Logo ={0} - Retour à l'accueil

Immeuble

Dossier IA69005766 réalisé en 2003

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesboutique
Dénominationsimmeuble
Aire d'étude et cantonLyon Saint-Nizier
AdresseCommune : Lyon 1er
Lieu-dit : Saint-Nizier
Adresse : 2 place, Meissonier , 11 rue de la, Platière , 5 rue
Valfenière
Cadastre : 1831 F 307, 308 ; 1999 AT 87

Maison ayant pour enseigne en 1574 "A l'oyseau du paradis", alors propriété d'Etienne Martellange, puis celle de son fils, le célèbre architecte jésuite (plaque commémorative). La façade sur la place est remaniée à la suite d'une autorisation d'alignement délivrée le 27 août 1694 à Jean Ulrich. La maison est remplacée par un immeuble dans le 1er quart du 19e siècle dont le rez-de-chaussée est occupé par un grand café en 1836.

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu
Personnalité : Martellange frère Etienne
Martellange frère Etienne (1569 - 1641)
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Les deux premiers niveaux des élévations sur rue sont en pierre de taille. Les façades ordonnancées, sur la place Meissonier et sur la rue de la Platière, présentent un avant-corps central de la hauteur des deux premiers niveaux que couronnent un balcon et une fenêtre en triplet marquant l'étage noble. Le vestibule est dallée de pierre. L'escalier, au revers de l'élévation sur la rue Valfenière, est en pierre mais son dernier étage est en bois avec marches recouvertes de carreaux de terre cuite. Inscription à la mémoire des Martellange, portée par une plaque en pierre sur la façade place Meissonier.

Murscalcaire
enduit
pierre de taille
Toittuile mécanique, zinc en couverture
Étagessous-sol, entresol, 6 étages carrés
Élévations extérieuresélévation ordonnancée, élévation à travées
Couverturestoit à longs pans
croupe
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie
Typologiesdeux corps de bâtiment en L
État de conservationbon état
Techniquesferronnerie
sculpture
Précision représentations

Décor sculpté : l'avant-corps de la façade principal présente au rez-de-chaussée des piliers portant l'entablement par l'intermédiaire de têtes à l'antique coiffées de chapiteaux ioniques ; une alternance de médaillons et de consoles à volute ornent les supports des balcons de l'étage noble ; un décor d'ordre toscan monumentalise les fenêtres des balcons ; des consoles à volute encadrent les autres fenêtres du même niveau, tandis que des pilastres rythment le dernier étage. Les garde-corps en fer des balcons de l'étage noble sont formés de motifs d'écailles que couronne une frise de grecques.

Mesuresh : 2640.0 cm

Boutique : Arts 2000.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Éléments remarquablesélévation

Annexes

  • Inscription sur plaque en pierre noire, sur la façade place Meissonier :

    MEMORIAE / STEPH. DE MARTELLANGE PICT. DELPH. / QUI HIC IN DOM. S. LABOR. / A L'OYSEAU DU PARADIS / 1574 / ET MEMOR. FILII EIUS STEPH. LUGDUN. SOC. IESU ARCHIT. / ET PICT. EGREGII POST ANNOS CCC R. DE CAZENOVE / HOC MON. POSUIT / 1874

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Rhône : 3 P 0123-7 à 9. Matrices cadastrales, sections F dite de Saint-Louis et G dite de l'Hôtel de Ville, 1836

    t. 8, f° 375 AD Rhône : 3P0123-7 à 9
  • Dépouillement et localisation des demandes d'alignement pour le 17e et le 18e siècle / Bernard Gauthiez, Centre de recherche en géographie et aménagement (CRGA), UMR 5600, Université Lyon III (informations communiquées par l'auteur et à paraître)

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Ploncard Hélène - Chalabi Maryannick - Ducouret Bernard