Logo ={0} - Retour à l'accueil
Château de la Bastie d'Urfé

Ensemble des portes et fenêtres du château

Dossier IM42000771 réalisé en 2000

Fiche

Dénominationsporte, fenêtre
Aire d'étude et cantonBoën - Sail-sous-Couzan
AdresseCommune : Saint-Étienne-le-Molard
Lieu-dit : la Bastie d'Urfé
Emplacement dans l'édificechâteau

Les décors sculptés du château ont été exécutés par des ateliers différents, deux certainement, peut-être trois, pour le compte de Claude d'Urfé, propriétaire du château, dans le 3e quart du 16e siècle. Cet ensemble de baies semble avoir été réalisé par le 2e atelier, qui montre une main plus sûre et un dessin plus proche des canons classiques (en particulier la porte de la grande chambre, au 2e étage du corps de logis). Les portes ont été une source d'inspiration pour les chantiers voisins contemporains (porte de la grande chambre, au 2e étage du corps de logis et portes de la cour du château de Chalain d'Uzore ; portes du corps de garde et porte de la chapelle du château de Goutelas).

Période(s)Principale : 2e quart 16e siècle
Auteur(s)Auteur : Joinillon Antoine maçon

Les encadrements sont en granite, sauf certaines portes donnant sur la galerie et sur le corridor du second étage, qui sont en marbre. Les décors des portes, en bas-relief, forment quatre groupes : la porte située sous la rampe de la galerie ; les portes donnant sur la galerie, au 1er étage (entrée du corps de logis -vantaux étudiés-, portes du grand salon, porte de la tour d'escalier, porte du dégagement du corps de logis) ; la porte de la grande chambre au 2e étage du corps de logis ; les portes du bastion sud-ouest et les portes du corps de garde. Les portes donnant sur la galerie étaient surmontées d'un décor en demi-relief, qui a disparu. Les fenêtres forment deux groupes : les simples croisées à encadrement chanfreiné, et les croisée à encadrement de pilastres cannelés.

Catégoriessculpture
Matériauxgranite, décor en bas-relief
marbre, décor en bas-relief
Iconographiescandélabre
rinceaux
chapiteau composite
chapiteau corinthien
chapiteau ionique
pilastre
à cannelure
palmette
enroulement
denticules
rai de coeur
à guirlande
lion
acanthe
volute
piastre
couronne végétale
perle
ove
dard
fronton
armoiries
à urne
Précision représentations

candélabre ; rinceaux ; chapiteau composite ; chapiteau corinthien ; chapiteau ionique ; pilastre ; à cannelure ; palmette ; enroulement ; denticules ; rai de coeur ; à guirlande ; lion ; acanthe ; volute ; piastre ; couronne végétale ; perle ; ove ; dard ; fronton ; armoiries ; à urne § Les encadrements des portes sont sur le même modèle : un entablement supporté par des pilastres et parfois surmonté d'un décor ou d'un fronton. Les pilastres de la porte située porte sous la rampe de la galerie sont ornés de candélabres, les chapiteaux sont composites et la frise ornée de rinceaux. Les portes donnant sur la galerie, au 1er étage, ainsi que la porte du dégagement du corps de logis, ont des pilastres cannelés avec des chapiteaux composites à palmettes et crossettes, et un entablement orné de plusieurs frises de rais de coeur de taille différente. Les portes donnant sur la galerie étaient surmontées d'un décor composé d'un médaillon central rond ou ovale entouré de guirlandes de lauriers et têtes de lion (porte du logis), de cornes d'abondance ou d'une couronne végétale et de volutes chargées de piastres (portes du grand salon), ou d'enroulements avec acanthes et rosettes (porte de l'escalier). La porte de la grande chambre au 2e étage du corps de logis présente une structure identique à celles du 1er étage, mais avec un décor plus raffiné : chapiteaux corinthiens, frises d'oves et dards et frises de perles en plus des rais de coeur. Les portes du bastion sud-ouest et les portes du corps de garde ont des pilastres lisses à chapiteaux ioniques, surmontés d'un fronton triangulaire ; à la porte du bastion, celui-ci est cantonné d'urnes et chargé d'un blason entouré du collier de l'ordre de Saint-Michel. Sur les fenêtres du corps de logis donnant sur la cour, le croisement des cannelures rappelle un décor d'esprit encore gothique (moulures prismatiques).

Statut de la propriétépropriété d'une association
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Bardisa Marie - Guibaud Caroline