Logo ={0} - Retour à l'accueil
Collège de Tournon, puis école royale militaire, puis lycée impérial, puis lycée de garçons, actuellement lycée Gabriel-Faure

Instrument de démonstration de phénomènes physiques : machine d'Atwood

Dossier IM07001304 réalisé en 2009

Fiche

Dénominationsinstrument de démonstration de phénomènes physiques
Appellationsmachine d'Atwood
Aire d'étude et cantonRhône-Alpes - Tournon-sur-Rhône
AdresseCommune : Tournon-sur-Rhône
Adresse : Lycée Gabriel-Faure, place Stéphane-Mallarmé
Emplacement dans l'édificebibliothèque historique au 1er étage

Georges Atwood (1746-1907) est un physicien anglais qui imagina cette machine en 1784. L'appareil sert à rendre sensibles les lois de la pesanteur, en reproduisant la chute de corps au ralenti et permettant la démonstration de la deuxième loi (loi des espaces : les espaces parcourus sont proportionnels aux carrés des temps) et de la troisième loi (dite des vitesses proportionnelles aux temps) de la chute des corps.

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates1850
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Paris
Auteur(s)Auteur : Hempel O. & Cie fabricant, Paris
Personnalité : Atwood, Georges personnage célèbre

Haut support en noyer, de section polygonale. Il comprend une poulie, reposant sur les jantes croisées 2 à 2 de 4 roues égales, qui reçoit dans sa gorge un fil supportant à chaque extrémité une même masse, et une règle verticale en chêne munie de 2 curseurs. Cet instrument conçu par le physicien britannique George Atwood (1746-1807) permet d'étudier les lois de la chute des corps. Cette machine consiste en une colonne d'au moins 2 mètres de haut. Devant se trouve un mouvement d'horlogerie réglé par un balancier qui bat la seconde. A droite de la colonne est une échelle graduée en centimètres, et destinée à mesurer les espaces parcourus par les corps qui tombent. Le long de cette échelle glissent, à frottement doux, deux curseurs indépendants l'un de l'autre; celui du dessous porte horizontalement un disque de laiton plein. Celui du dessus porte un disque ouvert en son centre. Enfin au dessus de la colonne est une poulie verticale dont l'axe, au lieu de reposer sur deux coussinets fixes, s'appuie sur les jantes (croisées deux à deux) de quatre roues, ce qui substitue un frottement de roulement à un frottement de glissement, et rend le mouvement de la poulie très doux. Un fil fin, qui porte deux poids rigoureusement égaux et se faisant équilibre dans toutes les positions, s'enroule dans la gorge de la poulie. Les corps qui doivent tomber sont posés sur un petit plateau qui est fixé à un axe horizontal qui porte un petit taquet commandé par le mouvement d' horlogerie au moyen d' un levier. Le système est conçu pour faire basculer le plateau, laissant tomber le corps qu'il soutenait, au moment où l'aiguille arrive au zéro du cadran d'horlogerie. La machine d'Atwood fut introduite dans l'enseignement français après la réforme de l'enseignement scientifique de 1902. (Palissy, réf. IM21008525).

Catégoriesphysique, mécanique, dynamique
Matériauxnoyer
laiton
cuivre
Précision dimensions

h = 228 ; la = 62 ; pr = 60

États conservationsmauvais état
Statut de la propriétépropriété d'un établissement public
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Dandel Elisabeth
Elisabeth Dandel

Inventaires de lycées de la région Rhône-Alpes : Gabriel-Faure à Tournon-sur-Rhône, La Martinière à Lyon, Champollion à Grenoble, Plaine de l'Ain à Ambérieu-en-Bugey (2009-2011) ; Jean-Puy à Roanne, Claude-Fauriel à Saint-Étienne (avec Frederike Mulot), Claude-Berthollet à Annecy, Claude-Vaugelas à Chambéry, Olivier-de-Serres à Aubenas, Émile-Loubet à Valence, Robert-Doisneau à Vaulx-en-Velin (avec Frederike Mulot), Pierre-du-Terrail à Pontcharra (avec Frederike Mulot). Inventaire topographique de deux communes de l'ancien canton de Trévoux (Pays d'Art et d'Histoire Dombes Saône Vallée, pour la communauté de communes Dombes Saône Vallée, 2019).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.