Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
  • Présentation de l'aire d'étude du recensement du vitrail ancien de Rhône-Alpes
    Présentation de l'aire d'étude du recensement du vitrail ancien de Rhône-Alpes Ain
    Titre courant :
    Présentation de l'aire d'étude du recensement du vitrail ancien de Rhône-Alpes
    Illustration :
    Détail de la baie 2 de l'église Saint-Nicolas-de-Tolentin de Brou, Bourg-en-Bresse Détail de la baie 109 de l'église Notre-Dame de Champ-près-Froges : la Pentecôte Détail de la baie 0 de la cathédrale Saint-Jean de Lyon : bordure du registre inférieure, coté Détail de la baie 4 de l'église Notre-Dame-des-Marais de Villefranche-sur-Saône : Vierge à l'Enfant Vue d'ensemble de la baie 0 de l'ancienne abbatiale Sainte-Marie d'Ambronay IVR82_19820100045PA Détail de la baie 5 de l'église Saint-André de Saint-André-d'Apchon : Vierge à l'Enfant vue d'ensemble des baies 0, 1, 2 et 3 de l'église de Brou, Bourg-en-Bresse IVR82_19820100048PA Vue d'ensemble de la baie 0 de la Sainte-Chapelle du château des ducs de Savoie à Chambéry Vue d'ensemble de la 0 de l'église Saint-Pierre de Manthes IVR82_19812600115PA Vue d'ensemble de la baie 2 de l'église Saint-Martin de Saint-Martin-d'Estreaux : verrière de
    Texte libre :
    , auquel se rattachent les panneaux dépareillés de la cathédrale de Clermont-Ferrand. Par ailleurs , l'ancienne église de la Bénisson-Dieu dans la Loire, conserve des exemples de grisailles cisterciennes datées des vitraux pour l'Hôtel de ville en 1498 ; en Savoie, au château de Chambéry, deux peintres-verriers siècle l'une des fenêtres de l'hôtel de la Bessée à Ville-franche-sur-Saône ; il s'agissait comme l'a églises, les chapelles, et à l'hôtel de Ville de Lyon, on trouve les noms de très nombreux peintres extérieurs à la région interviennent comme Thibaud de Clemont-Ferrand, restaurateur des vitraux de la d'après l'introduction de la partie Rhône-Alpes du Corpus Vitrearum III (1986), rédigée par et la Haute-Savoie. La profonde originalité de ce territoire provient de sa diversité, à la fois bassin Atlantique. Composé de provinces aussi diverses que la Bresse, le Lyonnais, le Beaujolais, le siècle, seul le Lyonnais est sous la domination des rois de France ; au XVe, le Dauphiné est rattaché
    Référence documentaire :
    décoratifs de Paris. Paris : Édition des Deux-Mondes, 1958. AUBERT, Marcel. CHASTEL, André. GRODECKI, Louis , sous la haute direction du Musée des arts décoratifs de Paris. Paris : Édition des Deux-Mondes, 1958. BAUDSON, François. Le Vitrail. Visage de l'Ain, n°3, 1948, p. 10-18. BAUDSON, François. Le Vitrail. Visage de l'Ain, n°3, 1948, p. 10-18. l'ancien diocèse de Lyon. Paris : H. Laurens, 1911 BRISAC, Catherine. Les Vitraux de l'étage inférieur du chœur de Saint-Jean de Lyon. Thèse de 3e cycle, 3 vol., Paris : Sorbonne, 1977. BRISAC, Catherine. Les Vitraux de l'étage inférieur du chœur de Saint-Jean de Lyon. Thèse de 3e cycle, 3 vol., Paris : Sorbonne, 1977. , Catherine, PEREZ Marie-Félicie, TERNOIS, Daniel. Les vitraux du XIXe siècle dans les églises de Lyon . Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art français, année 1982, parution 1984
  • Église du collège des jésuites de Tournon, actuellement chapelle du lycée Gabriel-Faure
    Église du collège des jésuites de Tournon, actuellement chapelle du lycée Gabriel-Faure Tournon-sur-Rhône - place Stéphane-Mallarmé - en ville - Cadastre : 2007 AM 1
    Titre courant :
    Église du collège des jésuites de Tournon, actuellement chapelle du lycée Gabriel-Faure
    Genre :
    de clercs réguliers de la compagnie de Jésus
    Description :
    C'est un édifice à nef unique flanquée de quatre chapelles surmontées d'un étage de tribune , éclairée par une rangée de hautes fenêtres en plein-cintre. La façade est à ordonnancement classique, l'axe central marqué par un jeu de colonnes d'ordre dorique et corinthien superposés ; la niche axiale au-dessus de l'entrée protège une statue de la Vierge à l'Enfant. L'ensemble est couronné par un entablement à
    Statut :
    propriété de la région
