Hôtel de voyageurs, hôtel Beau-Site, actuellement immeuble
Copyright
  • © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel
  • © Ville d'Aix-les-Bains

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Saint Pol-Biollay
  • Commune Aix-les-Bains
  • Lieu-dit Saint Pol-Biollay
  • Adresse boulevard de la Roche-du-Roi
  • Cadastre 1879 D 1235  ; 2004 BZ 2
  • Dénominations
    hôtel de voyageurs
  • Appellations
    Hôtel Beau-Site
  • Destinations
    immeuble

Cet édifice fut le premier grand hôtel d´Aix-les-Bains construit sur les coteaux. Il a été bâti, entre 1881 et 1883, par l´entreprise Bonna pour l´hôtelier aixois Charles Rivollier, suivant les plans de l´architecte genevois, Antoine Gouy. Comme beaucoup de grands hôtels ou palaces, l'établissement possédait une annexe, la villa Beau-Site, construite en 1887. Une aile fut ajoutée à droite, en 1890, par l´entreprise Bonna et, en 1897, l'entrepreneur Marc Perret fut chargé de l'ajout, devant la façade, d'une terrasse-marquise en béton armé dont les poutrelles, colonnettes et pilastres en fonte et fer forgé avaient été dessinés par l'architecte Jules Pin aîné. Un important incendie dévasta l'hôtel en 1899 ; lors de sa reconstruction, toujours par l´entreprise Bonna, un étage fut ajouté. En 1920, l'établissement abritait un restaurant et 200 lits ; en 1956, il n'en comptait plus que 120 et était alors classé dans la catégorie des trois étoiles. Dans les années 1960, vétuste et surtout non conforme aux nouvelles normes de confort, l'hôtel dût fermer ; il fut vendu en appartements à partir de 1967. Depuis, il a subit plusieurs incendies, dont deux en 2005-2006, qui ont nécessité d'importantes restaurations.

L'hôtel est implanté en retrait de la rue dont il est séparé par un muret surmonté d'une grille. Mitoyen au nord, il est entouré sur trois de ses côtés par une cour. A l'arrière, la colline a été profondément creusée pour aplanir le sol et aménager cette cour dominée à l'est et au sud par le rocher. Le terrain reste en légère pente du sud au nord et d'est en ouest d'où la présence d'un étage de soubassement partiellement enterré. L'édifice comprend un corps central, de plan rectangulaire allongé, encadré de deux ailes en retour d'équerre sur la façade occidentale. La toiture à faible pente est couverte de tôles en zinc. L'ensemble comporte un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé ouvrant de plain-pied sur la cour postérieure, trois étages carrés et un étage de comble. En façade, l'étage de soubassement forme une avancée sur laquelle est aménagée une terrasse bordée d'une balustrade et accessible par un emmarchement central qui débouche sur le vestibule. A l'intérieur, l'accès aux étages est assuré par un escalier d'honneur et un escalier de service situés tous deux au revers de la façade postérieure. Seul l'escalier de service en bois, rampe sur rampe, conduit à l'étage de comble. L'escalier d'honneur en pierre, tournant à retours avec jour, dans une cage en hémicycle, ouvre sur un grand hall, dans l'axe du bâtiment. Son unique volée à moitié tournante entoure l'ascenseur. A chaque niveau, un couloir longitudinal médian distribue les pièces situées de part et d'autre. Ces couloirs ont été tronqués et la distribution intérieure a été modifiée pour l'aménagement de studios et d'appartements. Au rez-de-chaussée, le vestibule a été agrandi en empiétant sur le salon, à gauche, et le bureau, à droite. l'ensemble est couvert de plafonds à adoucissement ornés de stucs. Le hall postérieur, dans l'axe du vestibule, comporte lui aussi des décors stucqués ; un grand miroir rectangulaire, dont le cadre est sculpté de motifs végétaux en haut relief, fait face à l'escalier. La construction en pierre calcaire, aux façades enduites, à l'exception du soubassement en pierre de taille, présente des bossages en table sur la hauteur du rez-de-chaussée et du premier étage et des pilastres d'angle en béton moulé. Les élévations extérieures adoptent un parti de composition symétrique rythmée par les chaînes d'angle à bossages et pilastres et par la modénature des bandeaux et des encadrements des baies . A l'avant et à l'arrière, un fronton interrompu par un cartouche sculpté couronne les travées centrales. Il porte le nom de l'hôtel et la date de sa reconstruction. Seule la façade occidentale possède des balcons : balcons régnant sur toute la largeur du corps au premier étage et au troisième étage des ailes, balcons individuels aux autres niveaux. Sur la terrasse antérieure, une galerie couverte, sur colonettes jumelées en fonte, règne devant le corps central. Son plafond à caissons est composé d'éléments en fonte à motifs floraux.

