Logo ={0} - Retour à l'accueil
Château de la Bastie d'Urfé

Tableau d'autel du retable de la chapelle : la Cène

Dossier IM42000727 réalisé en 2000

Fiche

Dénominationstableau d'autel
Aire d'étude et cantonBoën - Sail-sous-Couzan
AdresseCommune : Saint-Étienne-le-Molard
Lieu-dit : la Bastie d'Urfé
Emplacement dans l'édificechapelle
Commune : Etats-Unis d'Amérique,New-York,Metropolitan Museum of Arts

Le tableau d'autel de la Bastie, ainsi que le lambris de revêtement (étudié), a été commandé par Claude d'Urfé, durant son ambassade auprès du Concile de Trente, au célèbre marqueteur Fra Damiano Zambelli, né à Bergame, moine dominicain au couvent de San Domenico à Bologne, ville où siégeait alors le concile. Les personnages de la Cène sont empruntés à la Cène d'après Raphaël gravée par Marcantonio Raimondi ; l'encadrement d'architecture serait repris d'un carton du Repas chez Lévi de Vignole, réactualisé par celui-ci qui aurait contribué au dessin d'ensemble du lambris (O. Raggio). Le choix de la scène représentée, l'institution de l'eucharistie (et non l'annonce par le Christ de la trahison), rappelé par l'inscription HOC EST CORPUS MEUS, est à mettre en relation avec le thème iconographique général de la chapelle, l'exaltation du saint sacrement, dont le culte venait d'être réaffirmé par le pape Paul III avant de l'être à nouveau par le concile de Trente. Le tableau d'autel de la Bastie a été vendu vers 1874, en même temps que le retable et le lambris, et racheté par le collectionneur Emile Peyre pour sa reconstitution parisienne de la chapelle. Il a ensuite été remonté vers 1910 par Harry Payne Whitney, collectionneur américain à qui Peyre vendit le lambris de la chapelle en 1904 ; il avait alors été intégré dans le vantail de la porte de la salle à manger de son hôtel particulier de style Renaissance à New-York. Il a été donné au Metropolitan Museum en 1942, par les enfants d'Harry Whitney, et placé en 1968 dans une salle aménagée afin de présenter le lambris de la chapelle (n° d'inventaire 42.57.4.1-108 pour l'ensemble des boiseries de la Bastie).

Période(s)Principale : 2e quart 16e siècle
Dates1548
Stade de créationmodèle partiel
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Italie, Bologne
Auteur(s)Auteur : Zambelli da Bergamo Fra Damiano marqueteur
Personnalité : Urfé Claude d' commanditaire, propriétaire
Auteur de la source figurée : Sanzio Raffaello, dit : Raphaël d'après, peintre
Auteur de la source figurée : Raimondi Marcantonio d'après, graveur
Auteur de la source figurée : Barozzi Jacopo, dit : Vignole d'après, peintre

Tableau en marqueterie à incrustation à effet pictural, utilisant des bois teintés, "boullis", relevés de détail au burin et au fer à brûler.

Catégoriesmenuiserie ébénisterie
Matériauxbois, marqueterie à incrustations
Précision dimensions

h = 150 ; l = 103

Iconographiespilier
entablement
triglyphe
Cène
eucharistie
ornement architectural
fond de paysage
vue d'architecture
vue d'intérieur
Précision représentations

pilier ; entablement ; triglyphe ; Cène ; eucharistie ; ornement architectural ; fond de paysage ; vue d'architecture ; vue d'intérieur § Le tableau représente l'institution de l'eucharistie par le Christ devant ses disciples lors de la Cène. Les personnages sont figurés dans une architecture en perspective (plafond à caissons et entablement à triglyphes et gouttes soutenus par des des piliers), devant un fond de paysage.

Inscriptions & marquessignature, en marqueterie, latin
date, en marqueterie, latin
inscription concernant l'iconographie, en marqueterie, latin
Précision inscriptions

Inscription portant la signature et la date en partie basse : FRATER DAMIANVS CONVERSVS BERGOMAS OR / DINIS PRAEDICATORVM FACIEBAT . M . D . XLVIII . Inscription concernant l'iconographie dans un cartouche sur la nappe de la table de la Cène : HOC EST COR . / PVS MEVS.

États conservationsoeuvre déposée
remontage
Statut de la propriétépropriété d'un pays étranger
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Bardisa Marie - Guibaud Caroline