Logo ={0} - Retour à l'accueil
Château de la Bastie d'Urfé

Vantaux et tympan du portail de la chapelle

Dossier IM42000729 réalisé en 2000

Fiche

Dénominationstympan, vantail
Aire d'étude et cantonBoën - Sail-sous-Couzan
AdresseCommune : Saint-Étienne-le-Molard
Lieu-dit : la Bastie d'Urfé
Emplacement dans l'édificechapelle

Les photographies anciennes montrent l'ensemble, en place dans le portail de la chapelle, protégé par des vantaux extérieurs en planches. La partie basse des vantaux et le bâti dormant ont été perdus au cours des vicissitudes de l'oeuvre. Celle-ci a été vendue lors du démentèlement du décor du château : l'antiquaire lyonnais Derriaz l'a cédée à l'antiquaire parisien Beurdeley, qui a lui-même revendu les vantaux à Gustave de Rothschild, pour son hôtel parisien de l'avenue de Marigny. Ils ont à cette occasion été légèrement modifiés (agrandissement au-dessus de la corniche de la colonnade feinte du temple, au-dessous de la traverse dormante). Le tympan, qui semble être resté longtemps propriété de la famille Beurdeley, a été racheté dans les années 1990 à une collection parisienne (Robert Montagut, antiquaire à Paris) par le Conseil Général de la Loire et déposé depuis à la Bastie. Les vantaux ont fait l'objet d'une dation au Ministère de la Culture en 2001 (affectés à la Direction de l'Architecture et du Patrimoine), et sont déposés à la Bastie, où ils étaient précédemment évoqués par des moulages en résine réalisés en 1974 (déposés par le Mobilier National).

Période(s)Principale : 2e quart 16e siècle
Auteur(s)Personnalité : Urfé Claude d' commanditaire, propriétaire

Tympan en menuiserie, semi-circulaire et deux vantaux avec en partie basse un décor en bas-relief, en partie haute un décor en bas-relief et en demi-relief.

Catégoriessculpture
Matériauxbois, décor en bas-relief, décor en demi-relief
Iconographiesange
la Croix
clous
la couronne d'épines
Instrument de la Passion
colonne
denticules
entablement
triglyphe
à goutte
aiguière
carquois
épée
taureau
brebis
sacrifice
Aaron offrant un sacrifice
Moïse
ove
dard
perles
triangle
Précision représentations

ange ; la Croix ; clous ; la couronne d'épines ; Instrument de la Passion ; colonne ; denticules ; entablement ; triglyphe ; à goutte ; aiguière ; carquois ; épée ; taureau ; brebis ; sacrifice ; Aaron offrant un sacrifice ; Moïse ; ove ; dard ; perles ; triangle § Les vantaux illustrent un passage du Lévitique (Lv, 9, 2) où Moïse ordonne à Aaron de pratiquer un sacrifice d'expiation. Dans un temple à colonnade, Aaron verse un liquide (libation) sur un autel porté par des chérubins, pendant que deux acolytes lui amènent un taureau et un bélier. Le décor architectural des dormants (disparus) reprenait les symboles du sacrifice (aiguières, protomés de taureaux). Le tympan représente le sacrifice de la nouvelle loi, mis en parallèle avec celui de l'ancienne loi (figuré sur les vantaux) : deux anges (?), figures féminines ailées vêtues de longues robes, présentent des Instruments de la Passion : la croix et le faisceau de verges, la couronne d'épines et les trois clous. La colonne qui les sépare est peut-être celle de la Flagellation. Les dormants portaient un décor architectural : entablement avec triglyphes, métopes sculptés, gouttes, denticules et corniche sur la traverse, pilastres cannelé sur le bâti dormant et le faux dormant. La partie basse des vantaux était ornée d'un triangle dans un encadrement de volutes.

Statut de la propriétépropriété du département
propriété de l'Etat
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsclassé au titre objet, 2006/01/24
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Bardisa Marie - Guibaud Caroline