  • Murs
    • calcaire
    • enduit
    • bossage
    • moellon
  • Toits
    métal en couverture
  • Plans
    plan régulier en U
  • Étages
    étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 3 étages carrés, étage de comble
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • toit en pavillon
  • Escaliers
    • escalier intérieur : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie
    • escalier intérieur : escalier tournant à retours sans jour en charpente
  • Autres organes de circulation
    ascenseur
  • Typologies
    villégiature
  • Techniques
    • ferronnerie
    • décor stuqué
  • Représentations
    • rosace
    • ornement géométrique
    • fronton
    • pilastre
    • balustre
    • colonne
    • ornement végétal
    • fleur
    • tournesol
    • feuillage
    • laurier
    • cartouche

F-EBE-Collectifs-Aix-les-Bains

  • Position sur rue
  • Mitoyen oui
  • Alignement oui
  • Nombre de façades sur rue 1
  • Nombre de corps de bâtiments 3
  • Type de clôture muret surmonté d'une grille
  • Fonction
  • Villégiature oui
  • Place de l'entrée
  • Situation de la porte d'entrée centrée
  • Passage
  • Nombre d'étages 3
  • Entresol non
  • Nombre de travées 9
  • Balcon oui
  • Balcon filant oui
  • Loggia oui
  • Balcon-loggia non
  • Décrochement de façade non
  • Matériaux du gros-oeuvre pierre
  • Matériaux des encadrements molasse
  • Matériaux des garde-corps fer forgé
  • Forme du toit toit à 2 versants
  • Liaison mur-toit corniche en pierre
  • Cour cour
  • Puits de lumière non
  • Sas non
  • Loge de concierge intérieur
  • Dépendances 1
  • Dépendances 2
  • Garage non
  • Décor de façade élaboré
  • Traitement des angles d'îlots élémentaire
  • Nombre d'escaliers 2
  • Escalier 1: emplacement dans-oeuvre
  • Escalier 1: forme tournant à retours avec jour
  • Escalier 1: situation à l'arrière
  • Escalier 1: cage ouverte ouverte
  • Escalier 1: nombre de volées par étage 1
  • Escalier 1: 1ère volée décalée non
  • Escalier 1: tour d'escalier non
  • Escalier 1: nombre de noyaux 0
  • Escalier 1: noyau
  • Escalier 1: matériaux pierre
  • Ascenseur 1 origine
  • Escalier 1: traitement monumental
  • Escalier 2: emplacement dans-oeuvre
  • Escalier 2: forme tournant à retours sans jour
  • Escalier 2: situation à l'arrière
  • Escalier 2: cage ouverte
  • Escalier 2: nombre de volées par étage 2
  • Escalier 2: 1ère volée décalée non
  • Escalier 2: tour d'escalier non
  • Escalier 2: nombre de noyaux 0
  • Escalier 2: noyau
  • Escalier 2: matériaux bois
  • Ascenseur 2
  • Escalier 2: traitement monumental
  • Escalier en pendant non
  • Immeuble faisant parti d'un ensemble non
  • Cour commune non
  • Entrée commune non
  • Escalier commun non
  • Façades en rapport non
  • Traboule non
  • Distribution des logements par couloir longitudinal
  • Datation principale 4e quart 19e siècle
  • Datation secondaire 4e quart 19e siècle
  • Datation tertiaire
  • Modifications 1 surélévation
  • Modifications 2
  • Phase
  • Typologie
  • Statut de la propriété
    propriété privée

PLU 2007 : étoile pleine (bâti intéressant : démolition soumise à permis de démolir, mais seule la démolition partielle est envisageable)

Documents d'archives

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 174 n° 13. Demande d´autorisation de Charles Rivollier pour appeler son nouvel hôtel, hôtel Beau Site, 18 février 1881

