Logo ={0} - Retour à l'accueil

Avenue Jean-Jaurès

Dossier IA69005191 inclus dans Voirie du secteur d'étude La Guillotière réalisé en 2004

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

AppellationsJean-Jaurès
Destinationsavenue de Saxe prolongée
Dénominationsavenue
Aire d'étude et cantonLyon Saint-André
AdresseCommune : Lyon 7e
Lieu-dit : la Guillotière
Cadastre : 1999

Le prolongement de l'avenue de Saxe entre le cours de Brosses (auj. Gambetta) et l'avenue des Ponts (auj. Berthelot) est ébauché dès 1860, mais ne peut être conduit directement faute de ressources suffisantes (coût estimé au-delà d'un million de francs). Il est donc réalisé progressivement, par voie d'alignement ou cession amiable, entre 1865 et 1882. Le Plan des terrains de la Thibaudière, daté de 1856, montre qu'un premier tracé avait été envisagé sur un axe différent, correspondant à l'emprise de l'actuelle rue Chalopin. En 1874, la cession gratuite des terrains nécessaires appartenant aux Hospices civils de Lyon d'une part et au Génie militaire d'autre part permet une importante avancée du tracé qui est ouvert à la circulation et sera régularisé et achevé par acquisitions successives. Ce percement est reconnu de première nécessité car il "procurera une amélioration notable dans un quartier qui a été complètement délaissé jusqu’ici et donnera un débouché sur la gare de marchandises de la Mouche." La priorité est donnée à la section nord, afin de donner "satisfaction immédiate aux intérêts de la majeure partie des nombreuses industries existant entre le cours de Brosses et la rue Montesquieu". La largeur de l'avenue est fixée à 27m. Dans le contexte de l'entrée en guerre, le conseil municipal du 14 septembre 1914 attribue à cette portion de l'avenue de Saxe comprise dans le 7e arrondissement le nom d'avenue Jean-Jaurès, six semaines après l'assassinat du député socialiste.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle , daté par source

Orientée nord-sud, l'avenue Jean-Jaurès s'étend du cours Gambetta à l'extrémité du territoire de Gerland (allée Pierre de Coubertin). Elle n'a été étudiée que dans sa section nord relevant des secteurs d'étude "Guillotière" et "Saint-André", soit jusqu'à la rue de l'Université.

Statut de la propriétépropriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Lyon, 321 WP 196. Voirie urbaine. Avenue de Saxe (1860-1882).

    AC Lyon : 321 WP 196
  • AC Lyon. 321 WP 197. Voirie urbaine. Avenue de Saxe (1868-1882).

    AC Lyon : 321 WP 197
Documents figurés
  • Plan des terrains de la Thibaudière joint à la demande de cession gratuite de MM. Scohy et Dulac propres. / Delerue ingénieur adjoint. Ech : 1 : 500. 18 avril 1856. 1 plan : encre, aquarelle (AC Lyon, 321 WP 206/5).

    AC Lyon : 321 WP 206/5
  • Prolongement de l'avenue de Saxe / 1868 (AC Lyon. 0321 WP 0197)

  • Angle de l'avenue Jean-Jaurès et de la grande rue de la Guillotière, vers 1930-1935 / Jules Sylvestre. Photogr. Tirage. 12,5 x 17 cm (BM Lyon. Albums Sylvestre SA 13/10)

Périodiques
  • La Construction lyonnaise

    1er octobre 1914
© Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Chalabi Maryannick - Delavenne Magali