Logo ={0} - Retour à l'accueil
église dite chapelle

chasuble, étole, bourse de corporal : ornement vert n°2

Dossier IM63003759 réalisé en 2013

Fiche

Dénominationschasuble, étole, bourse de corporal
Numérotation artificielle2
Aire d'étude et cantonAuvergne - Saint-Amant-Tallende
AdresseCommune : Aydat
Lieu-dit : Rouilhat Bas

Le damas du fond, dit damas à la palme ou "a la palma" serait originaire de Gênes et aurait été diffusé dans toute l'Europe et notamment fabriqué à Tours d'après Christine Aribaud. Ce damas, de même dessin, rouge, a été étudié à Gand (Belgique) dans l'hôtel particulier d'Hane Steenhuyse où il revêtait un lit (dit postérieurement de Louis XVIII) et où il orne toujours un salon : tentures murales d'un mur et de l’alcôve, rideaux. Il a été notamment comparé à un exemple similaire suédois acheté en 1769, à un autre écossais de 1768, ou encore à celui du palais Sans-Souci de Potsdam (Autriche) dans ce cas sa réalisation serait prussienne, il aurait été fabriqué dans les manufactures fondées par Frédéric II. Ailleurs en France, (dans ces cas il pourrait s'agir de modèles tourangeaux), il a été étudié à Montaigut-sur-Save (31) (chasuble rouge), Janville (28) ( 2 chapes rouges), Saint-Prest (28) (chape rouge). Il est identifié sur d'autres ornements de la région : Craponne-sur-Arzon : IM43000858, Saint-Dier-d'Auvergne : IM63003506, Aydat, Vensat : IM63003935, Mareugheol IM63003714. Les orfrois et les galons remontent au 19e siècle.

Période(s)Principale : 3e quart 18e siècle
Secondaire : 19e siècle

Le tissu de fond de la chasuble et de l'étole est un damas à fond satin de 5 endroit et décor satin envers. Les orfrois de la chasuble sont en damas broché de filé riant à trame d'accompagnage lié en sergé 3 lie 1 par 2 coups sens S. La gloire est à filé riant sur âme beige et lame dorée, à lame d'accompagnage lié en sergé 3 lie 1 par 2 coups. La bourse de corporal est d'un même damas employé à l'envers : à fond satin envers et décor satin endroit.

Catégoriestissu
Matériauxsoie, trame damas, broché
soie, chaîne
Mesuresh : 113.0 (= chasuble)
la : 67.0 (= chasuble)
h : 124.0 (= étole)
la : 21.5 (= étole)
h : 23.5 (= bourse de corporal)
la : 21.5 (= bourse de corporal)
Iconographiesfleur, feuille, I.H.S., étoile
Précision représentations

L'ornementation du fond est à fleurs feuilles et ramages ton sur ton (damas), celle des orfrois est à fleurs ; à la croisée dorsale le monogramme I.H.S. est broché sur fond de gloire étoilée.

Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • ARIBAUD, Christine. Soieries en sacristie : fastes liturgiques XVII-XVIII siècle. Paris : Somogy Editions d’art ; Toulouse : Musée Paul Dupuy, 1998. 199 p. : ill. ;29 cm.

    p. 110-111 ; 139
  • COCHET, Vincent, JOLY, Anne-Marie. Vestiaire sacré d’Eure-et-Loir : textiles brodés, textiles brochés. Chartres : Conseil général d’Eure-et-Loir, 2008. 120 p. ; 27 cm.

    p. 97-99 ; 115 Service Régional de l'Inventaire
Périodiques
  • DE MEÛTER, Ingrid, DETREMMERIE, Marijke. « Made and supplied by me, J. Blaere…” : textiles in the mansion d’Hane Steenhuyse. Bulletin du CIETA, 71, 1993, p. 97-104

    p. 99 ; fig. 2

Liens web

© Région Auvergne - Inventaire général du Patrimoine culturel - Durin-Tercelin Maryse