Logo ={0} - Retour à l'accueil

École primaire de filles, dite école primaire de filles du Centre, actuellement école primaire du Centre

Dossier IA73002263 inclus dans Secteur urbain, les Coteaux réalisé en 2014

Fiche

Voir

Genrede filles
AppellationsCentre
Dénominationsécole primaire
Aire d'étude et cantonLes Coteaux
AdresseCommune : Aix-les-Bains
Lieu-dit : Les Coteaux
Adresse : 2 rue
Vaugelas
Cadastre : 1879 D 803 p. ; 804-805 ; 2004 CD 515

C’est en 1878 que le conseil municipal décide, à la demande des habitants et sur les conseils du recteur d’académie, de fonder un groupe scolaire public et laïc complet. Pour faire face aux dépenses, le projet doit être mené progressivement et doit débuter en priorité par la construction d’une école primaire de garçons, suivie de celle des filles puis par celle de la salle d’asile (école maternelle) (voir dossier Groupe scolaire du Centre). Le terrain choisi est celui de l’ancien cimetière (Délibération du conseil municipal, 5 août 1878).

Alors qu’en 1881 la construction de l’école primaire de garçons est en cours, la conjonction de divers éléments permet à la Ville d’envisager rapidement l’édification de l’école primaire de filles (Délibération du conseil municipal, 3 septembre 1881) : dès 1882, le projet et les plans, dressés par l’architecte communal Grisard, sont votés (Délibération du conseil municipal, 17 mars 1882) et le projet est déclaré d’utilité publique en 1883 (AC Aix-les-Bains. 4 M 4).

L’école s’installe sur le terrain des frères Bolliet (Délibération du conseil municipal, 15 juin 1884). La construction adopte un plan très légèrement en H qui comprend un corps central encadré de deux ailes en saillie sur l’avant et sur l’arrière. Les classes primaires sont logées au rez-de-chaussée surélevé et au premier étage ; le second étage abrite quant à lui un appartement, des classes supérieures, une classe de dessin et une classe de travaux manuels (AC Aix-les-Bains. 4 M 4). L’établissement ouvre en novembre 1885 (PALLIERE, J. Les Écoles dans l'histoire d'Aix les Bains de 1870 à 1914. Aix-les-Bains : Imp. de l'Avenir, 1983. p. 195).

Cette même année, une loge pour le concierge est construite sur les plans de Grisard (AC Aix-les-Bains. 4 M 4) et surélevée d’un étage dès l’année suivante grâce au financement du Sou des Écoles (Délibération du conseil municipal, 24 mars 1886).

En 1889, le ministère de l’Instruction publique et des Beaux-Arts approuve la transformation des cours complémentaires, créés en 1885 (Délibération du conseil municipal, 25 octobre 1885), en école supérieure (Délibération du conseil municipal, 21 juillet 1889). Cette décision entraîne la création en 1892 d’un internat dans l’école de filles (Délibération du conseil municipal, 2 juin 1892).

Le bâtiment connaît d’importants réaménagements intérieurs au début du XXe siècle. Il s’agit en effet d’accueillir 300 élèves supplémentaires suite à la fermeture de l’école des filles gérée par les sœurs de Saint-Joseph (voir dossier École des Sœurs de Saint-Joseph, puis tribunal, Justice de Paix et dossier École des Sœurs de Saint Joseph puis Hôtel de voyageurs Notre-Dame des Eaux) conformément à la loi du 1er juillet 1901 et aux mesures de juin 1902 entraînant la fermeture des écoles congréganistes (Délibération du conseil municipal, 7 septembre 1902). Des plans sont dessinés par l’architecte communal, Jules Pin, et montrent l’aménagement de nouvelles classes au sein du bâtiment existant (AC Aix-les-Bains. 4 M 4).

La construction de l’école maternelle, peu avant 1910, au nord de l’école de filles, entraîne l’agrandissement de la cour, commune avec la crèche-garderie, au sud (Délibération du conseil municipal, 22 avril 1908). L’école supérieure de filles est par ailleurs transférée dans le bâtiment occupé jusqu’ici par l’école maternelle (voir dossier École des frères de la doctrine chrétienne, puis école maternelle et tribunal, puis école supérieure de jeunes filles, actuellement bibliothèque) (Délibération du conseil municipal, 23 février 1911).

La conciergerie est démolie en 1963 et remplacée par un bâtiment abritant la loge du concierge au rez-de-chaussée et des bureaux pour les inspecteurs d’académie au premier étage (Délibération du conseil municipal, 16 avril 1963). Les plans sont dressés par l’architecte de la Ville, Georges Noiray, et le chantier est exécuté par l’entreprise aixoise Loschi SA Bâtiments et Travaux publics (AC Aix-les-Bains. 4 M 26). Les préaux sont démolis en 1967 et remplacés par de nouveaux aménagements (AC Aix-les-Bains. 4 M 27).