    Appellations :
    du lycée de Tournon
    Illustration :
    Plan du collège de Tournon, vers 1570 (B.n.F., Est., HD-4 (16)-FT 4 ) IVR82_20110700207NUCA Département de l'Ardèche. Lycée impérial de Tournon. Coupe sur la ligne AB, coupes longitudinales Coupe longitudinale de l'église. Document figuré. Plan marouflé sur toile. 83 x 87 cm. Elévation et Projet de réfection de la chapelle du lycée Gabriel-Faure. Etat des lieux. PC vue en plan, éch. 1 /50e ; PC3 coupes ; PC5 façades. Page de titre. IVR82_20110700108NUCA Projet de réfection de la chapelle du lycée Gabriel-Faure. Etat des lieux. PC vue en plan du rez-de Projet de réfection de la chapelle du lycée Gabriel-Faure. Etat des lieux. PC3 Coupes. Mars 2009 Projet de réfection de la chapelle du lycée Gabriel-Faure. Etat des lieux. PC5 Façades sud & ouest Projet de réfection de la chapelle du lycée Gabriel-Faure. Etat des lieux. PC5 Façades nord & est Projet de réfection de la chapelle du lycée Gabriel-Faure. Etat des lieux. PC vue en plan du rez-de
    Représentations :
    pot à feu ; niches de part et d'autre de la porte d'accès dont le tympan est timbré d'une rosace flanquée de chutes ; à l'intérieur, décor porté peint à ornements d'architecture et bouquets.
    Texte libre :
    1. HISTORIQUE L'étude attentive des archives du collège de Tournon associée à celle des collège fondé par le cardinal de Tournon en 1536 (les sources emploient indifféremment les termes église ou chapelle). 1. La première église : 1570 Le 15 octobre 1570 a lieu la consécration de l'église du collège, placée sous le vocable de Saint-Just (AD Ardèche, D 37). C'est peut-être cette dernière qui est représentée partiellement, au nord du jardin du collège, sous l'appellation de "chapelle de Madame" sur le après son achèvement, en décembre 1570 (MASSIP, M., 1890 ; comm. écrite de M. Guy Morel, 3 mars 2011 ). Les jésuites, demandent alors au grand vicaire de l'évêché de Valence l'autorisation d'en construire église : 1574-1672 L'implantation de la deuxième église reste difficile à déterminer. Les sources ne permettent pas de trancher en effet entre deux hypothèses qui ont toutes deux de solides fondements. Si l'on se réfère au plan dit de 1577 (BnF, Est., HD-4(9) FOL), la nouvelle église a été édifiée dans le
    Historique :
    Trois chapelles rattachées au collège de Tournon se sont succédé. La première, consacrée en 1570 , est placée sous le vocable de Saint-Just ; elle se situait peut-être dans les locaux du collège jésuites entre 1574 et 1578. Située au nord du collège, elle est aussi placée sous le vocable de Saint-Just lycée. Une partie des fondations, commencées en 1673-1674, s´appuie sur les murailles de la ville ; la construction est alors confiée à Ennemond Fontaine, maître maçon de Romans ; l'édifice s'élève entre 1680 et 1706, date de l'achèvement de la façade ; les aménagements intérieurs se succèdent de 1707 à 1714 ; la cardinal de Tournon translatés de l´ancienne église à la nouvelle le 19 décembre 1720.
    Couvrements :
    cul-de-four
    Référence documentaire :
    à l´Hôtel Dieu et d´une église au collège (1574, 14 mai) ; testament de Claudine de la Tour de AD Ardèche. Série D : 37. Eglise et imprimerie. Eglise : consécration de la première église qui fut AD Ardèche. Série D : 37. Eglise et imprimerie. Eglise : consécration de la première église qui fut bâtie au collège (1570, 15 octobre) ; dédicace de la chapelle du collège sous le vocable de Saint-Just (1570, octobre) ; permission du grand vicaire de l´évêché de Valence pour la construction d´une chapelle Turenne, dame de Tournon, mentionnant la construction d´une chapelle dans l´église du collège pour recevoir sa sépulture (1578, 20 mars) ; rôle de ceux qui contribuent volontairement à la construction du clocher (1583, 26 octobre) ; délibération de la ville de Tournon portant consentement et permission au collège de fermer la rue située entre la nouvelle église et la chapelle des Carmes (1672, 12 juin ) ; délibération municipale relative à l´agrandissement du bâtiment de l´église (1672, 16 juin) ; acte du duc de
1