ; scierie et moulin Lachenal et Brun (ruisseau des Fontaines, 1874-1875), 1863-1875.

    AD Savoie : 49SPC16
  • FR.AD073, 35SPC7, Ponts et chaussées, service hydraulique, Comptabilité, statistiques et affaires diverses (classement par année), 1876-1909.

    AD Savoie : 35SPC7
  • FR.AD073, 3P 7380, Premier cadastre français, Villargerel, Section G, feuille unique, 1884.

    AD Savoie : 3P 7380
  • FR.AD073, 284 R 1, Moulins : recensements, Villargerel 1917.

    AD Savoie : 284 R 1
  • FR.AD073, J1706, Inventaire des moulins de Savoie. Association des amis des moulins savoyards. Nicole Gotteland, Louis Crabières, commune Villargerel, 1999.

    AD Savoie : J1706
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Bérelle Clara