D’après une photographie de 1889, l’école de filles présentait une architecture plus proche de celle de l’école de garçons. Certains éléments décoratifs extérieurs ont en effet disparu aux dépens de la composition d’ensemble des façades qui revêtent aujourd’hui un aspect plus lisse. Trois attiques, portant certainement des inscriptions, couronnaient les élévations ouest (les deux élévations des ailes et celle du corps central). Un œil-de-bœuf ou une horloge coiffait l’attique central. Un décor de bossages, aujourd’hui visible uniquement sur les chaînes d’angle, se développait sur toute la hauteur du rez-de-chaussée surélevé. Des corniches séparaient les niveaux d’élévation et les encadrements de baies étaient saillants.

Une partie de l’école de filles abrite aujourd'hui des classes de l'école primaire du Centre.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle , daté par source
Principale : 3e quart 20e siècle , daté par source
Dates1885, daté par source
1963, daté par source
Auteur(s)Auteur : Grisard
Grisard

Grisard, architecte à Aix-les-Bains. Auteur des plans pour le projet d'agrandissement de l'école des filles de Saint-Offenge-Dessous (73), en 1867. Auteur des plans de caveaux pour la mairie-école de Pugny-Chatenod (73) en 1867.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte communal attribution par source
Auteur : Pin Jules (aîné) architecte communal attribution par source
Auteur : Noiray Georges
Georges Noiray

Architecte à Aix-les-Bains (architecte de la Ville)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte communal attribution par source

L’édifice prend place sur un terre-plein situé en contrebas du boulevard de Paris à l’est et au-dessus de la rue Vaugelas à l’ouest. Implanté parallèlement à la rue, il est séparé d’elle par un mur de soutènement surmonté d’une grille. Un parking prend place entre celle-ci et le bâtiment et se prolonge au sud. La cour de recréation se situe quant à elle à l’arrière, entre la construction et le mur de soutènement du boulevard de Paris.

L’édifice, bâti en pierre, adopte un plan légèrement en H comprenant un corps central, couvert par un toit à deux versants, encadré de deux ailes, coiffées de toits à deux versants et à croupe, formant saillie à l’avant et à l’arrière. L’édifice compte un étage de soubassement, accessible depuis l’extérieur par un escalier en béton situé le long de la façade ouest, un rez-de-chaussée surélevé et deux étages carrés.

Les élévations sont scandées par des travées régulières de baies. La façade antérieure (façade ouest) présente une travée centrale en saillie, décorée de chaînes d’angle à triglyphes sur la hauteur du rez-de-chaussée et percée de l’ancienne porte d’entrée principale. Encadrée de pierre, celle-ci est couronnée d’un entablement et ornée d’une agrafe. Les baies, de forme rectangulaire, sont plus larges au rez-de-chaussée et au premier étage. L’entrée actuelle est située au centre de la façade postérieure (façade est) et donne accès directement à un couloir de distribution longitudinal, qui dessert les salles placées en revers de façade ouest et qui relie les deux escaliers en pierre placés à l’arrière de chacune des ailes. Le rez-de-chaussée, qui abrite des salles de classes, et le premier étage, qui accueille différents services scolaires et associatifs, présentent la même distribution.

L’édifice est complété par une construction attenante en rez-de-chaussée qui clos la cour au nord. Bâtie en béton et couverte d’un toit terrasse, elle abrite des sanitaires accessibles par deux portes (filles et garçons) et éclairés par des jours. La cour est dotée à l’est et à l’ouest, contre la façade postérieure, de deux longs préaux supportés par plusieurs piliers. Un bâtiment isolé est implanté au sud et séparé de la cour par une grille de faible hauteur. Bâti en béton et couvert d’un toit terrasse, il compte un rez-de-chaussée et un étage carré. Il abritait la loge du concierge et le bureau de l’inspecteur primaire.

Murspierre moellon enduit
béton
Toittuile mécanique, bitume
Plansplan régulier en H
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à deux pans
toit à deux pans croupe
terrasse
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie
escalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
Techniquesmaçonnerie

PLU 2007 : étoile creuse (bâti intéressant : démolition soumise à permis de démolir)

Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Aix-les-Bains. 1 D. Registre des délibérations conseil municipal.

    AC Aix-les-Bains : 1 D
  • AC Aix-les-Bains. 4 M 4. École primaire de filles, 1881-1936.

    AC Aix-les-Bains : 4 M 4
  • AC Aix-les-Bains. 4 M 26. Écoles du Centre, école des filles, 1963-1966.

    AC Aix-les-Bains : 4 M 26
  • AC Aix-les-Bains. 4 M 27. Écoles du Centre Filles, 1966-1967.