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 188 n° 209. Demande d´autorisation de l´entreprise Bonna pour construire une aile à droite de l´hôtel Beau Site, 11 novembre 1890

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 198 n° 128. Demande d´autorisation de l´entreprise Bonna pour restaurer l´hôtel Beau-Site et l´exhausser d´un étage, 1899

  • AMH Lyon. Aix-les-Bains (Savoie), Inventaire des Monuments. Dossiers de recensement établis par J.-F. Esnault, 1983

    dossier n° 19
  • AP Entreprise Léon Grosse. Dossier hôtel Rivollier. Hôtel Rivollier, 1881

Bibliographie

  • L´hôtel Beau-Site. L´Avenir d´Aix-les-Bains, n° 36, 1899

  • Le béton de ciment armé. La Construction lyonnaise, 1897, t. 13, n° 9

    p. 103-104

Documents figurés

  • Hôtel de Mr Rivollier. Aix-les-Bains. Façade latérale / [Antoine Gouy, architecte]. [Aix-les-Bains], [1881]. Ech. 1 : 50. 1 plan ; 60 x 91 cm (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier hôtel Rivollier)

  • Hôtel de Mr Rivollier. Aix-les-Bains. Plan à 0.01 du rez-de-chaussée / [Antoine Gouy, architecte]. [Aix-les-Bains], [1881]. Ech. 1 : 100. 1 plan ; 33 x 49 (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier hôtel Rivollier)

  • Hôtel de Mr Rivollier. Aix-les-Bains. Plan des étages / Antoine Gouy, architecte. [Aix-les-Bains], [1881]. Ech. 1 : 50. 1 plan ; 62 x 91 cm (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier hôtel Rivollier)

  • Hôtel de Mr Rivollier. Aix-les-Bains. Plan des combles / Antoine Gouy, architecte. [Aix-les-Bains], [1881]. Ech. 1 : 50. 1 plan ; 62 x 91 cm (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier hôtel Rivollier)

  • Hôtel de Mr Rivollier. Aix-les-Bains. Plan de la charpente / Antoine Gouy, architecte. [Aix-les-Bains], [1881]. Ech. 1 : 50. 1 plan ; 60 x 91 cm (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier hôtel Rivollier)

  • Aix-les-Bains. Hôtel et villa Beau-Site. Lyon : Papeterie Universelle, [début XXe siècle]. 1 carte postale : noir et blanc ; 9 x 13 cm. (AC Aix-les-Bains CP 38/15)

    AC Aix-les-Bains : CP 38/15.
  • Aix-les-Bains. Le Grand Hôtel Beau-Site. Paris : N.D., [début XXe siècle]. 1 carte postale : noir et blanc ; 9 x 13 cm. (AC Aix-les-Bains. CP 38/16)

  • 16. Aix-les-Bains. Hôtel Beau-Site. Paris : L. L. , [début XXe siècle]. 1 carte postale : noir et blanc ; 9 x 13 cm. (AC Aix-les-Bains. CP 38/13)

  • Aix-les-Bains (Savoie). L´Hôtel Beau-Site. La galerie de repos face aux montagnes. [S. l.] : [S. n.], [début XXe siècle]. 1 carte postale : coul. ; 9 x 13 cm. (AC Aix-les-Bains. CP 38/17)

  • Aix-les-Bains (Savoie). Hôtel Beau-Site. Les Terrasses fleuries. Ouvert toute l'année. [S. l.] : [S. n.], [début XXe siècle]. 1 carte postale : coul. ; 9 x 13 cm. (AP Ferrer)

  • Aix-les-Bains (Savoie). Hôtel Beau-Site. Le Restaurant Terrasse. Ouvert toute l'année. [S. l.] : [S. n.], [début XXe siècle]. 1 carte postale : coul. ; 9 x 13 cm. (AP Ferrer)

  • [Gare du chemin de fer à crémaillère et Hôtel Beau-Site] / anonyme. Aix-les-Bains, [fin XIXe siècle]. 1 photogr. ; 9 x 13 cm. (Coll privée M. C. Bial)

Annexes

  • Annexe n°1
Date d'enquête 2006 ; Dernière mise à jour en 2006
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel
© Ville d'Aix-les-Bains