Dossier IA00118616 | Réalisé par
Guégan Catherine
Guégan Catherine

Chercheuse au service de l'Inventaire général du patrimoine culturel (2006-...)

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Collège de jésuites de Billom (désaffecté)
Copyright
  • © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Billom
  • Hydrographies
  • Commune Billom
  • Adresse 4 rue du Collège
  • Cadastre 2002 AK 316
  • Dénominations
    collège
  • Genre
    de clercs réguliers de la compagnie de Jésus
  • Destinations
    caserne, école militaire
  • Parties constituantes non étudiées
    cour, jardin, chapelle

Premier collège de jésuites construit en France, fondé par l'évêque Guillaume Duprat. En janvier 1555, un concordat est passé avec le chapitre de Saint-Cerneuf de Billom pour transfert de la régence des écoles aux jésuites ; en 1556 et 1557, des lettres patentes royales confirment la délibération des consuls visant à imposer les Billomois pour la construction du collège. Les terrains sont achetés par Duprat et la municipalité en 1555, dans la partie sud de la ville, à l'intérieur et à proximité de la deuxième enceinte, probablement édifiée au début du 14e siècle. Le 19 novembre 1558, fondation officielle du collège, suivie en mai 1559 de la bénédiction de la 1ère pierre de l'église. En 1560, Duprat lègue 5000 livres pour l'achèvement du collège ; en avril 1564, dédicace de l'église.

Les bâtiments sont organisés en quadrilatères autour de cours fermées ; le premier, au nord-ouest, très transformé, abritait la partie scolaire autour de la cour des classes, avec salle de théâtre et chapelles pour congrégations des maîtres, écoliers et habitants de Billom ; le second, à l'est, le mieux conservé, se composait des bâtiments d'habitation et de l'église, dans l'angle nord-ouest, autour de la cour domestique avec jardin. En 1593, 1ère interdiction des jésuites en France ; ils sont remplacés par des chanoines. Réintégrés en 1604, ils reprennent le collège, qui prospère aux 17e et 18e siècles ; durant l'hiver 1621, un incendie détruit apparemment une grande partie du collège. Les travaux de reconstruction ont lieu probablement peu après. Vers 1750, rénovation des bâtiments. En 1762, seconde expulsion des jésuites, les cours sont de nouveau assurés par les chanoines. Sous la Révolution, le collège ferme (de 1791 à 1795) ; restauré en 1802, il abrite la gendarmerie et les tribunaux jusqu'en 1803, puis rouvre à l'enseignement. Dans un premier temps comme collège, en 1803, puis comme petit séminaire de jésuites de 1826 à 1828. En 1827, l'aile sud du bâtiment nord-ouest est reconstruite. Jusqu'en 1853, il est établissement communal, puis devient collège libre ; parallèlement, les bâtiments est et sud sont transformés en caserne de hussards vers 1843, 1844 ; caserne jusqu'en 1877 ; construction d'un manège et d'écuries, travaux d'aménagement divers. Au départ de la garnison, vers 1884, la totalité des bâtiments est affectée à une école d'enfants de troupe, l'église est divisée par un plancher et cloisonnée pour l'installation de dortoirs et d'une salle de spectacle. École militaire de Billom jusqu'en 1963, il devient après cette date, collège d'état. Un projet de rénovation et d'agrandissement était à l'étude au début des années 1990.

Fondé en 1558 par l'évêque de Clermont, Guillaume Duprat, édifié de 1558 à 1564. Les bâtiments sont organisés en quadrilatère autour de cours fermées, et abritaient la salle de classe, la salle de théâtre, la chapelle, et les habitations avec cuisine, réfectoire, apothicairerie, jardin, ainsi que l'église et la sacristie. Bannis en 1594, les Jésuites reviennent à Billom en 1604. Des travaux de rénovation sont entrepris après 1621 (suite à un incendie) et en 1750. Après l’expulsion des jésuites en 1762, le collège est remis au diocèse jusqu'à sa fermeture à la Révolution. Les bâtiments connaissent différentes affectations avant de devenir collège d’État en 1963. Ils sont actuellement désaffectés.