    AC Aix-les-Bains : 4 M 27
Documents figurés
  • Projet de construction d’une maison d’école laïque de filles. Plan du deuxième étage / Grisard, architecte. Aix-les-Bains, janvier 1882. Ech. 1 : 100. 1 plan sur calque toilé : plume, lavis ; 31 x 63 cm (AC Aix-les-Bains. 4 M 4)

    AC Aix-les-Bains : 4 M 4
  • Projet de construction d’une école laïque de filles. Détails des privés. Détail d’une table à dessin / Grisard, architecte. Aix-les-Bains, juin 1882. Ech. 1 : 20 ; 1 : 100. 1 plan rehaussé : plume, lavis ; 52 x 79, 5 cm (AC Aix-les-Bains. 4 M 4)

    AC Aix-les-Bains : 4 M 4
  • Projet de construction d’une école laïque de filles. Détails / Grisard, architecte. Aix-les-Bains, juin 1882. Ech. 1 : 20 ; 1 : 50. 1 plan rehaussé : plume, lavis ; 52 x 79, 5 cm (AC Aix-les-Bains. 4 M 4)

    AC Aix-les-Bains : 4 M 4
  • Projet de construction d’un pavillon pour loge et logement du concierge de l’école laïque de filles à Aix-les-Bains / Grisard, architecte. Aix-les-Bains, septembre 1885. Ech. 1 : 50. 1 plan rehaussé : plume, lavis ; 52 x 79, 5 cm (AC Aix-les-Bains. 4 M 4)

    AC Aix-les-Bains : 4 M 4
  • Ville d’Aix-les-Bains. Ecole de filles. Projet d’agrandissement pour salles de classes. Plan du rez-terre / Pin J., architecte. Aix-les-Bains, septembre 1902. Ech. 1 : 100. 1 plan sur claque ; 42 x 58 cm (AC Aix-les-Bains. 4 M 4)

    AC Aix-les-Bains : 4 M 4
  • Ville d’Aix-les-Bains. Ecole de filles. Projet d’agrandissement pour salles de classes. Plan du 1er étage / Pin J., architecte. Aix-les-Bains, septembre 1902. Ech. 1 : 100. 1 plan sur claque ; 42 x 58 cm (AC Aix-les-Bains. 4 M 4)

    AC Aix-les-Bains : 4 M 4
  • Ville d’Aix-les-Bains. Ecole de filles. Projet d’agrandissement pour salles de classes. Plan du 2e étage / Pin J., architecte. Aix-les-Bains, septembre 1902. Ech. 1 : 100. 1 plan sur claque ; 42 x 58 cm (AC Aix-les-Bains. 4 M 4)

    AC Aix-les-Bains : 4 M 4
  • [Ecole laïque de filles. Plan masse] / Pin J., architecte. Aix-les-Bains, juillet 1908. Ech. 1 : 200. 1 plan sur calque rehaussé : plume, lavis ; 64 x 88 cm (AC Aix-les-Bains. 4 M 4)

    AC Aix-les-Bains : 4 M 4
  • Ville d’Aix-les-Bains. Ecole de filles. Création d’une conciergerie et bureau inspecteur primaire. Plans / Noiray G., architecte. Aix-les-Bains, novembre 1962. Ech. 1 : 20 ; 1 : 50. 1 tirage de plan ; 57 x 93 cm (AC Aix-les-Bains. 4 M 26)

    AC Aix-les-Bains : 4 M 26
  • Ville d’Aix-les-Bains. Ecole de filles. Création d’une conciergerie et bureau inspecteur primaire. Façades. Coupes / Noiray G., architecte. Aix-les-Bains, novembre 1962. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan ; 59 x 85 cm (AC Aix-les-Bains. 4 M 26)

    AC Aix-les-Bains : 4 M 26
  • Ecole primaire de filles. Création de préaux. Plans. [Détail du plan de situation] / Noiray G., architecte. Aix-les-Bains, novembre 1966. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan ; 53 x 101 cm (AC Aix-les-Bains. 4 M 27)

    AC Aix-les-Bains : 4 M 27
  • [Ecole primaire laïque de filles du Centre. Vue depuis le nord] / S.n. Aix-les-Bains, 1889. 1 photogr. : n. et b. ; 20 x 15 cm (AC Aix-les-Bains. 12 Fi 5_0169)

    AC Aix-les-Bains : 12 Fi 5_0169
  • [Vue aérienne de l’école primaire du Centre. Ancienne école primaire de filles et ancienne école de garçons] / S.n. Aix-les-Bains, fin XXe siècle. 1 diapositive : couleur (AC Aix-les-Bains. FRAC73108_9Fi01_0913)

    AC Aix-les-Bains : FRAC73108_9Fi01_0913
Bibliographie
  • PALLIERE, Johannès. Les Ecoles dans l'histoire d'Aix-les-Bains de 1870 à 1914. Aix-les-Bains : Imp. de l'Avenir, 1983. 216 p. ; 24 cm (AC Aix-les-Bains : A2650).

    p. 195 AC Aix-les-Bains : A2650
  • Ville d’Aix-les-Bains. M. J. MOTTET, maire, MM. GUIBERT et FOLLIET, adjoints. Compte-rendu de la gestion municipale de 1900 à 1912. Aix-les-Bains: Imprimerie moderne, F. Blanc. 1912. 138 p. ; illus ; 25 cm. (AC Aix-les-Bains. A 2576).

    p. 10 AC Aix-les-Bains : A 2576
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville d'Aix-les-Bains © Ville d'Aix-les-Bains - Belle Elsa - Gras Philippe