Logo ={0} - Retour à l'accueil

Eglise paroissiale Saint-Maurice

Dossier IA42000653 réalisé en 2000
VocablesSaint-Maurice
Dénominationséglise paroissiale
Aire d'étude et cantonBoën - Sail-sous-Couzan
AdresseCommune : Trelins
Lieu-dit : le bourg
Cadastre : 1827 A1 139 ; 1986 A1 75

L'église est mentionnée pour la première fois en 1016-1020. Entre 1515 et 1518 est édifié le choeur, sous la direction du maître maçon Antoine Basset. La taille des pierres destinées aux voûtes est assurée par Antoine Seignebrard, dit Suchera. Le reste de l'édifice, clocher, travée de nef et transept, semble dater de la même campagne de construction. Les bas-côtés ont été édifiés vers 1850 par l'architecte Dulac, à l'initiative du curé Audin et du maire Roche.

Période(s)Principale : 16e siècle
Secondaire : milieu 19e siècle
Dates1515, daté par source
Auteur(s)Auteur : Basset Antoine maître maçon attribution par source
Auteur : Dulac architecte attribution par source
Auteur : Seignebrard Antoine tailleur de pierre attribution par source
Personnalité : Audin maître d'ouvrage
Personnalité : Roche maître d'ouvrage

L'édifice comporte une nef d'une travée, donnant sur un transept et prolongée à l'est par un choeur à pans coupés et à l'ouest par un clocher porche formant une travée d'entrée. Au 19e siècle, deux bas-côtés ont été adjoints à la nef, venant englober l'ancien transept. Les murs de l'église sont en pierre de taille, sauf les parties rajoutées au 19e siècle (bas-côtés, sacristie) qui sont en petits moellons enduits. La pierre utilisée est le granite, sauf pour les encadrements de baies qui sont en pierre calcaire tendre. L'ensemble est couvert de voûtes d'ogives, avec un toit à longs pans sur la nef et les bas-côtés, un toit à croupe polygonale sur le choeur et un toit en pavillon sur le clocher. La chambre des cloches est desservie par un escalier en vis demi-hors-oeuvre.

Mursgranite
calcaire
enduit partiel
pierre de taille
moellon
Toittuile creuse
Plansplan en croix latine, plan allongé
Étages3 vaisseaux
Couvrementsvoûte d'ogives
Couverturestoit à longs pans
toit en pavillon
croupe polygonale
Escaliersescalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis en maçonnerie

L'église présente une architecture relativement homogène (à part les chapelles ajoutées au 19e siècle). Clocher porche caractéristique des églises "foréziennes" de la fin du 15e et de la première moitié du 16e siècle.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreà signaler
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Guibaud Caroline