Bâtiment autour de la cour carrée : ardoise sur aile nord ; cave voûtée en berceau sous aile est ; voûte d'arêtes sur couloirs du 1er étage ; toit en pavillon sur clocher, dans angle nord-est de la cour ; escalier à retours sans jour, en pierre, dans aile ouest, escalier à retours avec jour en andésite dans l'angle sud-ouest, escalier à retours avec jour en bois dans aile est.

  • Murs
    • arkose moellon enduit
    • andésite
  • Toits
    tuile plate mécanique, ardoise
  • Plans
    plan régulier
  • Étages
    sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 3 étages carrés
  • Couvrements
    • voûte en berceau
    • voûte d'arêtes
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à longs pans croupe
    • toit en pavillon
  • Escaliers
    • escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour en maçonnerie
    • escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie
    • escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour en charpente
  • État de conservation
    restauré
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune
  • Intérêt de l'œuvre
    à signaler
  • Éléments remarquables
    chapelle, galerie, clôture
  • Protections
    inscrit MH, 2002/02/12
  • Précisions sur la protection

    Inscrit en totalité, y compris l'emprise de la chapelle et les aménagements intérieurs (salles, galeries, grilles, menuiseries) (cad. AK 316)

Bibliographie

  • BEAUREGARD, abbé, Historique du collège de Billom. Clermont-Ferrand : impr. Mont-Louis, 1864

  • CERONI Brigitte. [Billom, Puy-de-Dôme. Collège de jésuites]. Dossier d'inventaire. [en ligne]. Accès internet : <URL : http://www2.culture.gouv.fr/documentation/memoire/HTML/IVR83/IA00118616/index.html>

  • COMPERE Marie-Madeleine, JULIA Dominique. Les collèges français, 16e-18e siècles. Répertoire 1 - France du Midi. Paris : I.n.r.p., 1984. (Bibliothèque de l'Histoire de l'Education, 10). [en ligne] URL <www.persee.fr/doc/inrp_0000-0000_1984_ant_10_1_7003>

    63 BILLOM, collège de plein exercice, p. 133-138
  • PRAT, J. (Le P.). Mémoires pour servir à l'histoire du père Broet et des origines de la Compagnie de Jésus en France : 1500-1564. Le Puy : impr. de J.-M. Freydier, 1885

    p. 317 et svtes

Documents figurés

  • Plan du collège de la ville de Billom en 1762 (Collège des jésuites). Dess. plume et encre, s. n., 1908. In CREGUT, abbé Régis. Plan du collège de la ville de Billom en 1762, Bulletin historique et scientifique de l'Auvergne, n°XXVIII, 1908, p. 207-209, plan hors-texte (AD 63 : 2 BIb 103-1908)

    AD Puy-de-Dôme
  • [Plan du collège de Billom]. Dess. mine de plomb, s. n., s. d. [1762] (BMU Clermont-Ferrand, CA 253)

    BMU Clermont-Ferrand : CA 253
  • Plan visuel des bâtiments, cours, jardins et vergers dépendans du collège / Croizier, expert-géomètre, s. d. [An IV]. Dess. encre et lavis, papier (AD Puy-de-Dôme, 1 Q 1434)

    AD Puy-de-Dôme : 1 Q 1434
  • Plan du collège de Billom, lithographie de l'imprimerie Mont-Louis d'ap. un dessin de l'abbé Hugon professeur, 1864. In BEAUREGARD, abbé, Historique du collège de Billom. Clermont-Ferrand : impr. Mont-Louis, 1864

  • Tableau d'assemblage du plan cadastral parcellaire de la commune de Billom / Sugier et Amouroux (géomètres du cadastre), 25 mai 1834. Ech. 1 : 10000 (AD Puy-de-Dôme, 51 FI 108)

    AD Puy-de-Dôme : 51 FI 108
Date d'enquête 1990 ; Dernière mise à jour en 2018
© Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel
Guégan Catherine
Guégan Catherine

Chercheuse au service de l'Inventaire général du patrimoine culturel (2006-...)

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.